Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 8,99
TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Narration Audible Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de la narration Audible pour ce livre Kindle.
En savoir plus

L'Amour du Vin Format Kindle

5 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 8,99
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 9,00 EUR 0,92

Longueur : 170 pages

Ponts de mai 2016 Promo Ponts de mai 2016


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Un sage chambertin qui évoque un sous-bois de feuillus un soir d’automne, un bandol qui nous fait sentir la garrigue chauffée par le soleil du Midi, un champagne qui nous rappelle un corps aimé. Il est peu de matières, d’aliments qui suscitent un tel émerveillement, une telle passion et qui sont aussi ancrés dans notre société.
Le vin fait partie de notre histoire, de notre civilisation et de notre culture. Face à la montée de la prohibition qui privilégie le principe de précaution plutôt que l’apprentissage d’une consommation responsable, il fallait revenir sur notre relation complexe et paradoxale au vin, sur ses origines, ses liens avec la religion, la santé, l’éducation, le politique... Et sur sa contribution éclatante au rayonnement de la France dans le monde.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 3170 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 170 pages
  • Editeur : CNRS (24 janvier 2013)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00B4RQOXA
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Non activé
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5 1 commentaire client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°149.152 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par mlingnieur TOP 500 COMMENTATEURS le 16 août 2014
Format: Broché Achat vérifié
à déguster après le "invignez-vous !" de Jacques Dupont; cette étude du CNRS fait, en 13 contributions, un tour, certes non-exhaustif, de la question, mais le fait surtout sans aucun obscurantisme !
le chapitre "l'Islam et le vin" est...savoureux; la terre d'Islam est terre de vigne ! et avant l'invention des interdits, la terre du vin a toujours été plus joyeuse que celle de la bière....encore aujourd'hui, pour s'en rendre compte, il suffit de venir chez nous, les Picards, Celtes du sud et Latins du nord !!!

Le Bon Dieu, qu'il soit Dieu, Yahvé ou Allah, n'a pas interdit grand chose; les restrictions sont venues un peu du bon sens (les climats), beaucoup de la bêtise des hommes :
- pas de porc, sûrement parce que sa viande devient rapidement putride au soleil,
- mais pas de vin, tout aussi sûrement parce que les murs épais et le climat brûlant ont provoqué le "le soir en rentrant chez toi, bats ta femme, si tu ne sais pas pourquoi, elle, elle le sait" !
- le jeûne du vendredi, ça évitait de devoir saigner trop souvent les seigneurs qui bouffaient trop....le petit peuple, pas sûr !!
- mais pas de câlin pour les curés, ça vient d'un Pape, peut-être bien un Benoît ? qui avait, techniquement, un peu de mal à assurer sa descendance et a estimé juste d'en priver également ses sbires ???

Et les interdits vous les mettez entre les mains de "n'importe qui" et ça donne la guerre au Moyen-Orient et la Loi Evin et ses suites dans notre beau pays !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique