EUR 20,20
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Léviathan, tome 1 ... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Léviathan, tome 1 : La Chute Broché – 22 septembre 2011


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 20,20
EUR 4,00 EUR 0,26

A court d'idées pour Noël ?

A court d'idées pour Noël ?
Découvrez dès aujourd'hui toutes nos Idées Cadeaux Livres. Vous trouverez sur nos étagères des milliers de livres disponibles pour combler ceux que vous aimez.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Léviathan, tome 1 : La Chute + Léviathan, Tome 2 : La nuit + Léviathan : Le pouvoir
Prix pour les trois: EUR 65,20

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Extrait

Obstétrique... Occlusodontie... Occultisme...
La page de l'annuaire défraîchi tourna avec un bruit mou.
Océanographie.
Le soleil d'hiver, qui entrait presque à l'horizontale, couvrait les murs de la chambre d'un rayonnement orangé.
L'homme fit glisser vers lui une fiche vierge et inscrivit, en lettres capitales : «Océanographie : laboratoires».
D'autres feuillets titrés «Aquariums», «Zoos marins» dépassaient de la tranche du volume. Il entreprit de remplir posément le rectangle de papier d'une petite écriture précise, en sautant fréquemment des lignes. Une fois qu'il eut couvert toute la surface, il ne s'interrompit pas mais compléta le verso. La lueur orangée s'intensifiait d'instant en instant. Dans moins de vingt minutes, il faudrait allumer la lampe.
Au milieu de la retranscription d'une adresse, il suspendit sa main.
Voiture.
Dans l'absolu silence du désert des Mojaves, une portière claqua. L'homme posa son bic, repoussa sa chaise, louvoya entre le lit avec son couvre-pieds en peluche défait sur les draps fripés et la petite table ronde jouxtant la porte d'entrée où deux sacs de voyage à roulettes étalaient leurs formes, et s'approcha de la vitre.
Le soleil flottait bas sur l'horizon brun clair, parsemé de cactus et de yuccas semblables à des oursins oubliés sur un fond marin desséché. Une seule route traversait la région à des kilomètres à la ronde, long ruban d'asphalte où claquaient de rares camions au passage des nids-de-poule.
Sur le parking du motel, à côté du pick-up du propriétaire et de sa propre citadine de location, un nouveau véhicule était parqué, une berline sombre aux vitres fumées, qui détonnait dans le décor du motel. L'établissement était semblable à tous ceux de l'Ouest américain avec son étage, sa laverie commune au rez-de-chaussée, ses portes écaillées par le sable qui s'alignaient sous un auvent - une oasis anonyme avec pension complète et piscine privative incluse dans le coût du séjour.
Une femme tourna l'angle du bâtiment de la réception et entreprit de gravir l'escalier extérieur menant aux chambres de l'étage. Très jeune, très mince, avec une chevelure aile-de-corbeau, elle portait une surprenante robe noire volantée d'inspiration victorienne.
Elle disparut de son champ de vision.
Il se retira dans l'ombre, entre porte et fenêtre. Sur la coursive, tout était silencieux, puis trois petits coups gais retentirent derrière le battant. Il l'entrebâilla.
Derrière la chaînette de sécurité, auréolé par le rayonnement rougeâtre du couchant, un maigre visage d'oiseau mangé par des yeux enfantins, toutefois soulignés d'un trait de crayon, était levé vers lui.
«Monsieur Devereaux ? Je vous apporte des informations qui pourraient vous intéresser. Je sais qui vous cherchez.»
L'homme hésita, puis il repoussa le battant, ôta la chaînette et la laissa entrer. Il verrouilla soigneusement à double tour derrière elle.
«Que de précautions, commenta la jeune femme.
- Si vous savez vraiment ce que vous prétendez, vous conviendrez qu'elles n'ont rien de superflu.»
Elle hocha la tête, soucieuse. «Je dirais même qu'elles sont dérisoires», répondit-elle en souriant.

Biographie de l'auteur

Né en 1978, Lionel Davoust est à l image de ses protagonistes : il aime suivre les chemins que l on déclare impraticables. Ingénieur en halieutique de formation, occupant tour à tour des fonctions éditoriales et de traduction, il se consacre à la littérature depuis dix ans.


Détails sur le produit

  • Broché: 396 pages
  • Editeur : Don Quichotte (22 septembre 2011)
  • Collection : Non Fiction
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2359490095
  • ISBN-13: 978-2359490091
  • Dimensions du produit: 22,5 x 2,6 x 14 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 364.973 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.9 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Torres sur 23 novembre 2011
Format: Broché
Comment résumer Léviathan sans déflorer le coeur ni la fin de ce premier tome ?

Michael Petersen est un expert en zoologie marine, hanté par une peur panique de l'océan. Cet homme fragile et attachant lutte au quotidien dans une existence qu'il pense ordinaire. Or, gravite autour de lui, dans l'ombre, toute une société, un monde de conspiration. Mais Lionel Davoust n'est pas le premier venu, il ne rédige pas ici un énième roman sur une énième société occulto-mystique. La richesse de son imaginaire vous plongera dans les puissants méandres des éternels affrontements humains. Armé d'une plume poético-épique, Lionel Davoust nous offre une histoire brillamment construite, pensée et délicieusement ficelée pour river le lecteur à chaque nouvelle page.
Il ose prendre le temps de construire des personnages crédibles et profonds que vous suivrez de Los Angeles aux grandes étendues blanches de l'Antarctique. Il sait distiller à doses régulières et subtiles le mystère, le surnaturel, l'inquiétante étrangeté d'un univers nouveau et intrigant.
L'histoire commence sereinement, mais très vite, le lecteur est happé par un vague mystère planant dès les premiers chapitres. La montée en puissance va crescendo, le rythme se fait haletant dans le dernier tiers du récit et la fin...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Frederi© Fontes TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 4 octobre 2011
Format: Broché
Laissez-vous happer par la première partie de cette trilogie, qui prend peut être son temps pour faire avancer son intrigue mais qui a le mérite de particulièrement s'attacher à nous faire plonger dans l'esprit et l'âme de ses principaux personnages.
Les pensées intérieurs de ces derniers sont parfois un peu longues, voir bavardes mais on se rend compte en avançant dans la lecture que c'est un mouvement intéressant pour nous.
Je m'explique.
Dans un roman, tout est mouvement. Soit c'est l'intrigue qui vous fait galoper. Soit c'est la caractérisation des personnages qui vous fait avancer vers eux.
Dans ce premier opus, Lionel Davoust utilise son héros Michael Petersen pour amarrer son lecteur à lui et nous emmener vers ce final perturbant.
La Chute a dans l'histoire une signification mais je lui en trouve une autre : la chute celle que l'on va effectuer dans cette aventure, en compagnie de Michael.
Outre le rythme particulier adopté par l'auteur, il sera parfois difficile de donner corps à la menace qu'il affronte mais c'est encore quelque chose qui nous rapproche un peu plus du héros. L'immense épée de Damoclès qui se matérialise au dessus de sa tête créée une tension chez le lecteur. C'est à ce moment là que l'on se rend compte à quel point la symbiose fonctionne bien...
Doucement mais surement, cette première partie de la trilogie que nous propose Lionel Davoust prend son temps pour nous dépeindre des personnages particulièrement attachants.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par pat sur 21 février 2013
Format: Broché Achat vérifié
Très bon livre. A conseiller. Il faut lire le tome 2 qui est plus prenant. Vivement que le tome 3 paraisse pour clôre cette trilogie.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Corinne1968 sur 21 octobre 2012
Format: Broché
Michaël PETERSEN est chercheur en biologie marine. Nous découvrons au fil des pages qu'il est le centre d’une manipulation d’envergure organisée par le Comité, une entité trouble regroupant les adeptes de la voie de la main gauche. Sa vie intime n’est, en fait, qu’un vaste théâtre.

L’objectif du Comité est de le maintenir dans un état de dépendance et l’empêcher d’approcher d’un élément vis à vis duquel il entretient une ambivalence trouble : l'océan.

Au-delà des descriptions parfois trop longues, l’auteur a réussi avec brio à piquer ma curiosité et à nourrir le suspens jusqu’au bout.

A conseiller
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?