Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'Histoire du Paris Saint-Germain Relié – 18 novembre 2008


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 54,99

Il y a une édition plus récente de cet article:


Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

LA CRÉATION DU PSG

La création du club parisien est d'abord le fruit d'un constat : en 1969, le football parisien n'a plus un seul représentant au plus haut niveau. À la fin de la saison 1965/66, le Racing Club de Paris, si brillant dans les années 30 et 40, a abandonné son statut professionnel et, du même coup, le haut niveau. Quant au Stade Français, il jette l'éponge en 1968, en cours de saison. Reste le Red Star, seul club de la région parisienne à évoluer en première division. Mais peu brillant et peu fringant, les performances du club de Saint-Ouen ne font que confirmer ce constat catastrophique.
Le public parisien, qui suivait encore en nombre les prestations du Racing dans les années 50 (20 000 spectateurs en moyenne), est donc privé de football. Assurément, et comparé aux autres capitales européennes, Paris est une anomalie.
Ce constat pousse le conseil fédéral de la Fédération française de football à mettre en place un groupe d'étude dont l'objectif est clair : la création d'un nouveau club à Paris. Guy Crescent (PDG de l'entreprise de transport routier Calberson), Henri Patrelle (président du club de Saint-Germain-en-Laye et vice-président de la FFF) et Fernand Sastre (bientôt président de la FFF) en font partie.
La presse participe également à l'entreprise en se faisant le relais d'une sorte de référendum ayant pour but de sensibiliser les Parisiens à ce projet. La question posée est simple : «Voulez-vous d'un grand club à Paris ?»
66 000 personnes répondent en faveur de la création d'un club de football dans la capitale. Sous l'impulsion de Guy Crescent mais aussi de Pierre-Etienne Guyot (vice-président du Racing Club de France) le dossier prend de plus en plus forme. Le Paris Football Club est créé en juillet 69, son siège se situe au 183, avenue de Clichy dans le XVIIIe arrondissement. Un club encore virtuel car, s'il y a bien un encadrement administratif, il manque l'essentiel : le stade, les joueurs, bref le volet sportif du dossier.
Des carences qui pourtant ne modifient pas l'objectif : démarrer au plus vite, et si possible en première division. La fusion avec un club de l'élite semble alors la seule solution envisageable. Il faut pour cela que des contacts soient rapidement noués avec des équipes de D1.
Les dirigeants parisiens se tournent vers Sedan, un club qui a déjà connu pareille situation, puisqu'en 1966 il avait fusionné avec le Racing Club de Paris.
Parallèlement l'engouement autour de l'idée d'un nouveau club dans la capitale augmente et une vaste campagne d'adhésion est lancée auprès du public avec l'aide de médias comme L'Équipe, Le Parisien, France Football et surtout une radio, Europe 1.

Présentation de l'éditeur

Le Paris Saint Germain est une marque mondiale.
Son histoire, ses trophées, ses victoires, le nombre de ses supporters l'attestent. Plus de trois millions de personnes qui vivent en France ou à l'étranger se déclarent éprises des couleurs du club. C'est considérable. Et l'on comprend alors l'impatience des télévisions : voir le PSG reprendre son rang à la proue du football français est une garantie d'audience. Mais l'ambition qui nous anime, Sébastien Bazin et moi, ne relève pas du profit commercial.
Même s'il ne faut pas le négliger ou le dédaigner. Pour l'heure : l'objectif est de réussir un mariage entre les anciens et les modernes. Entre l'expérience et la fougue, entre " les grognards et les Marie Louise ". Autrement dit, entre les joueurs qui sortent des rangs des grands clubs anglais, espagnols et italiens, et la jeune garde Parisienne. Cette reconstruction finira par se stabiliser et constituera les fondations d'un édifice qui, dès la saison 2009 2010, partira à la conquête du titre.
Non sans arme ni bagages. Pour la première fois depuis 1970, l'ambition du PSG s'enrichit d'un instrument digne d'un club appelé à retrouver son rang : un centre d'entraînement moderne, le relais d'un centre de formation qui a déjà propulsé des joueurs de notoriété internationale. Ces objectifs ne relèvent pas d'une prière qui attend du ciel un cadeau divin. Mais d'une volonté farouche. Elle habite toute l'équipe PSG et ses supporters dont l'attachement au club est si fort qu'il nous sert d'aiguillon.
Le PSG doit être un ensemble de valeurs dans lequel les joueurs, les dirigeants et les supporters doivent se reconnaître. L'honneur d'un groupe est de créer une culture du jeu qui lui survivra. Charles Villeneuve.


Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?