• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 8 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'Ame insurgée : Ecrits sur le romantisme Poche – 7 avril 2011


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,10
EUR 8,10 EUR 6,22

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

L'Ame insurgée : Ecrits sur le romantisme + Les romantiques allemands + L'âme romantique et le rêve
Prix pour les trois: EUR 33,40

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté



Détails sur le produit

  • Poche
  • Editeur : Points (7 avril 2011)
  • Collection : Points Essais
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2757823140
  • ISBN-13: 978-2757823149
  • Dimensions du produit: 17,9 x 1,1 x 10,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 109.272 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

18 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean-François Nozze TOP 500 COMMENTATEURS sur 16 avril 2011
Format: Poche Achat vérifié
2011 voit les célébrations du centenaire de sa naissance d'Armel Guerne, mort en 1980. D'origine suisse, il a grandi dans le compagnonnage de Mounir Hafez, un mystique soufi de première importance, proche d'Henry Corbin. (Cioran a écrit un texte sur leur amitié, repris dans "Le Cahier de l'Herne Cioran".) Dans sa jeunesse, il a fréquenté les surréalistes (Breton, Eluard, Bataille), et le peintre André Masson. Il a publié ses premières traductions de Novalis aux éditions GLM, l'éditeur de Desnos, René Char, etc - en 1938. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, il est entré en Résistance. Il a été le second du réseau Prosper. Arrêté, torturé, déporté par les nazis, il a réussi à s'échapper et à rejoindre Londres. Après la Guerre, Armel Guerne a entrepris une double carrière : écrivain et traducteur. On lui doit des traductions célèbres - chez Gallimard, Albin Michel ou au Seuil -, de Novalis, Hölderlin, mais aussi Shakespeare ou Churchill, de Martin Buber ou Friedrich Durrenmatt. Kawabata, dont il a été le traducteur, disait qu'il devait son Prix Nobel aux traductions françaises d'Armel Guerne. (Kawabata a d'ailleurs cédé une part de ses propres droits pour les reverser à Guerne, dont il connaissait les conditions d'existence précaires.) Guerne a été reconnu comme un grand écrivain par ses pairs : André Breton, Georges Bernanos, Maurice Blanchot, Albert Beguin, Yves Bonnefoy, mais aussi Cioran avec qui il a échangé une très importante correspondance.Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par M. Marconnet Thibault TOP 500 COMMENTATEURS sur 23 mars 2014
Format: Poche Achat vérifié
L’âme insurgée de Armel Guerne est une lecture salutaire à laquelle mon être tout entier se ressource. Au sein même du désert contemporain – en continuelle expansion –, il est bon d'aller se frotter au pelage d'œuvres essentielles qui grondent comme le tonnerre ; qui éclairent de leur foudre la minuscule nuit étroite et étriquée de notre siècle.

Armel Guerne, véritable habitant du langage, chauffé au feu blanc de la Poésie – cette Parole hautement nourricière, ce lait d’aube du Verbe –, est né à Morges, en Suisse, le 1er avril 1911 et mort le 9 octobre 1980 à Marmande dans le Lot-et-Garonne. Poète et immense traducteur – entre autres de Yasunari Kawabata, de Hölderlin, de Novalis, de Heinrich von Kleist, de Martin Buber (pour les Récits hassidiques rassemblés par ce dernier), etc. –, Armel Guerne écrivait comme on allume des feux de signal sur les montagnes. Berger de la parole, il s'est engouffré corps et âme dans la pelure des mots, dans l'épaisse beauté de leur sang noir, dans la bouche d’or qui ressuscite les grandeurs oubliées.

Grand germaniste, il a su redonner à la figure trop galvaudée du Romantisme, son puissant souffle d'insurrection primordiale – mettant en relief ce refus du médiocre et de la bassesse qui constitue en partie cet élan de l’âme, de l’âme insurgée.
Voici ce qu'il en disait : « Le grand refus posé devant vos forces déployées et brandies, vaines et implacablement.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?