Amazon rachète votre
article EUR 3,93 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

LES MOISSONS DU FUTUR Broché – 11 octobre 2012


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 42,40 EUR 16,70

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

« Si on supprime les pesticides, la production agricole chutera de 40 % et on ne pourra pas nourrir le monde. » Prononcée par le patron de l’industrie agroalimentaire française, dans une émission télévisée, cette affirmation est répétée à l’envi par les promoteurs privés ou publics de l’agriculture industrielle. De son côté, après les émeutes de la faim qui ont secoué la planète depuis 2007, Olivier de Schutter, le rapporteur spécial pour le droit à l’alimentation des Nations Unies, affirme qu’il faut « changer de paradigme », car « l’agriculture est en train de créer les conditions de sa propre perte ». Pour lui, « seule l’agroécologie peut relever le défi de la faim et répondre aux besoins d’une population croissante », ainsi qu’il l’a déclaré, le 8 mars 2011 devant le Conseil des droits de l’homme à Genève. D’après la FAO, il faudra augmenter la production agricole de 70 %, pour pouvoir nourrir les 9 milliards d’habitants que comptera le monde en 2050. Comment y parvenir ? C’est à cette question que tente de répondre Marie-Monique Robin, en menant l’enquête sur quatre continents (Afrique, Asie, Amérique du Nord et du Sud, Europe). S’appuyant sur les témoignages d’experts (scientifiques et représentants d’organismes internationaux) mais aussi de nombreux agriculteurs, elle dresse le bilan du modèle agro-industriel qui, après un demi siècle, n’est pas parvenu à nourrir le monde, tandis qu’il participait largement au réchauffement climatique, épuisait les sols, les ressources en eau et la biodiversité, et poussait vers les bidonvilles des millions de paysans. Elle montre que, pratiquée sur des exploitations à hauteur d’homme, l’agroécologie peut être hautement efficace d’un point de vue agronomique et économique et qu’elle représente un modèle d’avenir productif et durable. Du Mexique au Japon, en passant par le Malawi, le Kenya, le Sénégal, les États-Unis et plusieurs pays européens, son enquête montre que « l’on peut faire autrement » pour résoudre la question alimentaire en respectant l’environnement et les ressources naturelles, à condition de revoir de fond en comble le système de distribution des aliments et de redonner aux paysans un rôle clé dans cette évolution indispensable à la survie de l’humanité.

Présentation de l'éditeur

"Si on supprime les pesticides, la production agricole chutera de 40 % et on ne pourra pas nourrir le monde". Prononcée par le patron de l'industrie agro-alimentaire française, cette affirmation est répétée à l'envi par les promoteurs de l'agriculture industrielle. De son côté, Olivier de Schutter, le rapporteur spécial pour le droit à l'alimentation des Nations unies, affirme qu'il faut "changer de paradigme", car "l'agriculture est en train de créer les conditions de sa propre perte". Pour lui, "seule l'agroécologie peut relever le défi de la faim et répondre aux besoins d'une population croissante". D'après la FAO, il faudra augmenter la production agricole de 70 % pour nourrir 9 milliards de Terriens en 2050. Comment y parvenir ? C'est à cette question que répond ici Marie-Monique Robin, en menant l'enquête sur quatre continents. S'appuyant sur les témoignages d'experts mais aussi de nombreux agriculteurs, elle dresse le bilan du modèle agro-industriel : non seulement il n'est pas parvenu à nourrir le monde, mais il participe largement au réchauffement climatique, épuise les sols, les ressources en eau et la biodiversité, et pousse vers les bidonvilles des millions de paysans. Et elle explique que, pratiquée sur des exploitations à hauteur d'homme, l'agroécologie peut être hautement efficace et qu'elle représente un modèle d'avenir productif et durable. Du Mexique au Japon, en passant par le Malawi, le Kenya, le Sénégal, les Etats-Unis ou l'Allemagne, son enquête étonnante montre que l'on peut "faire autrement" pour résoudre la question alimentaire en respectant l'environnement et les ressources naturelles, à condition de revoir drastiquement le système de distribution des aliments et de redonner aux paysans un rôle clé dans cette évolution.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 3,93
Vendez LES MOISSONS DU FUTUR contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 3,93, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 297 pages
  • Editeur : LA DECOUVERTE (11 octobre 2012)
  • Collection : CAHIERS LIBRES
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2707171549
  • ISBN-13: 978-2707171542
  • Dimensions du produit: 24,1 x 2,5 x 15,7 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 163.891 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Marie-Monique Robin, journaliste et réalisatrice, est lauréate du Prix Albert-Londres (1995). Elle a réalisé de nombreux documentaires - couronnés par une trentaine de prix internationaux - et reportages tournés en Amérique latine, Afrique, Europe et Asie.
Elle est aussi l'auteure de plusieurs ouvrages, dont Voleurs d'organes, enquête sur un trafic (Bayard), Les 100 photos du siècle (Le Chêne/Taschen) et Le Sixième Sens, science et paranormal (Le Chêne). À La Découverte, elle a déjà publié : Escadrons de la mort, l'école française (2004, 2008), L'École du soupçon (2006) et, en coédition avec Arte-Éditions, le best-seller Le Monde selon Monsanto (2008, 2009).
Photo couleur Arte ©

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
9
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoiles
0
Voir les 10 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mathieu Laroche TOP 500 COMMENTATEURS sur 5 novembre 2012
Format: Broché
TINA ! (There is no alternative !) clamait en 1980 Margaret Thatcher, encore locataire du 10 Downing Street.
Dans la même ligne du TINA, , le 21 février 2011 sur France 2, Bruno Le Maire, Ministre Français de l’Agriculture : « Ne faisons pas croire aux Français que l'on pourra cultiver des pommes, des poires ou des fruits sans aucun pesticide : ça a toujours existé et ça continuera d'exister. » Au cours de cette même émission, voici que Jean-René Buisson, Président de l'Association nationale (Française) des industries agroalimentaires (Ania) s’écrit : « Il faut rappeler qu'il n'y a pas, aujourd'hui, de solution totalement alternative aux pesticides. Je vous rappelle les chiffres : si on fait des produits absolument sans pesticides, c'est 40% de production en moins, 50 % de coûts en plus. »
Suite à ces déclarations publiques condamnant sans appel toute forme d’essai de recherche d’alternative quant aux problèmes agricoles et alimentaires mondiaux, Marie-Monique ROBIN a mis tout en œuvre pour tenter de clarifier ce qui lui semblait beaucoup trop simpliste pour être l’expression de l’entière vérité. Ce livre est né de cette recherche.
Comme écrit l’auteur page 13 : « Que le lecteur soit rassuré : les alternatives existent, ainsi que le prouvent les nombreuses pratiques agroécologiques que j’ai pu observer dans les neufs pays où je me suis rendue (Mexique, Etats-Unis, Kenya, Malawi, Sénégal, Allemagne, France, Inde, Japon). Oui, on peut nourrir le monde, si on pratique une agriculture biologique à hauteur d’homme.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Format Kindle Achat vérifié
Si la version "film" des Moissons du futur est tout public, je pense que la version "livre" sera plus particulièrement appréciée par les producteurs.

M.M. Robin a fait un excellent travail de recherche dans les deux cas.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean-francois Peze sur 20 mars 2013
Format: Broché Achat vérifié
l'enquête sur plusieurs continents sur le modèle agro-indistriel instauré vers 1945 qui n'a pas réussi sa mission de nourrir le monde; bien au contraire ce système a empoisonné les sols, les animaux, les populations et détraqué le climat
MM ROBIN présente l'agroécologie à pratiquer sur des exploitations à taille humaine pour un système productif et durable
livre de référence
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Serge Vantalon sur 10 janvier 2013
Format: Broché Achat vérifié
extremment bien documenté faisant de nombreuses références à des auteurs tres spécialisés dans ces dommaines avec une abondante bibliographie; vraiment un formidable document sur l'agriculture;
bon plutot démoralisant quand on voit ou on en est et tout ce qu'il y aurait à faire mais c'est aussi un bouquin qui montre le chemin , qui dit ce qui se fait et qui marche pour aller vers les moissons du futur qui peuvent sauver l'humanité
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
0 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Françoise De Keuleneer sur 25 février 2013
Format: Broché Achat vérifié
Une analyse claire des enjeux de l'agriculture et des solutions alternatives positives qui ont déjà fait leurs preuves sur tous les continents. Passionnant!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?