L'Homme-dé et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
Amazon rachète votre
article EUR 1,94 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'Homme-dé Broché – 6 février 1998


Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 14,39
Broché, 6 février 1998
EUR 16,43

Il y a une édition plus récente de cet article:

L'homme-dé
EUR 14,90
(18)
En stock.

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Amazon.fr

Bible de l'anticonformisme, L'Homme-dé dissout dans un éclat de rire corrosif et contagieux les fondements moraux de la civilisation. Les premières pages décrivent pourtant un modèle de réussite, celle d'un psychiatre new-yorkais répondant à tous les critères socioculturels d'intégration. Seulement, ouvrant un jour les yeux sur le vide sidéral de sa vie, Luke Rhinehart (pseudonyme) décide de confier chacune de ses décisions aux dés, attribuant au résultat possible de chaque jet une option que le hasard – le Hasard – choisira. La porte s'ouvre alors sur un joyeux chaos générant des aventures d'un rocambolesque non-sens, peu au goût du FBI et des institutions américaines de la fin des années soixante et dépeintes avec un enthousiasme subversif et communicatif. Cette farce anarchiste transforme en effet son lecteur en disciple d'un "Livre du Dé" imaginaire.

Et le Hasard se fit chair (et nous avons adoré sa gloire, sa gloire de fils unique du Père Capricieux tout-puissant), et il demeura parmi nous, tout-chaotique, tout-faux et tout-fantaisiste.

Zélateur du n'importe quoi et d'une insidieuse cohérence, L'Homme-dé se lit comme on boirait un élixir de jouvence euphorisant. --Florian Pittion-Rossillon



Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,94
Vendez L'Homme-dé contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,94, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 535 pages
  • Editeur : Editions de l'Olivier (6 février 1998)
  • Collection : Petite bibliothèque
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2879291674
  • ISBN-13: 978-2879291673
  • Dimensions du produit: 18 x 13,2 x 3,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (18 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 165.805 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Sihtamenamor TOP 500 COMMENTATEURS sur 17 novembre 2010
Format: Broché Achat vérifié
Chacun de nous possède une part de voyeur, d'introverti, d'extraverti, ... et parce qu'il considère que la société inhibe les différentes personnalités dont nous sommes tous constitués, Luke Rhinehart, psychiatre, décide de jouer toutes ses actions, ses sentiments, ses émotions, ses personnalités, ses décisions, ... aux dés, remettant ainsi sa vie dans les mains du hasard.
Une seule règle : ne jamais désobéir aux dés.
Peu à peu, il va sombrer dans une dangereuse dépendance et va même aller jusqu'à initier ses patients à son nouveau fonctionnement de vie.
Autour de lui, son entourage s'interroge. Est-il devenu fou ?
Nous en venons nous aussi en tant que lecteur à nous poser la même question mais Rhinehart est fort, très fort car il parvient presque à nous faire douter autant que ses personnages, car ses théories sont déconcertantes.
Toutefois, telle une plongée dans l'enfer de la drogue, l'homme-dé va aller crescendo dans l'infraction des règles élémentaires de la société sans se rendre compte du paradoxe même de sa théorie : à vouloir se libérer du carcan social il ne fait que le remplacer en s'enchaînant à nouveau mais à des dés.
Ce sont eux qui gouvernent et dirigent sa vie faisant de lui un esclave.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Eminian TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 15 juin 2014
Format: Broché
George Powers Cockcroft, né en 1932 à Albany dans l’État de New York, est un écrivain américain écrivant sous le pseudonyme de Luke Rhinehart. Eduqué dans une académie militaire, il débute comme professeur de littérature américaine à Long Island. Dans les années 1960, il part avec sa femme vivre au Mexique et dans d'autres pays d'Amérique du sud puis à Majorque en Espagne. C'est sur cette île, alors qu'il avait débuté l'écriture de L'Homme-dé depuis quatre ans, que Cockcroft rencontre l'éditeur anglais Mike Franklyn qui l’incite à terminer son livre qu'il publie en 1971.
Luke Rhinehart est psychiatre. Marié, deux enfants, la trentaine, résidant à New York, plutôt bien estimé de ses collègues et aimé de sa famille, même s’il n’est pas un père modèle, un concours de circonstances va l’amener à radicaliser son mode de vie. Un beau jour, il décide que désormais ses actes et donc son existence, seront dictés par les dés. La vie est souvent ennuyeuse parce que l’Homme n’est pas libre. Tous nos faits et gestes, nos actes, sont induits par le poids de notre culture, de notre environnement et des convenances, rien n’est donc réellement librement choisi. Pour être totalement libre, il ne faut plus choisir, il faut laisser le hasard décider pour nous.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par listele sur 15 avril 2013
Format: Broché Achat vérifié
A lire absolument, un chef d'œuvre. Apres la lecture beaucoup de questions viennent à l'esprit. A-t-il raison ou tord?
Vivons nous de la bonne façon? Qui sommes nous , qui sont les autres?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Libellule-59 sur 18 décembre 2010
Format: Broché
Tout m'a plu dans ce livre : l'écriture, le style, l'histoire et son personnage... il y a des livres qu'on lit sans vraiment d'envie, celui ci est l'exact inverse. On ne peut plus s'arrêter.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Broché Achat vérifié
« L’homme-dé » de Luke Rhinehart
Début des années 70. Un psychiatre new-yorkais crève d’ennui. Pour pimenter sa vie, il décide de jouer ses choix aux dés. Il fixe lui-même les 6 alternatives proposées (dont 2 désagréables), et le hasard retient l’une d’entre elles.
Le premier jet lui ordonne de « violer » la femme de son collègue (qui se révèle consentante…). Puis il se prend au jeu et s’en remet de plus en plus souvent aux dés, au grand désarroi de son entourage.
Le hasard permet de laisser s’exprimer les « pulsions mineures », habituellement étouffées par les conventions, l’éducation, en bref tout ce qui fixe un cadre dans notre vie ; Rhinehart y voit donc une thérapie pour distraire ses patients de pulsions majeures destructrices, et théorise sa découverte. Il crée des dé-centres, éduque des disciples.
L’obéissance au choix du dé est la règle de base de sa théorie. Ce qui le conduit lui-même à faire évader une trentaine d’aliénés d’une clinique psychiatrique, à quitter du jour au lendemain femme et enfants, puis à tuer.
J’ai beaucoup aimé « L’homme-dé », roman subversif et dérangeant. Est-ce l’ultime liberté de s’en remettre complètement au hasard ? D’ailleurs, est-ce vraiment le hasard si l’on choisit quand même les alternatives ? Une belle matière à réflexion écrite à la fin d’une période (1971) riches en expérience sur la liberté, le sexe et les drogues… tous thèmes également bien présents dans ce livre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?