Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 9,49

Économisez
EUR 0,91 (9%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Narration Audible Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de la narration Audible pour ce livre Kindle.
En savoir plus

L'Abyssin Format Kindle

4.3 étoiles sur 5 42 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 9,49

Longueur : 689 pages

Ponts de mai 2016 Promo Ponts de mai 2016


Descriptions du produit

Amazon.fr

Louis XIV n'a jamais rencontré le Négus, le mythique roi d'Éthiopie mais il y eut bien entre les deux souverains des contacts diplomatiques. Un ambassadeur fut envoyé par le Négus à la cour du Roi Soleil. C'est en se fondant sur ce fait historique que Jean-Christophe Rufin bâtit son premier roman, l'aventure extraordinaire de Jean-Baptiste Poncet, traversant les déserts d'Égypte et les montagnes d'Abyssinie avant de se retrouver à Versailles, un peu dépaysé mais sans rien perdre de son inépuisable ingéniosité. L'enjeu est de taille puisque l'Éthiopie est l'objet de la convoitise des jésuites, des capucins et de pas mal d'autres qui, sous prétexte de servir Dieu, mettraient volontiers le pays sous leur coupe. Ayant compris le résultat désastreux que sa mission pourrait entraîner, Poncet décide de tout faire pour sauvegarder la liberté et les mystères de l'Éthiopie. Derrière un récit captivant, dans une langue héritée de Voltaire et Diderot, se cache une réflexion tout à fait actuelle sur le fanatisme et la liberté des peuples. --Gérard Meudal

Revue de presse

Nouvelle édition.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 805 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 689 pages
  • Pagination - ISBN de l'édition imprimée de référence : 2070406970
  • Editeur : Editions Gallimard (2 septembre 2011)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B005QCBWZE
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Non activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5 42 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°2.574 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Bien plus que qu'un roman historique et bien plus qu'un roman d'aventure !
J.C. Rufin à réussi l'alchimie parfaite entre ces deux genres et cela donne un résultat d'une grande qualité. Les friands d'Histoire y trouveront leur compte et les amateurs d'aventures seront charmés et captivés. Les personnages sont attachants, et les péripéties de Jean-Baptiste Poncet nous tiennent en haleine tout au long de l'histoire. Les superbes descriptions de paysages, traversés par notre héros, sont pleines des couleurs et des fragrances de l'Orient : on ressent sur sa peau la morsure du soleil, on perçoit les parfums de oasis, on entend les bruits des villes orientales grouillantes d'activités. C'est un livre d'une grande magie à laquelle on ne peut que succomber.
Je vous invite à lire aussi « Sauver Ispahan » du même auteur qui est dans la même veine.
UN REGAL !
Remarque sur ce commentaire 39 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Rarement la lecture d'un livre ne m'aura procuré un tel plaisir. Du même auteur, j'avais déjà beaucoup aimé « Rouge Brésil » que j'ai lu deux fois, et j'ai encore davantage aimé « L'abyssin », dont je ne manquerai pas de lire la suite « Sauver Ispahan ».
Pourquoi une telle délectation ? D'abord la plume de Rufin est légère, fluide, alerte, riche en métaphores, et l'on perçoit souvent le clin d'oeil de l'auteur au détour d'une phrase bien tournée qui confère subtilité et humour de connivence au récit.
Ensuite, on ne s'ennuie à aucun moment à suivre dans ses différents périples le héros de cette histoire, Jean-Baptise Poncet. A l'instar des quêtes médiévales, Poncet accomplit des missions qui doivent lui permettre de se rapprocher et de conquérir celle qu'il aime. Cependant, ce qui donne la profondeur à ce personnage, c'est qu'il s'octroie une certaine liberté lorsqu'il accepte ou refuse d'entrer dans les visées de ses différents commanditaires.
Comme l'histoire se déroule dans les années 1700 --en Egypte, Abyssinie et France--, il est très difficile d'échapper à sa classe sociale. Malgré tout, Poncet, déterminé à franchir les obstacles qui se dressent devant l'accomplissement de son amour, s'oppose à ce déterminisme social.
Son cheminement nous rappelle le jeu d'échec : les différentes pièces jouent à armes inégales. Cependant, l'élément le plus faible arrive parfois à damner le pion à bien plus fort.
Lire la suite ›
5 commentaires 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Orange TOP 1000 COMMENTATEURS le 21 juillet 2009
Format: Poche
On sait désormais, depuis la publication d'un "léopard sur le garrot" que le véritable destin de Jean Christophe Rufin est la littérature. On pouvait le prévoir en lisant le premier roman de ce "médecin-humanitaire-conseiller-diplomate". J'ai lu l'Abyssin, comme j'avais lu à quinze ans les Trois mousquetaires". L'auteur ne cache pas d'ailleurs son admiration pour A. Dumas.Oui l'Abyssin est un excellent, (gros) roman.Jean Christophe Rufin tire avec talent les différentes ficelles, qui font les bons romans: amour, voyage, revirements, exotisme,Histoire, le tout complété par quelques réflexions de fond sur les hommes et leurs passions.Mais le récit est aussi servi par un style limpide, un usage des mots judicieusement choisis, un texte simple et bien organisé. L'Abyssin n'a pas volé son Prix Goncourt du Premier Roman. Je connaissais l'humanitaire et ce qu'il avait écrit, je découvre le romancier et ce que je vois bien être sa véritable vocation.
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
C'est un roman de voyage et d'aventure, à l'ancienne, historique même. Très bien écrit ce roman se lit vite avec plaisir. Autour d'un magnifique décor, les personnages, superbes, sont entraînés dans un périple, une farandole qui s'étend d'Afrique en Europe et rythmée parfaitement par les rencontres les amours les peurs et les trahisons. A lire.
Remarque sur ce commentaire 22 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Par la forme interrogative du titre de mon commentaire, je voudrais signaler ce que d'autres ont déjà fait remarquer. Ne nous y trompons pas, Jean-Christophe Rufin possède un véritable talent de narrateur et de romancier. Tout dans cet Abyssin est un hommage à l'intelligence: Le sujet, l'esprit du roman de voyage et d'aventure, le style et le vocabulaire adaptés à l'époque des Lumières, la qualité des descriptions géographiques et historiques... L'ouvrage transpire de cet esprit d'Orient et du rôle que joua un temps, la corne de l'Afrique dans l'inconscient des découvreurs de nouveaux mondes. Mais, parce qu'il y a un mais, on ne pourra s'empêcher de regretter que son récit est inégal. La première partie, très détaillée et fouillée laisse place à une seconde plus rapide, presque expéditive... Comme si Rufin avait dû composer avec les seuls impératifs imposés par l'éditeur: Surtout, moins de sept cents pages!... Sentiment d'ailleurs déjà ressenti en lisant le parfum d'Adam. Hors cet Abyssin n'aurait pas souffert de trois cents pages supplémentaires. Le roman en aurait gagné en profondeur et le lecteur en véritable jubilation.
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients