EUR 6,20
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'Argent Poche – 12 septembre 1980


Voir les 6 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 3,79
Poche, 12 septembre 1980
EUR 6,20
EUR 5,30 EUR 5,88
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 15,66
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 4,50

Nouveauté : la collection Folio XL

pauvres_diables
Découvrez la nouvelle collection Folio XL avec notre sélection spéciale.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

L'Argent + La Débâcle + Le Docteur Pascal
Prix pour les trois: EUR 22,50

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Quatrième de couverture

«Alors, pendant la dernière demi-heure, ce fut la débâcle. Après l'extrême confiance, l'engouement aveugle, arrivait la réaction de la peur, tous se ruant pour vendre, s'il en était temps encore. Les cours, de chute en chute, tombèrent à 1 500, à 1 200, à 900. Il n'y avait plus d'acheteurs, la plaine restait rase, jonchée de cadavres. Au-dessus du sombre grouillement des redingotes, les trois coteurs semblaient être des greffiers mortuaires, enregistrant des décès. Un silence effrayant régna, lorsque, après le coup de cloche de la clôture, le dernier cours de 830 francs fut connu. Et la pluie entêtée ruisselait toujours sur le vitrage ; la salle était devenue un cloaque, sous l'égouttement des parapluies et le piétinement de la foule, un sol fangeux d'écurie mal tenue...»


Détails sur le produit

  • Poche: 544 pages
  • Editeur : Gallimard (12 septembre 1980)
  • Collection : Folio classique
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070372227
  • ISBN-13: 978-2070372225
  • Dimensions du produit: 3,2 x 10,8 x 17,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 24.107 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

17 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par zybine, amateur éclairé TOP 100 COMMENTATEURS sur 30 juillet 2007
Format: Poche
Antépénultième oeuvre des Rougon-Macquart, L'Argent (1891) est un des romans les plus étonnants de la série. On sait que le sujet traite de la spéculation boursière et qu'il s'agit d'une peinture, à peine dissimulée, du krach de 1882 de l'Union générale, la grande banque catholique des débuts de la IIIè République. On retrouve ici Aristide Saccart, né Rougon, qui, après avoir été un petit plumitif de province (La fortune des Rougon) et réussi dans l'immobilier à Paris (La Curée), invente une banque universelle destinée à financer des projets pharaoniques au Moyen-Orient (réseau de ports en eau profonde, chemins de fer reliant Istanbul à Bagdad, mines de fer en Palestine). Moitié filou, moitié visionnaire, il draine l'épargne des bons catholiques qui s'imaginent placer leurs bas de laine dans une nouvelle croisade mais, terrassé d'orgueil, multiplie les manoeuvres pour accroître le cours de ses actions jusqu'à leur chute finale. Zola a admis avoir eu les pires peines du monde à écrire ce roman, submergé qu'il était par une documentation financière qu'il ne maîtrisait qu'à moitié. Il a néanmoins dressé un tableau saisissant de la folie spéculative et de la lutte que se livrent les financiers de haut vol pour tondre les petits épargnants.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Claude Lorrain TOP 1000 COMMENTATEURS sur 20 août 2013
Format: Poche Achat vérifié
Le krach de l’Union générale (1882) et le scandale de Panama (1889) ont largement inspiré le dix-huitième volume de la série des Rougon-Macquart.

Ce livre puissant, dont l’histoire se déroule au moment de l’Exposition universelle de 1867, fait revivre sous nos yeux le Palais Brongniart (non seulement à la corbeille mais aussi à la coulisse et aux « pieds humides »), tel qu’il existait au milieu du Second empire, où la Bourse ne cotait qu’entre une heure et trois heures, selon un mode de fonctionnement (liquidation mensuelle, opérations à découvert et reports) qui perdurera jusqu’en 1986.

« C’est un vrai bois que la Bourse, un bois par une nuit obscure, où chacun marche à tâtons. »

D’un intérêt documentaire évident, et nourri d’une solide information technique, L’Argent désigne l’information financière comme le lieu de toutes les manipulations, et campe avec vivacité des personnages — haussiers et baissiers — que l’on croirait rencontrer aujourd’hui, dans les bureaux des agents de change ou à l’heure du déjeuner.

Le violent contraste entre le luxe le plus éclatant et la misère la plus sordide alimente la tension dramatique du roman, où l’argent s'avère une force aveugle, potentiellement destructrice, mortifère.

On ne manquera pas d’être étonné par la virulence des propos antisémites prêtés par l’auteur à certains de ses personnages, quand ils ne sont pas tenus à son propre compte, et ceci bien au-delà semble-t-il d’un simple antisémitisme d’époque.

La bizarre préface d’A.Wurmser, qui reproche à Zola de confondre monnaie et capital, et ne voit pas dans L’Argent une réussite de premier plan, n’emporte guère la conviction.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
15 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par pierre sur 9 janvier 2003
Format: Reliure inconnue
Rien de nouveau, aujourd'hui, sous le soleil de la finance depuis les fastes du Second Empire.
Spéculation, fortunes bâties en un jour et aussitôt parties en fumées, sexe et magouilles de toutes sortes : un trépidant western financier que l'homme du XXIème siècle aura plasir et intérêt à lire.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Stéphane TOP 1000 COMMENTATEURS sur 25 septembre 2014
Format: Poche Achat vérifié
Émile Zola , voilà comment je decrirais le livre en deux mots ! Il nous fait ici part de la vie économique telle qu'elle était à l'apparition de la bourse en france , intéressant pour se documenter et pour sa culture personnelle mais pas vraiment bien passionant !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Poche Achat vérifié
Ce n'est sans doute pas le "Rougon-Maccard" le plus connu mais il gagne vraiment à être découvert ! Zola décrit toujours ausssi bien le milieu socio-économique qu'il a choisi pour thème, ici celui du monde de la Bourse de Paris ! Passionnant !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?