Commencez à lire LE PSYCHOPOMPE sur votre Kindle dans moins d'une minute. Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici Ou commencez à lire dès maintenant avec l'une de nos applications de lecture Kindle gratuites.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

 
 
 

Essai gratuit

Découvrez gratuitement un extrait de ce titre

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible
 

LE PSYCHOPOMPE [Format Kindle]

Dominique Maisons
3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)

Prix éditeur - format imprimé : EUR 20,20
Prix Kindle : EUR 13,99 TTC & envoi gratuit via réseau sans fil par Amazon Whispernet
Économisez : EUR 6,21 (31%)
Le prix Kindle a été fixé par l'éditeur

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 13,99  
Broché EUR 20,20  
Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

Identifiez-vous sur l'application Amazon sur votre smartphone ou votre tablette pour tenter de gagner un bon de réduction de 500€ !

Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés - Participez au premier concours organisé par Kindle Direct Publishing et et saisissez votre chance de devenir le nouveau coup de cœur littéraire sur Amazon !


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté

Cette fonction d'achat continuera à charger les articles. Pour naviguer hors de ce carrousel, veuillez utiliser votre touche de raccourci d'en-tête pour naviguer vers l'en-tête précédente ou suivante.

Descriptions du produit

Extrait

Alice serre son sac sous son bras puis, en frissonnant, elle remonte son col et rentre le menton sous l'épaisse doublure de son duffle-coat noir. La bise mordante qui s'engouffre dans le tunnel vient de lui donner un avant-goût de ce qu'elle va devoir affronter pour rentrer chez elle. Elle maudit ce conseil de classe qui s'est éternisé et l'a contrainte à rentrer, si tard, dans ce froid glacial.
Ils ne sont qu'une poignée à emprunter l'escalier de sortie de la station de métro École Vétérinaire. Une fois passées vingt-deux heures, les rues de Maisons-Alfort sont désertes, les rideaux tirés des magasins regardent silencieusement passer les rares voitures circulant sur le boulevard. Les autres passagers se dispersent rapidement dans la nuit, pressés de regagner la chaleur de leurs foyers.
Alice passe devant la camionnette du vendeur de pizza arménien, installée sur le trottoir à la sortie de la station, où elle s'est si souvent nourrie sans même jeter un oeil vers les portions exposées sous plexiglas. Elle n'a pourtant plus rien à manger chez elle, mais cela dure depuis des semaines sans qu'elle fasse le moindre effort pour y remédier.
Elle ajuste les écouteurs de son iPod et se replonge dans le concerto d'Aranjuez. Bien qu'elle l'ait écouté pendant tout son trajet, elle ne cherche pas un morceau plus léger. Elle sait qu'elle n'a téléchargé que des musiques mélancoliques, car elle ne se sent pas capable d'écouter autre chose.
Depuis la mort de son mari, deux mois plus tôt, son humeur est invariablement morbide. Elle ne sourit plus, ne mange que le strict nécessaire pour ne pas défaillir, limite ses rapports sociaux à leur plus simple expression, fuit les contacts avec son frère, ses soeurs et amis dont les paroles maladroitement infantilisantes ne lui apportent aucun réconfort. Sans vouloir lutter, elle se replie sur elle-même dans une boule épaisse de tristesse et d'incompréhension.

Présentation de l'éditeur

Gagnant Prix VSD du Polar 2011.



Paris, hiver 2011. La vie d'Alice Jourdan bascule dans l'horreur la nuit où elle se fait agresser par un vagabond fantomatique qui a le visage de son mari défunt. L'incident plonge la jeune femme dans un état de terreur paranoïaque. Elle va se confier à Victor Bellanger, flic marginal en pleine dérive, qui n'hésite pas à rompre avec tout cadre légal pour mener sa propre enquête. Tous deux se retrouvent au cœur d'une série d'incidents violents liés au passé familial de la jeune femme. Les portes de la folie scientifique viennent de s'ouvrir ! Isolés et traqués, ils ne peuvent compter que sur eux-mêmes pour échapper à l'abîme où les entraîne la quête obsessionnelle des psychopompes, les guides de l'au-delà.





Gagnant Prix VSD du Polar 2011.





Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 1501 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 562 pages
  • Editeur : Les Nouveaux Auteurs (25 juillet 2013)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00DWI5ZM0
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Non activé
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°18.945 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Souhaitez-vous faire modifier les images ?


En savoir plus sur l'auteur

Né le 06/081971 à Paris, Dominique Maisons a traversé ses études sans objectif clairement déterminé, mais finalement il aimait bien apprendre alors il a glané quelques diplômes dont la liste n'a aucun intérêt. De son jeune âge il se souvient avec plaisir des histoires qu'il racontait pendant les récréations à un petit cercle de fidèles ainsi que de sa première rédaction que son institutrice a lue à toute la classe... De quoi susciter une vocation qui ne s'est jamais démentie, elle aura juste mis du temps à se mettre en œuvre, un peu par indolence et un peu parce qu'il a suivi d'autres pistes...
A travaillé dans la musique chez Sony tant que les gens en achetaient... Il espère donc que ces mêmes gens vont continuer un peu à acheter des livres. Il aime les romans populaires, les Dumas, Paul Féval, Auguste Bernede, Gaston Leroux, G-J Arnaud, ... et il s'emploie à continuer dans cette veine et à reprendre une partie du flambeau de cette littérature aux personnages hauts en couleur si caractéristiques de la culture populaire française. Plus récemment, il se sent proche, dans la démarche, d'un Jo Nesbo ou d'un John Connolly et il admire Denis Lehane... Il essaye dans ses écrits de donner libre cours à son imagination, sa préoccupation principale serait que ses histoires ne donnent jamais une impression de déjà lue. Surprendre, distraire et étonner avec un petit supplément d'âme, voilà le programme qu'il vous invite à découvrir.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles
9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un premier roman haletant 20 juin 2011
Format:Broché
Ce roman vous fait vivre, au fil des pages, un vrai voyage sur l'Achéron.

Polar haletant, c'est une plongée au cœur d'un monde qui intrigue l'humanité depuis sa création : la Mort. L'auteur utilise la mythologie, l'exotisme d'un pays lointain qui reste encore mystérieux par bien des aspects, le Bénin, pour que, malgré nos nouvelles technologies et la rationalisation moderne, on plonge. Le flic, abîmé physiquement et psychologiquement, la belle en détresse, les criminels qui incluent un "zombi" et même un nécrophage nécrophile (vraiment dégoutant mais ajoutant une touche de frissons supplémentaires), les intrigues gouvernementales, les innocents à protéger, le monde artistique un peu épinglé pour ses tendances libertaires avec les drogues, les inquiétudes écologiques face aux dérives du monde industriel moderne obsédé par l'argent à tout prix, le mysticisme du vaudou: tout y est (j'ai particulièrement aimé l'évocation de la cathédrale végétale, du monde souterrain dans lequel évoluait le vodun) et tout nous entraîne dans cette course effrénée jusqu'à la fin. Une fin qui m'a laissée pantoise !

Tout au long du livre, les images défilaient. L'écriture, visuelle, permet de "voir" tout aussi bien que si ca avait été un film.

J'ai lu d'autres commentaires qui mentionnent des fautes de typo. Au-delà des coquilles (dont la responsabilité revient à l'éditeur qui a, semble-t-il, de quoi faire pour s'améliorer), je recommande vivement ce roman et attends le prochain avec impatience.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Magistral!!! 9 octobre 2011
Par Foumette
Format:Broché
Waouh! Un véritable coup de coeur! Un thriller angoissant, palpitant et magistral!!! Une descente vertigineuse dans le monde vaudou. Une atmosphère assez lugubre, une intrigue rondement ficellée, des personnages puissants et une histoire où se mêlent croyances, mort, hallucinations, rites et voyage astral!!! A lire absolument!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Moyen 15 mai 2011
Par roro1186
Format:Broché
Tres contente de debuter ce roman, ou le debut est prometteur et rapide, j ai ete decue par la suite des evenements (peu probables). Agreable a lire, l histoire avance vite, mais les coupures dans l histoire presente par les memoires de "la mere" m ont semblé longuettes!
Sympa mais sans plus!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Prometteur, mais... 28 mai 2012
Par Fouck
Format:Broché|Achat vérifié
Un démarrage sur les chapeaux de roue, avec une histoire digne d'un bon bouquin de terreur. Mais malheureusement plus on avance plus on l'auteur nous embourbe dans différentes pistes melant politique, finance, environnement... aucune n'étant suffisament crédible ou bien montée pour structurer l'ensemble. Du coup, on a envie de sauter les pages explicatives pour retrouver le suspens de l'histoire principale. En meme temps, quand on veut lire des histoires de revenants, faut être ouvert à l'improbable. J'aurai donc pu m'accomoder des invraisemblances, mais j'ai peu apprécié la pseudo morale que nous distille D. Maisons sur nous autres, méchants européens consuméristes versus la sagesse des peuplades oubliées d'Afrique occidentale. De ce point de vue, c'est tellement dégoulinant de lieux communs et de politiquement correct que ça a plutôt un effet repoussoir.
Globalement, je n'ai pas trouvé ça si mal, prenez le livre, enlevez un chapitre sur deux (il vous restera quand même au moins 200 pages) et vous aurez un excellent thriller avec des accents de Chattam ou Grangé.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Long 5 août 2013
Format:Broché|Achat vérifié
Un peu long et on tourne autour du pot . Dommage
Certes il y avait une bonne épaisseur peut être qui fait peur Mais on arrive quand même au bout
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique