undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 24 janvier 2014
La thèse centrale et que je partage avec Gilles Babinet est que la révolution numérique est la nouvelle étape de l’humanité après les révolutions agricoles, industrielles et des services.

L’avant-propos qui relate la genèse du Conseil National du Numérique est savoureux même s’il omet de parler du rapport de Pierre Kosciusko-Morizet qui fut le point de départ. D’emblée le contraste entre les prises de décision rapides des start-up et des entreprises innovantes et celles du pouvoir avec des processus très politiques et le respect du protocole est retracé.

La première partie est une rétrospective sur l’histoire de l’humanité et le nouveau paradigme induit par le numérique. A noter des chiffres p. 39 qui montrent l’explosion du nombre de brevets dans le monde. Toutefois lorsqu’il convient d’innover rapidement, la vitesse peut primer le secret et le brevet surtout dans une économie ouverte. La loi de la singularité, moment à partir duquel la puissance des machines supplantera les humaines, émise par von Neumann, est rappelée. L’accent est mis sur la révolution industrielle, la fin des trente glorieuses et le changement du monde à venir en passant par le paradoxe de Solow en matière de productivité.

La seconde partie, cœur de l’ouvrage, expose les 5 mutations qui vont changer le monde et qui sont consensuelles.

La connaissance et les gains d’opportunité (qui augmentent le champ des possibles avec par exemple le fait de prévenir d’un changement de réunion via un smartphone), le succès du partage et du collaboratif tel que l’encyclopédie libre Wikipédia avec l’intelligence apportée par la multitude est d’abord présenté comme premier facteur de changement. Un zoom est fait sur la finance et l’incontournable Big Data avec la profusion des données disponibles et des capteurs.

L’éducation avec, entre autres, le phénomène des MOOC, l’enseignement à distance et le nécessaire passage à l’apprentissage à apprendre est ensuite développée. Une réflexion intéressante est le succès de la méthode Montessori qui privilégie l’éveil plutôt que le taux de réussite aux examens. L’ère des diplômes pourrait d’une certaine façon même être révolue – à prendre avec précaution, Gilles Babinet étant un self made man.

La santé avec la force d’outil comme Watson d’IBM pour l’aide au diagnostic, le dossier médical personnalisé et le succès du Quantified Self corrélée aux évolutions démographiques est la troisième mutation. L’opportunité que représente Internet pour l’aide aux patients atteints d’une maladie rare ou orpheline est soulignée.

L’industrialisation et la production avec l’apport des robots, des Fab Labs et le passage au Do It With Others permise par les échanges sur le réseau ainsi que l’arrivée des imprimantes 3D fait l’objet de la quatrième mutation. Les impacts sont considérables pour le travail mais aussi pour les lieux de production.

Enfin, le rôle de l’Etat est amené à être repensé avec l’open data, l’e-démocratie et la nécessaire innovation au sein de l’Etat. Gilles Babinet souligne qu’il conviendrait de passer d’une situation de régulation à une situation d’innovation, la première favorisant les contextes de rente.

Une ouverture traçant les risques (cybercrime, utilisation de drones à des fins terroristes, etc., Big brother même si je crois plus à des small brothers aux mains de mafia) et les opportunités nombreuses prolonge ces 5 mutations. Gilles Babinet indique qu’il aurait selon lui été préférable d’inscrire comme principe clef celui de transparence plutôt que celui de précaution qui constitue potentiellement un frein à l’innovation. Le message porté est que le vieux continent doit innover, ceci transcende les clivages traditionnels gauche-droite (par exemple neutralité du net, Hadopi) et l’on assiste à une transition vers une opposition entre ceux qui prônent l’innovation et les conservateurs d’un ancien monde.

Notons P. 230 « j’ai contribué à travailler en tant que Digital Champion au sein de la Commission européenne jusqu’en avril 2014 », un peu étrange pour un livre paru en janvier 2014.

Cette innovation pour l’Europe est vitale avec les bouleversements qu’elle emporte si notre continent veut être celui des « Lumières numériques », clef de la civilisation en devenir.
0Commentaire|16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 février 2014
4 étoiles parce qu'il fallait oser dire les choses telles qu'elles sont et accepter la mutation en cours de notre société.

Imaginer le monde dans 20, 30, 40, 50 ans....c'est assez casse-gueule, et il faut beaucoup de lucidité et de réalisme pour ne pas se laisser emporter dans des délires sans grandes vraisemblances...

Gilles BABINET s'en sort très bien et nous éclair en toute sincérité sur les énormes possibilités de ce monde numérique dans lequel nous vivons désormais, mais aussi sur ses dangers.

Je recommande, même si quelques lourdeur intellectuelles auraient pu être évitées.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 février 2014
Livre clair et peu difficile a lire.Bonne introduction au sujet : les changements qu'implique le numerique.Particulierement l'importance du big data nouvelle revolution qu'il ne faut pas rater.
Conseil de lecture pour de plus amples informations sur le changement de notre societe-civilisation: Jeremy Rifkin, troisieme revolution industrielle.
A noter le prix kindle qui fait honneur a l'editeur et a G Babinet.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 septembre 2014
A lire absolument pour avoir une idée de ce qui nous attend, nous pas trop mais nos enfants oui, et alors nos petits-enfants !!! Concernant ces derniers j'ai même réalisé que tout ce dont je leur parle, ou ce à quoi j'essaie de les sensibiliser, sera devenu obsolète ou aura disparu avant qu'ils n'arrivent dans leur vie active et professionnelle. Quel coup de vieux, mais aussi quel espoir pour la jeunesse, quel enthousiasme les sciences et les techniques portent en elles.
Je ne comprends pas notre vieux pays qui, comme jamais dans son histoire, refuse le progrès, la science, les chercheurs, les innovations, et n'a de cesse que de commémorer, de régresser, d'interdire, d'user du principe de précaution pour ne plus avancer, de regarder derrière, de nourrir sa nostalgie et son rejet du futur.
Ce livre m'a fait du bien. C'est un bain de Jouvence. On devrait imposer sa lecture à tout élu de la République (du conseiller municipal au chef de l'Etat) mais Gilles Babinet nous parle avec humour de sa tentative en la matière ....
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 février 2014
Ce livre est très intéressant,l'auteur développe parfaitement les enjeux de demain avec l'ère numérique qui fait partie de notre quotidien .Juste un reproche,parfois il y a trop de termes techniques qui sont employés .
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 octobre 2015
Gilles Babinet est Digital Champion. Il représente la France auprès de la Commission Européenne pour les enjeux du numérique. Pour lui, l'histoire a connu 3 révolutions importantes : l'écriture, l'imprimerie et le numérique. Cette dernière va changer radicalement le monde, en particulier dans 5 domaines : la connaissance, l'éducation, la santé, la production et l'Etat. Au fur et à mesure de la lecture, on réalise les avancées déjà amorcées et combien la machine à créer tourne à plein régime. Certaines prédictions sont inquiétantes - je pense notamment à la destruction des emplois par les machines ou à une mauvaise utilisation des données - d'autres visent à améliorer notre avenir (santé, éducation, connaissance...).
Les nouvelles technologies bouleversent indéniablement nos habitudes avec l'avènement des robots, la réactivité immédiate et le pouvoir instantané de chaque citoyen. De manière générale, elles prônent les bienfaits de l'intelligence collective. L'auteur met en avant les destructions créatrices et pointe du doigt des aspects surprenants de ce qui nous attend dans un monde toujours plus ouvert à la connaissance. Un monde où les data sont perçus comme le nouveau pétrole. A lire de toute urgence.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 décembre 2014
Sommité du monde numérique français, fondateur de CaptainDash, l’auteur est un fin connaisseur de l’économie numérique.
Son livre tient la thèse de la révolution des données à travers 5 axes d’accélération: l’omni présence envahissante des réseaux sociaux.
L’ouverture de l’éducation au plus grand nombre sur internet (MOOC) accélérant l’accès massif aux pays en voie de développement. L’évolution radicale de la santé en focalisant sur l’assistance au diagnostique et l’accélération de la génique. La production envahie par la robotisation et l’apprentissage automatique. L’évolution drastique du traitement des données et de la gestion des états avec l’OpenData.
Livre convaincant à tendance philosophique, à racines historiques, sur notre chemin, grâce aux nouvelles technologies, vers la compréhension de ce que nous sommes et ce qui nous défini.
Il a malheureusement raison sur le décalage entre les connaissances de Google, Facebook et les autres et nos pauvres états bloqués par la méconnaissance de nos politiques et de l’échelle de temps de leurs décisions.
Exemples et références explicites, ne pas y chercher d’explications techniques.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 janvier 2014
A lire absolument pour tout se faire une idée ce qui va surement arriver dans notre cher Pays. M Babinet nous laisse avec beaucoup de questions
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mars 2014
Pas beaucoup de profondeur, utilise ce que tout le monde sait (pour faire peut-être de la page). Pas de réelle perspective sur ce que sera la révolution de l'ère numérique. Il faut bien sûr avoir beaucoup d'imagination et en cela l'approche apparaît 'faible'. C'est pourtant bien une révolution qui est en marche, et la question posée par Gilles Babinet est donc fondamentale. J'ai bien aimé cette nouvelle expression de "révolution informationnelle", en symétrie de "révolution industrielle" du XIXe siècle. En cela ce livre peut intéresser, mais comme l'histoire n'est pas écrite, on reste sur sa faim...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 janvier 2016
Géniale mise en perspective des évolutions techniques et technologiques depuis l'origine jusque demain ou après-demain. J'ai dévoré ce livre passionnant et inspirant.
C'est plié: le monde sera méconnaissable dans vingt ans. Quant à savoir si c'est pour un mieux à tous niveaux.... Ce livre vous aidera en tout cas probablement à mieux s'y préparer.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus