undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

12
4,4 sur 5 étoiles
5 étoiles
8
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

21 sur 21 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Publié en 2003, cet essai mettait en garde contre les dérives et les conséquences de la généralisation de l'évaluation dans le monde du travail. Depuis, le moins que l'on puisse dire, c'est que le phénomène n'a fait que s'amplifier. Partout, à tout bout de champs, nous sommes sans cesse évalués et sommés à notre tour d'évaluer fournisseurs, collègues, subordonnés, pairs, hiérarchies, process et outils en vigueur, etc. Cet excès d'évaluation soumet les individus à un stress permanent, parfois intenable, et renforce la concurrence et l'isolement aux dépens des collectifs et de la solidarité. En effet, comme l'indique Christophe Dejours dès sa préface "j'ai des doutes sérieux, et sérieusement fondés, sur la capacité des instances administratives à produire des évaluations réellement objectives et inspirées. Et cela, fondamentalement, parce que la fin réelle de leurs opérations d'évaluation n'est pas l'évaluation elle-même, mais le pouvoir qu'elle permet d'exercer et d'accumuler..."

De manière très synthétique, l'auteur reprend ici ses principales thèses : travail invisible, différence entre travail réel et travail prescrit, l'absence de proportionnalité entre performance et travail, et démontre comment depuis des décennies on tente d'évaluer le travail, et qu'en réalité on évalue d'autres choses (le temps de travail, le respect des règles, les compétences, etc). Il montre ainsi les confusions, les limites et les dangers de l'évaluation. L'analyse est pertinente, précise. Le style simple et accessible. A lire avec Travail, usure mentale : essai de psychopathologie du travail
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 décembre 2009
Il est vrai qu'elle fait des ravages et Dejours le décrit très bien. La confiance, l'expérience, la sérénité au travail en font les frais. C'est très dommageable pour l'individu et bien sûr aussi à la qualité de son travail, à son engagement et à sa disposition de coopérer. Or l'évaluation n'était-elle pas censée justement améliorer les choses, augmenter la "qualité" ? Quelle qualité ?
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
11 sur 13 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 13 septembre 2008
Quel bonheur de voir que l'on n'est pas seul à ressentir la démarche qualité comme une mystification qui détruit l'homme et sa production. Dejours rappelle les notions d'aliénations mentales, sociales et culturelles.

Il faut faire un constat : la démarche qualité et l'évaluation du travail sous leur aspect actuel sont des formes d'aliénations culturelles. Elles menacent les fondements de la société moderne et même de l'Homme dans sa fonction sociale.

Ce qui est surprenant, c'est que ce livre publié avec d'autres il y a 4 ans n'ait pas eu le retentissement qu'il mérite.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 8 octobre 2013
Critique qui tente de définir qu'est-ce que le travail et en quoi les évaluations de ce dernier ne sont en rien révélatrices de la réalité des choses. Plus inquiétant encore, cette critique montre l'impact négatif de l'évaluation 'gestionnaire' sur la production d'une entreprise, la qualité, les répercussion sur le moral des salariés. Malheureusement, cette approche 'gestionnaire' de l'évaluation est de plus en plus en vigueur avec ses promesses de productivité farfelue qui n'ont pour réalité, cachée, que d'asservir encore plus le salarié.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 23 novembre 2014
Un court livre, dense, titré d'une conférence de Christophe Dejours fruit de son approche clinique personnelle de la souffrance au travail, et de la synthèse de ses lectures. Indispensable à qui cherche dans la pratique destructive du "managérialisme" un de ses vices profond : pouvoir évaluer grâce à des échelles "objectives" le travail d'autrui sans rien y connaître, et en tirer les bases d'une nouvelle organisation du travail.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 7 février 2014
cet ouvrage est excellent pour comprendre des mécanismes d'évaluation présentés comme vertueux ou indispensable car il permet d’appréhender les effets délétères de cet évaluation dans une certaine forme d'organisation du travail, il permet d'apprécier ''autrement'' l'action du travailleur, la tache, la charge de travail au sein de l'entreprise
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 19 novembre 2012
Voilà un livre qui a changé ma vie, par sa profondeur, son analyse, son humour aussi. Ca m'a expliqué les relations au travail (dans mon travail), au point que j'avais l'impression que Dejours était venu nous observer. Il est très fort, très intelligent, très humain, et il rend son lecteur plus intelligent. A acheter sans hésiter
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 3 février 2014
clair, précis mais suffisamment concis.
Ce livre, bien que parlant d'un secteur que je ne connais pas me rappelle bien des expériences.
L'interprétation donnée par l'auteur est intéressante.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 28 janvier 2014
Une pénétrante analyse des différences entre travail réel et travail effectif, un sombre mais éclairant tableau sur les méfaits de l'évaluation etc!.. A lire comme tous les ouvrages de cet auteur
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 juillet 2009
Bon livre, même si j'ai trouvé cela un peu cher par rapport à ce qu'on avait à lire. C'est comme une revue un peu épaisse
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Le choix : Souffrir au travail n'est pas une fatalité
Le choix : Souffrir au travail n'est pas une fatalité de Christophe Dejours (Broché - 12 février 2015)
EUR 19,90

Le travail à coeur
Le travail à coeur de Yves CLOT (Poche - 8 janvier 2015)
EUR 8,50

La panne : Repenser le travail et changer la vie
La panne : Repenser le travail et changer la vie de Christophe Dejours (Broché - 27 septembre 2012)
EUR 19,00