undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
L'être et le n&eacu... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par Librairie_manuia
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: LIBRAIRE PROFESSIONNEL. Expédition sous 24h. DESTOCKAGE, LIVRE NEUF. Sans surprise.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

L'être et le néant (Anglais) Poche – 23 avril 1976


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 86,35
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 15,50
EUR 15,50 EUR 13,95

Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

L'être et le néant + La nausée + Les mots
Prix pour les trois: EUR 29,50

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

Ce chef-d'oeuvre de la philosophie française de tradition cartésienne, devenu le livre culte des existentialistes, porte l'empreinte d'un dialogue critique avec la philosophie allemande (Hegel, Husserl, Heidegger). À la phénoménologie, il emprunte son vocabulaire technique, mais aussi les sophistications d'une méthode visant à dévoiler "l'être de la conscience".

Toutefois, les pages consacrées à la description des comportements de mauvaise foi sont d'un abord plus facile. Sartre excelle dans le récit de situations qui révèlent les ruses de la conscience qui se ment à elle-même. Ainsi, le garçon de café qui se prend pour un garçon de café, sans chercher à réaliser son être autrement, parvient à fuir liberté et angoisse. De même, la femme qui abandonne son bras comme une chose morte entre les mains de l'homme qui la désire, tout en lui tenant des propos éthérés, cherche à s'affranchir des affres de la décision.

À parcourir à la terrasse d'un bistrot avec une nonchalance digne de Saint-Germain-des-Prés ou bien à lire avec pugnacité et engagement ? À vous de choisir ! --Paul Klein

Quatrième de couverture

«L'être ne saurait engendrer que l'être et, si l'homme est englobé dans ce processus de génération, il ne sortira de lui que de l'être. S'il doit pouvoir interroger sur ce processus, c'est-à-dire le mettre en question, il faut qu'il puisse le tenir sous sa vue comme un ensemble, c'est-à-dire se mettre lui-même en dehors de l'être et du même coup affaiblir la structure d'être de l'être. Toutefois il n'est pas donné à la "réalité humaine" d'anéantir, même provisoirement, la masse d'être qui est posée en face d'elle. Ce qu'elle peut modifier, c'est son rapport avec cet être. Pour elle, mettre hors de circuit un existant particulier, c'est se mettre elle-même hors de circuit par rapport à cet existant. En ce cas elle lui échappe, elle est hors d'atteinte, il ne saurait agir sur elle, elle s'est retirée par-delà un néant. Cette possibilité pour la réalité humaine de sécréter un néant qui l'isole, Descartes, après les Stoïciens, lui a donné un nom : c'est la liberté.» J.-P. Sartre.



Détails sur le produit

  • Poche: 675 pages
  • Editeur : Gallimard; Édition : Gallimard (23 avril 1976)
  • Collection : Folio
  • Langue : Anglais
  • ISBN-10: 2070293882
  • ISBN-13: 978-2070293889
  • Dimensions du produit: 18,8 x 12,4 x 3,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 30.723 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Jean-Paul Sartre (1905-1980) est philosophe, critique littéraire, romancier, nouvelliste et dramaturge. Il se fait connaître du grand public par ses récits (La Nausée, Le Mur) et ses pièces de théâtre (Les Mouches, Huis clos). Mais son activité littéraire est indissociable de sa pensée philosophique (L'Imaginaire, L'Être et le néant). Menant une intense activité politique, il refuse le prix Nobel de littérature en 1964.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.1 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

Format: Poche
Je rejoins complètement l'avis de Golgolox, le livre est peu connu et encore beaucoup moins lu. Sartre doit paraître beaucoup moins puriste aux penseurs qu'un Kant ou un Descartes.

Mais il s'avère que Sartre nous mène tout le long de l'ouvrage dans un discours limpide, organisé, et surtout passionnant.

Liberté, morale, passion, mauvaise foi, les thèmes sont multiples et amènent tous une réflexion originale, l'auteur s'appuie sur des sources tant philosophiques (Kant) que littéraires (Stendhal).

En résumé, un bouquin philosophique malheureusement méconnu, mais d'une étendue presque infinie, chaque passage peut être relu à différents moments de la vie, et le lecteur ayant évolué entre temps percevra alors différemment la pensée de l'auteur, elle se réfléchira différemment en lui.
Il faut simplement se décourager face à l'apparente difficulté des premières pages, lisez la conclusion pour vous convaincre que ce livre est lisible, et ainsi vous profiterez d'une lecture plus qu'enrichissante, essentielle.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
38 internautes sur 42 ont trouvé ce commentaire utile  Par Leibniz le Chat TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 24 mars 2009
Format: Poche
Pendant que la France philosophique, dernière au monde à en faire autant, continue à croupir gentiment dans les fumées du post-heideggerianisme structuralo-pénible et à se régaler de leur opacité, une des œuvres capitales de son XXe siècle y demeure aussi peu que mal lue. « L'être et le néant » est souvent regardé de haut par les penseurs institutionnels, comme s'il ne s'agissait que d'un pastiche mal abouti de philosophes plus racés. La vérité est tout autre : la plupart des mêmes penseurs ne connaissent tout simplement pas l'ontologie sartrienne, sinon par ouï-dire ou souvenirs lointains. Et pourtant... « L'être et le néant », passé l'assimilation de quelques termes et concepts (notamment celui, à la fois difficile et très simple, de la conscience comme néant), se révèle bientôt d'une clarté emballante et, surtout, d'une richesse et d'une fécondité stupéfiantes. Le livre, comme un train lancé puissamment sur des rails solides, se dévore plutôt qu'il ne se lit -- et on conseillera au lecteur rebuté par la difficulté apparente des premières pages de tenir bon, tant la récompense sur la durée s'avère grande. Parvenu à la fin, on ne peut que rester frappé par l'ampleur du trajet philosophique que décrit l'ouvrage, sa grande tenue et sa profonde rationalité.Lire la suite ›
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par PHIL0445 le 2 août 2012
Format: Poche Achat vérifié
L'ouvrage "l'être et le néant de J.P.Sartre est un ouvrage à "digérer" doucement, car il est compliqué, en effet l'auteur nous propose une théorie portant sur la mise à jour, à partir de l'en soi (l'être est ce qu'il est et n'est pas ce qu'il n'est pas ) et du pour soi (l'être a à être ce qu'il n'est pas et n'est pas ce qu'il est)d'où une définition de l'être cause de soi par la synthèse de ces 2 notions. De par la négation ou négatité surgit un néant qui donne un champ des possibles aboutissant à la liberté. L'homme est totalement libre et responsable de lui même, le seul obstacle est le pour autrui. D'autres notions que le néant, la liberté et le pour autrui sont abordées, comme le corps,y compris la sexualité (amour, haine, masochisme, sadisme) ou encore la conscience et la proposition de psychanalyse existentielle. J.P. Sartre se sert d'exemples de son quotidien (stylo, encrier, table) mais fait aussi référence à des auteurs de la littérature (Faulkner, Proust, Gide) ainsi qu'il examine des pensées philosophiques (Hegel, Bergson, Heidegger) pour nous éclairer et on trouve la citation connue de Sartre, un des chefs de file de l'existentialisme français: "l'existence précéde l'essence". On peut aussi lire "l'existentialisme est un humanisne" pour compléter l'approche de cet auteur.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
20 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile  Par fawnes le 31 janvier 2009
Format: Poche
C'est un livre exaspérant, original et fondateur. Exaspérant par les excès de technicité et la prolifération parfois tératologique d'un jargon exceptionnellement rébarbatif... et pourtant, Sartre a le génie d'inventer des exemples aussi simples que pertinents. Original, même si cette originalité n'est pas absolue: Sartre reprend à Descartes la volonté de radicalité et à Heidegger les préoccupations ontologiques, mais dans ce cadre il formule une thèse proprement inouïe: exister, c'est ne pas être, ne plus être, vouloir être, s'éprouver comme "souci". Ce n'est pas 'lêtre, c'est le néant qui se trouve au principe de la conscience et de l'action, constitutif de l'existence humaine, qu'il soit assumé (liberté) ou nié (mauvaise foi). Fondateur, car on est bien ici en présence du socle de l'existentialisme, et plus généralement d'une problématique véritablement moderne de l'homme et de l'action. Il sera dès lors beaucoup pardonné à Jean-Paul Sartre, car s'il est contraint d'utiliser un tel jargon, c'est aussi parce que son sujet porte en ui la question des limites du langage.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?