EUR 10,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 12 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
L'Île de Sakhaline a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 1,50 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'Île de Sakhaline Poche – juin 2001


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche, juin 2001
"Veuillez réessayer"
EUR 10,00
EUR 10,00 EUR 7,00

Nouveauté : la collection Folio XL

pauvres_diables
Découvrez la nouvelle collection Folio XL avec notre sélection spéciale.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

L'Île de Sakhaline + La Steppe + Le Journal d'un homme de trop
Prix pour les trois: EUR 14,05

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Quatrième de couverture

Quand Tchékhov part pour l'île de Sakhaline, en avril 1890, personne ne comprend ses raisons. Lui-même, incapable d'en donner, se contente de parler de mania sachalinosa. Il s'agit là de l'épisode le plus étrange de sa vie. Décidé à mener une enquête sur ce lieu maudit voué au bagne et à la déportation, il se met en route dans des conditions folles. Il n'a aucun papier officiel, ni ordre de mission, ni même une lettre de recommandation. Après deux mois et demi d'un voyage exténuant, il risque de se voir prier de retourner d'où il est venu. Il affronte le froid, la pluie, les inondations, puis la chaleur, la poussière, les incendies de forêts. Voici enfin l'île de Sakhaline, au large de la Sibérie « Tout autour la mer, au milieu l'enfer. »


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,50
Vendez L'Île de Sakhaline contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,50, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 568 pages
  • Editeur : Gallimard (juin 2001)
  • Collection : Folio classique
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 207041891X
  • ISBN-13: 978-2070418916
  • Dimensions du produit: 18 x 2,5 x 11 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 117.585 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Madamedub.com TOP 500 COMMENTATEURS sur 4 décembre 2012
Juillet 1890 : Anton Tchékhov arrive à la pointe orientale de la Russie, et s’apprête à s’embarquer pour ce qui constituera une des expériences les plus intenses de sa vie. Sans connexion avec les autorités ou un quelconque relai sur place, sans faire partie d’une mission, il s’embarque pour mener puis retranscrire une enquête extrêmement minutieuse sur l’Île de Sakhaline, lieu reclus au large de la Sibérie, lieu de déportation où étaient envoyés les prisonniers. Il en tire un ouvrage de plus de 500 pages, simplement baptisé L’Île de Sakhaline, et modestement sous-titrée Notes de voyage.

Des motivations d’Anton Tchékhov, nous ne saurons que très peu de choses, ce qui frustre quelque peu le lecteur : aventure littéraire ? soif d’aventure, de dépassement ? curiosité scientifique ? Roger Grenier, dans sa préface à l’édition Folio, nous relate que Tchékhov, dans une correspondance avec son ami Souvorine, aurait donné l’explication suivante : « Après l’Australie jadis, et Cayenne, Sakhaline est le seul endroit où il soit possible d’étudier une colonisation formée par des criminels ».

En effet, l’Île n’est pas seulement un bagne où les prisonniers sont là pour purger une peine : ils ne sont pas voués à repartir, ils deviennent paysans proscrits, propriétaires-forçats, relégués, et participent, avec les fonctionnaires et le personnel administratif et pénitencier, au processus de colonisation.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Maia Tiputa sur 21 juin 2013
Achat vérifié
très bien écrit, pas trop "romancé", un choix étrange de la part de Tchékhov. Il l'explique d'ailleurs très bien.
C'est une découverte que ce monde du bagne et ce lieu inconnu, pas vriament réjouissant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Christian Payot sur 6 juin 2014
Achat vérifié
"L'île de Sakhaline" n'est ni une nouvelle ni une pièce de théâtre, mais l'enquête minutieuse qu'Anton Tchékhov a entrepris en 1890, sans aucune aide externe, sur les conditions de vie des forçats relégués dans la lointaine Sakhaline, transformée en bagne de l'Empire russe dans le dernier tiers du XIXe siècle. Au-delà de la rudesse des conditions de vie qu'il décrit minutieusement, Tchékhov montre l'échec complet du système carcéral tsariste, qui - malgré lui - donne naissance à une société inhumaine et totalement absurde.

L'ouvrage est assez long (23 chapitres et plus de 500 pages en édition Folio), mais le témoignage qu'il livre sur le système pénitentiaire tsariste est sans égal. Il éclaire aussi l'impact qu'a eu ce voyage difficile sur l'écrivain, qui y trouvera inspiration pour plusieurs de ses œuvres à venir.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par Diogene ALARIC sur 16 février 2012
Je suis satisfait de l'information concernant l'expédition ; de la réception et de l'état de l'article; merci pour la rapidité et le sérieux; je reste client.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?