Kurt Vile

Top albums



Kurt Vile : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 120
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Kurt Vile
Fourni par l'artiste ou son représentant

Dernier Tweet

therealkurtvile

Nice write up of The Violators' show on Friday night:... http://t.co/0kw0MwROxM


Biographie

Kurt Vile est né en 1980 à Lansdowne, dans la banlieue de Philadelphie, aux Etats-Unis. C'est en écoutant le blues et le bluegrass que vénérait son père qu'il se passionne ensuite pour la musique et commence à jouer du banjo et de la guitare. Un peu plus tard, alors qu'il est adolescent, Kurt Vile se met à écrire des chansons puis à enregistrer quelques titres sur un quatre pistes avant de les diffuser via un CD. En 2003, Kurt Vile fonde le groupe The War On Drugs avec son ami Adam Granduciel. Après la sortie d'un EP en 2005, le duo enrôle des musiciens pour la section rythmique, et c'est sur ... Lire la suite

Kurt Vile est né en 1980 à Lansdowne, dans la banlieue de Philadelphie, aux Etats-Unis. C'est en écoutant le blues et le bluegrass que vénérait son père qu'il se passionne ensuite pour la musique et commence à jouer du banjo et de la guitare. Un peu plus tard, alors qu'il est adolescent, Kurt Vile se met à écrire des chansons puis à enregistrer quelques titres sur un quatre pistes avant de les diffuser via un CD. En 2003, Kurt Vile fonde le groupe The War On Drugs avec son ami Adam Granduciel. Après la sortie d'un EP en 2005, le duo enrôle des musiciens pour la section rythmique, et c'est sur le label Secretly Canadian que The War On Drugs sort son premier album en 2008, intitulé Wagonwheel Blues.

Kurt Vile réalise en parallèle quelques morceaux en solo et débute une carrière sous son nom la même année, en 2008. Il sort alors son premier opus Constant Hitmaker qui recueille les critiques élogieuses de la presse rock et folk spécialisée, notamment de l'influent site internet Pitchfork qui place le titre « Freeway » dans ses morceaux favoris de l'année. Kurt Vile quitte alors The War On Drugs mais reste proche de Granduciel, avec qui il joue parfois sur scène. Entre folk lo-fi et indie rock, Kurt Vile parvient à se hisser très vite dans la cour des grands, de ceux qui comptent, malgré son expérience encore limitée.

Constant Hitmaker est alors réédité en 2009 pour une diffusion plus large dans le monde. God Is Saying This to You sort la même année sur le label Mexican Summer et cimente la réputation du songwriter. Il est suivi par Childish Prodigy à la fin 2009 et par Smoke Ring for My Halo en 2011. Ce disque recueille les critiques élogieuses de journaux prestigieux comme The Guardian au Royaume-Uni. Il parvient à se hisser dans le Billboard 200 et en bonne place dans le top des albums « indépendants ». Kurt Vile partage l'affiche des concerts de Thurston Moore (Sonic Youth). Copyright 2014 Music Story Arnaud De Vaubicourt

Kurt Vile est né en 1980 à Lansdowne, dans la banlieue de Philadelphie, aux Etats-Unis. C'est en écoutant le blues et le bluegrass que vénérait son père qu'il se passionne ensuite pour la musique et commence à jouer du banjo et de la guitare. Un peu plus tard, alors qu'il est adolescent, Kurt Vile se met à écrire des chansons puis à enregistrer quelques titres sur un quatre pistes avant de les diffuser via un CD. En 2003, Kurt Vile fonde le groupe The War On Drugs avec son ami Adam Granduciel. Après la sortie d'un EP en 2005, le duo enrôle des musiciens pour la section rythmique, et c'est sur le label Secretly Canadian que The War On Drugs sort son premier album en 2008, intitulé Wagonwheel Blues.

Kurt Vile réalise en parallèle quelques morceaux en solo et débute une carrière sous son nom la même année, en 2008. Il sort alors son premier opus Constant Hitmaker qui recueille les critiques élogieuses de la presse rock et folk spécialisée, notamment de l'influent site internet Pitchfork qui place le titre « Freeway » dans ses morceaux favoris de l'année. Kurt Vile quitte alors The War On Drugs mais reste proche de Granduciel, avec qui il joue parfois sur scène. Entre folk lo-fi et indie rock, Kurt Vile parvient à se hisser très vite dans la cour des grands, de ceux qui comptent, malgré son expérience encore limitée.

Constant Hitmaker est alors réédité en 2009 pour une diffusion plus large dans le monde. God Is Saying This to You sort la même année sur le label Mexican Summer et cimente la réputation du songwriter. Il est suivi par Childish Prodigy à la fin 2009 et par Smoke Ring for My Halo en 2011. Ce disque recueille les critiques élogieuses de journaux prestigieux comme The Guardian au Royaume-Uni. Il parvient à se hisser dans le Billboard 200 et en bonne place dans le top des albums « indépendants ». Kurt Vile partage l'affiche des concerts de Thurston Moore (Sonic Youth). Copyright 2014 Music Story Arnaud De Vaubicourt

Kurt Vile est né en 1980 à Lansdowne, dans la banlieue de Philadelphie, aux Etats-Unis. C'est en écoutant le blues et le bluegrass que vénérait son père qu'il se passionne ensuite pour la musique et commence à jouer du banjo et de la guitare. Un peu plus tard, alors qu'il est adolescent, Kurt Vile se met à écrire des chansons puis à enregistrer quelques titres sur un quatre pistes avant de les diffuser via un CD. En 2003, Kurt Vile fonde le groupe The War On Drugs avec son ami Adam Granduciel. Après la sortie d'un EP en 2005, le duo enrôle des musiciens pour la section rythmique, et c'est sur le label Secretly Canadian que The War On Drugs sort son premier album en 2008, intitulé Wagonwheel Blues.

Kurt Vile réalise en parallèle quelques morceaux en solo et débute une carrière sous son nom la même année, en 2008. Il sort alors son premier opus Constant Hitmaker qui recueille les critiques élogieuses de la presse rock et folk spécialisée, notamment de l'influent site internet Pitchfork qui place le titre « Freeway » dans ses morceaux favoris de l'année. Kurt Vile quitte alors The War On Drugs mais reste proche de Granduciel, avec qui il joue parfois sur scène. Entre folk lo-fi et indie rock, Kurt Vile parvient à se hisser très vite dans la cour des grands, de ceux qui comptent, malgré son expérience encore limitée.

Constant Hitmaker est alors réédité en 2009 pour une diffusion plus large dans le monde. God Is Saying This to You sort la même année sur le label Mexican Summer et cimente la réputation du songwriter. Il est suivi par Childish Prodigy à la fin 2009 et par Smoke Ring for My Halo en 2011. Ce disque recueille les critiques élogieuses de journaux prestigieux comme The Guardian au Royaume-Uni. Il parvient à se hisser dans le Billboard 200 et en bonne place dans le top des albums « indépendants ». Kurt Vile partage l'affiche des concerts de Thurston Moore (Sonic Youth). Copyright 2014 Music Story Arnaud De Vaubicourt


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page