L'amour dure trois ans (Littérature) et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
Acheter d'occasion
EUR 0,16
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'Amour dure trois ans Broché – 16 avril 1997


Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché, 16 avril 1997
EUR 0,16

Il y a une édition plus récente de cet article:

L'amour dure trois ans
EUR 17,00
(108)
En stock.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

C'est une histoire d'amour moderne et radicalement autobiographique. Le héros - un jeune homme "branché" et noceur - évoque ses débuts dans la vie lorsque, plein d'illusions, il épousa Diane, la plus jolie fille de sa génération. Il se souvient qu'au début de leur amour, tout était bleu ; que la tendresse succèda à l'amour dès la deuxième année de leur mariage ; que l'infidélité fut la loi de leur couple dès la troisième année. Alors, il sait que la loi du monde pourrait se formuler ainsi : "l'amour dure trois ans..." Tout le roman, dont le symbole est l'horloge de Beaubourg - qui marche à reculons en décomptant les secondes qui nous séparent de l'an 2000... - est une variation drôle et émouvante sur ce thème. Il faut savoir que, pendant qu'il raconte l'échec programmé de son premier mariage, le héros vit avec Delphine. Et, là encore, l'heure tourne...

Quatrième de couverture

" Au début, tout est beau, même vous. Vous n'en revenez pas d'être aussi amoureux. Pendant un an, la vie n'est qu'une succession de matins ensoleillés, même l'après-midi quand il neige. Vous écrivez des livres là-dessus. Vous vous mariez, le plus vite possible - pourquoi réfléchir quand on est heureux ? La deuxième année, les choses commencent à changer. Vous êtes devenu tendre. Vous faites l'amour de moins en moins souvent et vous croyez que ce n'est pas grave. Vous défendez le mariage devant vos copains célibataires qui ne vous reconnaissent plus. Vous-même, êtes-vous sûr de bien vous reconnaître, quand vous récitez la leçon apprise par coeur, en vous retenant de regarder les demoiselles fraîches qui éclairent la rue ? La troisième année, vous ne vous retenez plus de regarder les demoiselles fraîches qui éclairent la rue. Vous sortez de plus en plus souvent : ça vous donne une excuse pour ne plus parler. Vient bientôt le moment où vous ne pouvez plus supporter votre épouse une seconde de plus, puisque vous êtes tombé amoureux, d'une autre. La troisième année, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne nouvelle : dégoûtée, votre femme vous quitte. La mauvaise nouvelle : vous commencez un nouveau livre. "


Détails sur le produit

  • Broché: 232 pages
  • Editeur : Grasset (16 avril 1997)
  • Collection : Littérature Française
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2246546516
  • ISBN-13: 978-2246546511
  • Dimensions du produit: 13 x 20 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (108 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 35.533 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

24 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile  Par Betty le 29 juin 2011
Format: Poche
Biologiquement et statistiquement parlant, l'amour dure trois ans c'est ainsi, c'est scientifique. Passion, tendresse et lassitude.
Marc Marronnier en est persuadé et ses craintes se confirment, son mariage se termine par un divorce au bout de trois ans.
L'amour peut-il rimer avec toujours?

Avec cynisme et humour Frédéric Beigbeder nous peint une fresque de la vie à deux plutôt pessimiste et défaitiste mais l'espoir est toujours là, en filigrane pour jaillir à la fin.
J'ai lu çà et là des commentaires négatifs disant que ce livre raconte que le grand amour est une utopie, que l'homme ou la femme de sa vie n'existe pas, que l'auteur est un "idiot" car oui l'amour peut durer...alors je me demande si ces lecteurs ont pris la peine de lire le livre jusqu'à la fin!
La passion ne dure pas mais quand il s'agit d'un réel amour celui-ci peut durer c'est finalement ce qui est démontré dans le livre.
La grande partie du livre est consacrée à sa dépression post divorce donc bien-sûr il voit les choses en noir car à cet instant là son état d'esprit est ainsi, il faut prendre ce livre comme une lecture de ses états d'âme pas comme une vérité absolue que nous livre l'auteur.
Mettez-vous à sa place deux minutes, votre mariage tombe à l'eau, la personne que vous aimez ne semble pas vous aimer, pensez-vous qu'alors vous feriez l'apologie du grand amour qui dure la vie entière!
Je n'ai pas adoré ce livre mais j'ai juste bien aimé, sans plus.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
20 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile  Par Verolive le 30 août 2011
Format: Poche
De la part d'un mondain à l'image très superficielle comme Beigbeder, j'ai été agréablement surprise par le contenu de ce petit livre.
Très nombriliste évidemment, mais avec beaucoup d'autodérision et d'humilité sur sa personne. On y trouve des scènes tragi-comiques hilarantes et vraiment réussies, comme son suicide raté, par exemple. Son emploi dans la publicité est également délectable, et critique sur la futilité de notre société de consommation.
Le livre est truffé de bons mots. Je vous recommande donc de vous munir d'un petit calepin pour les noter si vous en commencez la lecture.
Ca se lit en une après-midi pendant les vacances et ça n'a bien sûr aucune autre prétention que d'être divertissant.
Mais dans ce genre, c'est une très belle réussite.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par llobrega le 21 mars 2012
Format: Format Kindle
Frederick Beigbeder est le digne représentant d'une époque décadente et ses romans autobiographiques ( ? ) en témoignent.
Ce jeune dandy promène sa grande carcasse dégingandé dans un décor où figurent en première ligne ( ! ) les bouteilles de whisky et les rails de coke . Notre "héros" commence plutôt bien ses nuits entre amis du même acabit et superbes nanan paumées, mais les petits matins sont moins glorieux, passés à vomir dans les cuvettes des toilettes...Même son histoire d'amour n'arrive pas à nous émouvoir et on se contrefiche de l'issue du suspense: l'amour dure-t-il vraiment 3 ans ? Et les quelques paragraphes bien pensés et bien dits n'arrivent pas à relever le niveau général du livre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gerard Müller TOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE le 31 juillet 2013
Format: Format Kindle Achat vérifié
L’amour dure trois ans/Frédéric Beigbeder
Est-ce que vraiment l’amour est un combat perdu d’avance ? Peut-on généraliser de la sorte ? Il faut une sacrée expérience de la vie pour pouvoir proférer un tel apophtegme.
Les affirmations assénées à longueur de page n’engagent que l’auteur ou Marc le narrateur qui se débat dans son petit univers étriqué.
Tout le monde se marie-t-il comme il va au Mac Do et zappe après ? Difficile d’être péremptoire sur la question !
Voilà quelques exemples de ce qui semble une évidence pour l’auteur.
Le style est lâche et actuel, revenu de tout, désabusé. Des phrases comme :
« Les mecs, c’est comme les poivrons, il faut les faire mariner. » ne sont pas d’un niveau tel que l’on puisse prétendre que F.B. est un écrivain.
Et je ne parle pas des délires scatologiques de Marc !
Et pourtant, par instant une phrase permet d’esquisser un sourire car il arrive que F.B. ne manque pas d’humour, ce qui sauve la mise.
« Au premier mariage on cherche la perfection, au second on cherche la vérité. »
On rencontre quelques bons mots au fil des pages, mais ils sont rares.
« Sans apprentissage de la douleur, le bonheur n’est pas solide. »
La seule vérité qui m’a interpelé c’est de reconnaître que les mœurs du XVIII é siècle étaient plus « modernes « qu’au XXè. En effet il suffit de se souvenir du roman de Diderot « Les bijoux indiscrets » (que j’ai commenté par ailleurs) pour s’en rendre compte.
En résumé, il n’est pas indispensable d’avoir lu ce livre pour vivre heureux quoique les dernières lignes laissent de l’espoir…
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?