Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'Homme revolté Relié – 23 septembre 1958

4.5 étoiles sur 5 13 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 16,81
Relié, 23 septembre 1958

Romans et littérature
--Ce texte fait référence à l'édition Broché.
Nos clients ont également consulté ces articles en stock

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Amazon.fr

Essai majeur de l'oeuvre d'Albert Camus, L'Homme révolté est un livre prophétique sur la situation politique et sociale de la France des années cinquante. Marquant l'engagement philosophique de Camus, cet ouvrage est une relecture personnelle des grandes étapes de l'esprit de révolte, de la Révolution française à la Révolution russe. Les grands penseurs, de Sade à Nietzsche en passant par Marx ou Saint-Just sont évoqués et analysés, de même que les grands courants de pensée à la marge ou aux extrêmes, des nihilistes aux surréalistes en passant par les anarchistes ou les royalistes.

Grand essai érudit et cultivé, dans l'esprit de l'honnête homme, cet ouvrage aborde la révolte sous ses aspects métaphysique, historique, et artistique. Plus que de toutes autres de ses oeuvres, on retrouve ici exprimée l'évolution de l'esprit contestataire de Camus, qui fait de cet essai un classique absolu. L'Homme révolté est une sorte de Lipstick Traces avant l'heure, en moins rock'n'roll certes mais tout aussi remarquable. --Florent Mazzoleni --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Présentation de l'éditeur

Deux siècles de révolte, métaphysique ou historique, s'offrent justement à notre réflexion. Un historien, seul, pourrait prétendre à exposer en détail les doctrines et les mouvements qui s'y succèdent. Du moins, il doit être possible d'y chercher un fil conducteur. Les pages qui suivent proposent seulement quelques repères historiques et une hypothèse de lecture. Cette hypothèse n'est pas la seule possible ; elle est loin, d'ailleurs, de tout éclairer. Mais elle explique, en partie, la direction et, presque entièrement, la démesure de notre temps. L'histoire prodigieuse qui est évoquée ici est l'histoire de l'orgueil européen. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Albert Camus naît à Mondovi, en Algérie, en 1913. Pendant la seconde guerre mondiale, il intègre un mouvement de résistance à Paris, puis devient rédacteur en chef du journal «Combat» à la Libération. Romancier, dramaturge et essayiste, il signe notamment «L'étranger» (1942) et «La Peste» (1947), et reçoit le prix Nobel de littérature en 1957. Il meurt en 1960 dans un accident de voiture.


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
L'Homme révolté fut publié en 1951, autrement dit bien après son cycle de l'absurde (L'Etranger, Le mythe de Sisyphe, Caligula) et après le début de son cycle de la révolte (La peste). Cet essai, documenté, riche, propose une réflexion sur les manifestations de la révolte dans le monde occidental depuis le XVIIIème siècle : ne perdant jamais de vue une ligne directrice, Camus se propose - à partir d'exemples précis - de démontrer à la fois la dimension métaphysique, historique et artistique de la révolte. Cet essai à fait polémique en son temps, pour diverses raisons (Sartre s'insurgeait contre une nature humaine qui serait la base de la révolte), mais il reste un fondement, non seulement pour comprendre l'oeuvre d'Albert Camus, mais encore plus pour poser un regard toujours d'actualité sur notre monde.
1 commentaire 44 sur 45 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Luc REYNAERT TOP 500 COMMENTATEURS le 19 août 2011
Format: Poche
Alors que le suicide dans un monde absurde était la grande préoccupation d'Albert Camus dans son essai `Le Mythe de Sisyphe', la révolte contre cette même absurdité, l'affirmation de la vie et l'assassinat pur et simple sont les thèmes centraux de cet essai.
Le combat pour la liberté et la dignité de l'homme a (eu) lieu à plusieurs niveaux : philosophique, historique et pratique.
Albert Camus pose aussi une question cruciale pour toutes les révolutions: pourquoi terminent-elles souvent dans le sang sous le drapeau de la liberté et de la raison (avec la philosophie comme alibi pour justifier des crimes `logiques')?

La révolte métaphysique
Le révolté métaphysique vise la condition humaine en général dans ce monde et défend la liberté et la dignité de l'individu. Il veut contrôler entièrement son propre destin et construire un paradis purement terrestre.
Le Marquis de Sade exige la liberté absolue pour chaque individu, aussi la liberté de détruire. Max Stirner proclame la prépondérance de l'être individuel dans ce monde. F. Nietzsche défend avec bec et ongles un nihilisme actif: chaque personne a le droit de devenir son propre maître et de créer ses propres lois. Les surréalistes affirment également la liberté individuelle absolue au moyen notamment d'actes `gratuits' destinés à satisfaire les instincts inconscients.

La révolte historique
L'histoire de l'homme est la somme de ses rébellions successives.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 12 sur 12 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Albert Camus confirme si besoin etait par cet ouvrage qu'il est a tout jamais inscrit dans le pantheon de la litterature et des penseurs francais. Livre phare sur la question de la revolte, et pourquoi elle est essentielle et inherente a la nature humaine.
En ce debut de XXIeme siecle, la portee de la pensee de Camus est incroyablement d'actualite.
Son analyse a travers la dimension metaphysique, puis historique et enfin artistique de la revolte humaine est cliniquement juste. La revolte n'y est pas vue comme une fatalite, mais comme une necessite, une catharsis de notre humanite meme.
Personnellement je conseille sa lecture aux personnes ayant deja une solide connaissance des questions universelles metaphysiques et historiques, car Camus passe en revue une tres grande partie de la pensee occidentale et offre un angle certainement original voire ultime quant a l'approche des grands penseurs et des grandes doctrines de notre culture.
Personne ne sort indemne de la lecture de "L'Homme Revolte", c'est un ouvrage qui agit sur la conscience toute une vie durant.
Albert Camus etait certainement un des plus grands ecrivains francais de l'Histoire, son oeuvre comme celle de Voltaire est universelle et incontournable. Les etudes d'Albert Camus, des essais aux romans en passant par les pieces de theatre se doivent d'etre redecouvertes, etudiees et appreciees a leur jusre valeur.
1 commentaire 42 sur 45 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Johan Rivalland TOP 100 COMMENTATEURS le 26 août 2011
Format: Broché
L'homme révolté pourrait être Albert Camus, qui réagit contre les "crimes logiques", ceux prémédités de manière massive (il parle de 70 millions de morts) au nom d'une "philosophie qui peut servir à tout, même à changer les meurtriers en juges". On comprend bien, et il le dit, qu'il s'agit des idéologies du XXème siècle, mues par l'absurde, la négation et le nihilisme. Mais pour mieux saisir les fondements de ces idéologies, il faut remonter bien en amont.

Après avoir défini la notion de révolte, distincte de celle du ressentiment, Albert Camus montre que "le problème de la révolte semble ne prendre de sens précis qu'à l'intérieur de la pensée occidentale. On pourrait être plus explicite encore en remarquant, avec Scheller, que l'esprit de révolte s'exprime difficilement dans les sociétés où les inégalités sont très grandes (régime des castes hindoues) ou, au contraire, dans celles où l'égalité est absolue (certaines sociétés primitives). En société, l'esprit de révolte n'est possible que dans les groupes où une égalité théorique recouvre de grandes inégalités de fait. le problème de la révolte n'a donc de sens qu'à l'intérieur de notre société occidentale.
Lire la suite ›
10 commentaires 11 sur 12 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?