Acheter d'occasion
EUR 8,98
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'Equipe : Cols mythiques du Tour de France Relié – 16 mars 2005


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 7,33

Fête des Mères Fête des Mères


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Entre chauvinisme et tricherie, le Tour de la Belle Epoque devait périr asphyxié. Alphonse Steinès, un jeune journaliste, lui fit alors le plus beau des cadeaux : la montagne, providence de la course. Du grand air, de la hauteur, de la beauté, de l'héroïsme. La magie et la vérité dont le Tour avait besoin. La montagne allait sauver l'épreuve et la pérenniser, grâce aux exploits de Pottier, Lapize ou Georget, au panache de Christophe, Vietto, Gimondi, Bobet, Merckx, Hinault et Armstrong, aux duels somptueux entre Coppi et Bartali, Poulidor et Anquetil (admirez l'extraordinaire roman-photo de leur bras de fer de 1964 dans le puy de Dôme, commenté par le Limousin), Fignon et LeMond. L'épopée de l'excellence était en route.
Dix générations de champions plus tard, grimpeurs ou passe-montagnes -merci Gaul, Ocaña, Bahamontes, Virenque et Pantani-, l'aventure continue grâce à l'Alpe-d'Huez, au ballon d'Alsace, à l'Aubisque, au Galibier, à l'Izoard, au puy de Dôme, au Tourmalet et au Ventoux. Car c'est ici que, tous les ans, la légende se rallume, que le corps-à-corps du champion et de la nature recommence.
C'est la grande et terrible histoire de ces "Cols mythiques" que nous vous racontons. Elle est immense. Entrez, tout est à voir. Ici, le souffle de la montagne ricoche, les spectateurs se pressent, l'audimat explose, les exploits se disputent aux drames. Attention, les choses sérieuses commencent. Les ailes des aigles et des anges frémissent. Grimpez.

EN COUVERTURE
2 juillet 1963, 10e étape, Pau-Bagnères-de-Bigorre
Jacques Anquetil au sommet du Tourmalet. Il a cinq minutes de retard sur Bahamontes et Poulidor. À l'arrivée, le Normand les battra réalisant son rêve : gagner une grande étape de montagne.


Détails sur le produit

  • Relié: 224 pages
  • Editeur : L'Equipe (16 mars 2005)
  • Collection : L'Equipe
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2915535094
  • ISBN-13: 978-2915535099
  • Dimensions du produit: 25,7 x 1,2 x 32 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 359.523 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par BAGRATION COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 31 août 2009
Format: Relié
A l'époque d'avant l'EPO, l'hormone de croissance, les tricheries organisées en réseaux si bien approvisionnés, les Cols se dressaient comme les Ultimes Juges rendant leur Arbitrage sans Appel ni Recours.
Les Cimes du Tourmalet, de Peyresourde de l'Isoard, du Galibier, du Ventoux (là ou périt, déjà victime du Fléau,Tom Simpson), du Puy de Dôme (hommage aux mânes de Maître Jacques) ....ont vu passé tant de souffrances, tant de courage, tant de hargne, tant d'envie d'être le Jason dérobant la Fabuleuse Toison d'Or qu'elles méritaient bien un salut de ce calibre.
Adieu donc Bartali, Coppi, Bobet, Anquetil, au revoir Bahamontes,Merckx, les grimpeurs de la Kas et Lucien Van Impe...
C'était beau. Merci pour ça.
8 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?