Education Sentimentale, L' et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 4,70
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
L'éducation sentim... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 0,53 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

L'éducation sentimentale Poche – 10 décembre 2008


Voir les 32 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 77,80
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 14,83
Poche, 10 décembre 2008
EUR 4,70
EUR 4,46 EUR 9,99
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 0,01

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

L'éducation sentimentale + La Chartreuse de Parme + Le Rouge et le Noir
Prix pour les trois: EUR 13,70

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

De 1840 à 1867, la vie fait L'Éducation sentimentale de Frédéric Moreau et de toute une jeunesse idéaliste qui a préparé dans la fièvre la révolution de 1848. Le roman s'ouvre sur des rêves exaltés et s'achève sur la médiocrité des uns et des autres. Entre temps, la vie s'est écoulée autour de Frédéric, qui semble n'avoir pas plus participé aux mutations de son temps qu'à l'édifice de sa propre destinée potentielle. Au cours de cette existence, Madame Arnoux, dont les apparitions sont autant de surgissements mystiques, tient lieu au jeune homme d'absolu insaisissable. Lui qui rêvait de terres lointaines et d'ouvrages romantiques déchirants dont il se voyait l'auteur génial, se retrouve, en guise de destination exotique, à Nogent, la ville de son enfance. Au terme de son parcours, que peut-il faire d'autre que ponctuer sa conversation avec Deslauriers, le pragmatique non moins malheureux, de "te souviens-tu" ? Flaubert éclaire ses personnages d'une lumière tantôt ironique, tantôt sympathique, et s'il adopte parfois une vision panoramique des choses, c'est semble-t-il pour mieux se couler dans l'esprit de son héros afin de faire vivre au lecteur les velléités de son caractère. --Sana Tang-Léopold Wauters --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Revue de presse

Nouvelle édition. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 0,53
Vendez L'éducation sentimentale contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 0,53, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 556 pages
  • Editeur : POCKET (10 décembre 2008)
  • Collection : Classiques
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266192736
  • ISBN-13: 978-2266192736
  • Dimensions du produit: 18 x 2,6 x 11 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (21 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 1.587 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

36 internautes sur 39 ont trouvé ce commentaire utile  Par fah le 3 mars 2007
Format: Poche
L'éducation sentimentale fait partie de ces livres qui contiennent tout. A ce titre, il est un des meilleurs romans de la littérature française.
Tout y est. S'appuyant sur un style musical et élégant ainsi que sur un sens certain de la mise en scène, Flaubert a écrit un roman qui donne l'illusion de la vie. L'éducation sentimentale touche à tous les thèmes, les entrelace et délivre une magistrale leçon de littérature. Tout y passe: la politique, l'amour, l'amitié, les illusions, la bêtise, la mémoire, rien n'est étranger à ce livre. Mais, bien que ce roman soit l'histoire de l'éducation d'un jeune homme, n'espérez pas trouver en Flaubert un professeur donnant une leçon du haut de son expérience: en deux chapitres magistraux (les deux derniers), il renvoie finalement le lecteur à l'ambiguïté de la vie et à l'impossibilité de lui donner un sens définitif.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par XENOPHON TOP 500 COMMENTATEURS le 8 décembre 2010
Format: Poche Achat vérifié
Ce roman est tout d'abord un roman d'apprentissage, apprentissage de la vie (Frederic Moreau a 18 ans en 1840-début du premier chapitre, 45 ans en 1867-avant dernier chapitre), apprentissage de l'amour absolu (cette passion flambante, flamboyante, consumante, jamais refroidie malgré des tombereaux de cendre jetés sur ces braises ardentes, passion sans fond déclenchée par l'apparition de Marie Arnoux sur l'entrepont du bateau au premier chapitre et toujours incendiaire 27 ans plus tard), de l'amour physique (la liaison avec la Maréchale), apprentissage de l'inanité du Monde à travers les roueries déployées dans le cercle des Dambreuse, les stupidités débitées par les différents représentants de toutes les classes sociales lors des réunions policées dans les salons conservateurs ou lors des réunions révolutionnaires et ouvrières, apprentissage de la violence politique et des soubresauts révolutionnaires (que Fréderic traverse, pour l'essentiel, comme un somnanbule).
"L'Education Sentimentale" traite aussi de l'amitié, celle qui unit Frederic à Deslauriers(avec des lâchetés, des compromissions, des veuleries auxquelles elle résiste), au cercle d'intimes-rapins (Pellerin)/bohêmes (Hussonnet)/viveurs (Arnoux)-dont on s'entiche, on se déprend, on s'éloigne pour y revenir. Elle traite enfin du temps qui vous file des mains, du désenchantement qui obscurcit votre entrée dans la vieillesse et de l'échec de la recherche de l'Absolu.
On ne sait plus devant quoi s'arrêter, ébahi d'admiration tellement ce livre est proprement ahurissant.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cinho512 TOP 500 COMMENTATEURS le 15 mai 2013
Format: Poche
Dans ce roman, on suit l'éveil d'un jeune provincial qui monte à paris pour poursuivre ces études.

Et sur place, il découvrira le vie parisienne, ces codes et sa réalité. Il découvrira aussi la réalité politique et les relations avec les femmes.

Un roman d'initiation et d'une poésie, celle de la découverte, de l'espoir et du désespoir.

Tout cela sous un style parfaitement maitrisé et travaillé. Pour moi, le plus grand roman du géant Flaubert et l'un de mes préféré.
Réaliste et profond
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Robert Wolfenstein le 14 juillet 2014
Format: Format Kindle Achat vérifié
Que dire - la splendeur du style, des phrases entières qui sont pure poésie, le génie de Flaubert qui sait raconter la vie d'un homme et celle d'une société dans une parfaite imbrication. À lire et relire aussi de temps en temps, histoire de retrouver la beauté d'une langue qui se perd.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Poche Achat vérifié
Ce roman nous fait découvrir à travers son héros, la création de la 2° République (1848) puis le coup d'Etat de Napoleon 3(1851). Il nous passionne par la description des fondamentaux de la vie de cetl'époque, amour , religion, politique, finance et surtout des relations publiques de cet époque 1840/1870 dans les familles qui créent l'activité, la fortune, la ruine . J'ai apprécié la description des gens de peu totalement transparents et qui n'ont pas accès aux décisions. Toute ressemblance avec des personnages réels et actuels ne serait que pure coïncidence.... Et pourtant, je pense que les faits évoqués à travers cette fresque littéraire sont encore d'actualité.(menace de krach, émeutes, manifestations) .La version "Pocket" contient des bonus ,clés de l'œuvre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Joseph Fouché TOP 100 COMMENTATEURS le 18 août 2011
Format: Poche
œuvre magistrale de Flaubert, à travers ce roman initiatique du jeune Frédéric Moreau, allant de 1840 (18 ans) à 1867 (45 ans).
"L'éducation sentimentale"... c'est plus que cela! C'est :
- Une éducation et une chronique politique et sociale d'une jeunesse qui passe de La Monarchie de Juillet, à la IIe République par la Révolution de 1848, puis au Second Empire
- Une éducation des rapports amicaux (Charles Deslauriers) ou encore d'admiration-répulsion (Mr.Arnoux).
- Et bien sur une éducation sentimentale -dans ce monde politique et social réaliste et en mouvement- à travers l'amour inconditionnel pour Mme.Arnoux, et les autres : La Maréchale et Mme.Dambreuse.

Magnifique fresque ! Ainsi, nous vivons, grandissons, apprenons à travers les destins du héros rêveur (Frédéric Moreau), de l'ami plein d'ambition (Charles Deslauriers), de l'arriviste (Martinon), du révolutionnaire (Sénécal), de l'homme du peuple courageux (Dussardier), de l'aristocrate désuet (de Cisy), de l'artiste beau parleur (Hussonnet) et tant d'autres qui font de ce roman, un roman total !
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?