• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 8 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
L'Evangile du Serpent a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

L'Evangile du Serpent Poche – 15 mai 2003

Ce titre fait partie de la promotion 2 livres Folio achetés = 1 livre offert (voir conditions sur la page de l'opération en cliquant ici)
4.1 étoiles sur 5 15 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche, 15 mai 2003
"Veuillez réessayer"
EUR 11,00
EUR 10,59 EUR 1,98

Promotion Folio

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • L'Evangile du Serpent
  • +
  • Les Chemins de Damas
  • +
  • Le Feu de dieu
Prix total: EUR 25,70
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Un grand roman contemporain humaniste et une aventure littéraire inoubliable.

Quatrième de couverture

Jeune Indien d'Amazonie élevé en Lozère, Vaï-Ka'i incarne la sagesse du serpent double, symbole chamanique de l'ADN. Il prône l'abandon des possessions, le respect de la Terre et accomplit des miracles.Quatre évangélistes, Mathias, tueur à gages, Marc, journaliste désabusé, Lucie, strip-teaseuse sur le Net, et Yann, premier disciple, racontent celui que la presse surnomme le Christ de l'Aubrac...Un grand roman contemporain humaniste et une aventure littéraire inoubliable.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Arribat TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 9 septembre 2012
L’histoire est ce qu’elle est, parfois insolite, opportuniste, mais construite autour d’une qualité d’écriture certaine. C’est le déclin d’une époque victime de son obésité culturelle qui nous persuade que l’on peut abuser sans conséquence d’une terre à bout de patiente. Mais derrière ce Christ de l’Aubrac se profile la fin annoncée de la grande arnaque qui depuis plus de deux mille ans nous pourrit la vie avec son Dieu vachard et ses sbires haineux. Cette falsification d’une magnifique idéologie dont s’est emparé le Machin pour en faire commerce. C’est de ce retour en force des croyances archaïques débarrassées de toute religion, des chamanismes et autres animismes qui replacent l’individu face à son expérience et le sauve de cette fameuse foi qui n’est rien d’autre qu’une incitation à ne pas aller y voir de trop près dans ces contes et légendes qui nourrissent la Grande Prostituée. C’est aussi la démonstration de tous les mécanismes naturels ou pervers qui accompagnent le phénomène religieux dans un monde qui persiste toujours à attendre ses messies et à ne jamais voler de ses propres ailes. L'évangile du serpent annonce le crépuscule des dieux fabriqués par les faussaires.

Au final la trame est un peu excessive et manque de subtilité parfois. L’extravagance des personnages est souvent superflue et le discours du nouveau Christ un peu stéréotypé. Mais l'ensemble reste solide et soutient bien son arrière plan critique.
3 commentaires 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Gruz blog EmOtionS TOP 1000 COMMENTATEURS le 29 mai 2011
Pour pouvoir écrire l'histoire d'un messie du XXI° siècle, Bordage se devait de ne pas tomber dans de nombreux pièges. Il en a contourné une bonne partie brillamment.
Tout d'abord, l'histoire croisée de 4 personnages totalement opposés, est passionnante.
On est étonné, dès le départ, de la peinture faite de ses acteurs, tout droit sortis d'un thriller, de la violence et du caractère sexuellement explicite du récit. Difficile dans ces conditions de parler de réécriture du nouveau testament.
L'auteur fait assez subtilement évoluer ses personnages, en les utilisant pour faire passer son message de tolérance.
L'écriture est à la fois riche, imagée et fluide. Même daté de 2001, le contexte général est encore brulant d'actualité.
Mais, ce qui ressort du roman, c'est la violente critique de notre société de consommation effrénée, de la condamnation de tout intégrisme et du détournement religieux et politique de la spiritualité.
Qu'on adhère ou non à ces concepts, la lecture nous fait nous poser de nombreuses questions, et c'est là l'essentiel.
Derrière la violence, c'est un message de compassion et une invitation à comprendre les autres.
Bordage ne tombe que rarement dans le piège du donneur de leçon, sait garder le plus souvent la distance nécessaire et injecte la dose suffisante d'action pour nous tenir en halène tout le long de ces presque 700 pages.
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Bien que parfois émaillé de clichés un tantinet agaçants, ce conte, oserai-je dire cette parabole, retient l'attention et l'intérêt du lecteur sans nul essoufflement.
Les traits sont de temps en temps un peu forcés, la caricature n'est jamais très éloignée, mais les personnages sont fort bien campés par l'auteur.
Ce dernier, sans pontifier, nous interpelle d'une manière peu orthodoxe, sur les excès du genre humain, excès qui nous mènent à grand train vers une fin annoncée, à moins que nous ne changions de façon radicale nos façons de vivre, de penser, le tout dans un respect profond de cette planète qui nous accueille.
D'aucun pourra trouver à redire sur la manière ou les excès dont Bordage fait usage pour nous mener dans cette réflexion majeure.
Pour ma part je trouve qu'il s'en sort plutôt bien, mêlant fiction, suspens et un certain humour, le tout agrémenté d'une écriture d'une grande fluidité.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Je voulais découvrir un auteur de SF français, ce fut une grande déception. 4 destins pour quatre clichés de personnages que l'on retrouverait tout aussi bien dans un film français... avec une prostituée d'internet et un tueur à gages pour le côté "cool". Les psychologies sont peu approfondies. Les critiques des médias et du capitalisme sont d'un cliché navrant... ou comment recycler les discours préformatés des médias eux-mêmes. On appréciera la critique absolument pas exagérée des groupes terroristes islamistes - qui sont quand même très méchants -, et un délire hippie étrange avec cette idée de nouveau prophète. Un livre trop long. On préfèrera la lecture du Monde ou tout autre journal où Bordage aura sans doute puisé son inspiration et sa documentation.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?