Acheter d'occasion
EUR 6,25
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'Humanité disparaîtra, bon débarras ! Broché – 14 mars 2006


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 1,91

Il y a une édition plus récente de cet article:


Rentrée des classes : découvrez nos sélections et promotions : livres, vêtements, fournitures... Rentrée des classes : découvrez nos sélections et promotions : livres, vêtements, fournitures...


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

J'ai cru en l'homme. Je n'y crois plus.

J'ai eu foi dans l'humanité : c'est fini.

J'ai pensé, dit et écrit que mon espèce avait un avenir. J'ai tenté de m'en persuader. Je suis maintenant sûr du contraire : l'humanité n'a nul destin. Ni lendemain qui chante, ni surlendemain qui fredonne. No future : elle est comme une droguée - avide et déjantée, esclave des biens matériels, en souffrance de consommation, asservie à ce qu'elle imagine être la «croissance» ou le «progrès», et qui sera sa perte. Si elle ne s'autodétruit pas dans une guerre atomique...

Une épave !

L'humanité est en train de couler. Elle a de l'eau par-dessus la ligne de flottaison. Elle est trop lourde, elle se démembre, sa quille éclate : «Ô que j'aille à la mer !», tel le «bateau ivre» d'Arthur Rimbaud. Elle ne veut rien voir ni rien savoir du désastre qui se prépare. L'équipage et les passagers ne se préoccupent que de charger encore l'embarcation, parce qu'ils imaginent que le bonheur est dans le «toujours plus».

J'ai milité pour la survie de ma lignée animale, mais le genre Homo refuse de regarder en face les calamités qu'il se prépare ou que, déjà, il s'inflige. Il ne supporte même pas qu'on les évoque. Je n'entends partout que ces mots : «Parlez-nous d'autre chose ! Soyez positif ! Divertissez-nous !»

Ô Pascal : le divertissement...

Je continue le combat pour la planète et pour l'homme sans la moindre perspective de succès. Par habitude. Par devoir. Mais sans autre espérance que d'en rire ou d'en pleurer - tel le musicien du Titanic en train de jouer Plus près de toi, mon Dieu, de l'eau jusqu'aux genoux.

Biographie de l'auteur

Un essai d'humour noir... à la fois provocant et désespéré. Yves Paccalet, philosophe et écologiste engagé, mais aussi enragé, nous met face à nos fatales incuries.



Détails sur le produit

  • Broché: 198 pages
  • Editeur : Arthaud; Édition : Arthaud (14 mars 2006)
  • Collection : RECITS ARTHAUD(
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2700396650
  • ISBN-13: 978-2700396652
  • Dimensions du produit: 20 x 1,3 x 13 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (18 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 181.135 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Né en 1945 dans un hameau savoyard à 1250 mètres d'altitude, Yves Paccalet passe son enfance à courir la montagne. Il se prend de passion pour les fleurs sauvages, les insectes, les oiseaux. Plus tard, il étudie la philosophie à l'Ecole normale supérieure. Il devient ensuite directeur littéraire, écrivain, journaliste, naturaliste et scénariste.

Passionné par la nature et l'environnement, militant écologiste de la première heure, il rencontre Jacques-Yves Cousteau en 1972 et entame alors une étroite collaboration avec lui. C'est en découvrant le monde à bord de la Calypso, sur lequel il va passer près de quinze ans, qu'il puise son inspiration et signe avec le Commandant une vingtaine de livres ainsi que de nombreux textes de ses documentaires. Depuis 1990 il a publié encore d'autres ouvrages, n'hésitant pas à explorer des genres aussi variés que le roman, la biographie, la bande-dessinée, l'essai littéraire ou encore le livre illustré. Il a collaboré à plusieurs magazines de façon régulière (Terre Sauvage, Le Nouvel Observateur, Géo, Ushuaïa Magazine, Grands Reportages, Le Figaro Magazine).

Depuis 1974, il a publié au total environ soixante-dix livres, a collaboré à sept encyclopédies et à une dizaine de films. Il a participé, en tant que « personnage » ou auteur, à des documentaires pour la télévision, au Kamtchatka avec Nicolas Hulot (Usuhaïa Nature, TF1), au Yunnan et au Tibet en quête des orchidées sauvages (A la recherche de l'orchidée céleste, Canal +) et en France (Sentiers de Bourgogne, Voyage ; Le sens de la marche, Bretagne, Pays Basque, Corse, France 5).

Photo Didier Pruvot © Flammarion

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

26 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile  Par Thierry B. le 17 mai 2007
Format: Broché
A lire les commentaires, le livre déchaine quelques passions. Ce qui est une bonne chose pour un pamphlet. Et je ne pense pas que l'auteur y ait mis plus de prétentions... Il contient pas mal d'humour, souvent emprunté ("Anthologie de l'humour noir", Breton). Si certains chiffres avancés semblent irréalistes voir farfelus, ils convaincront toutefois les convaincus d'avance, pessimistes dans l'âme, voir ceux qui, comme moi, malgré nous, regardent l'humanité "progresser" vers la fin d'avant l'heure, avec stupeur et effroi.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
51 internautes sur 57 ont trouvé ce commentaire utile  Par Yann le 26 juillet 2006
Format: Broché
A la lecture de ce livre, je suis resté troublé, ému... Ce livre dépeint l'Homme comme l'espèce animale la plus malfaisante qui soit (de quoi regretter de faire partie du genre humain)...

L'auteur, Yves Paccalet, que j'ai eu l'occasion d'écouter à une certaine période sur Europe1, en profite à partir de constats actuels de prévoir les dizaines d'année à venir...Et bien, c'est vraiment mal engagé, très très mal engagé....

A cela, vous ajoutez une série de treize scénarii catastrophes qui nous pendent au nez, et vous obtenez le livre le plus pessimiste du moment. Pollution, démographie galopante, ressources énergétiques, menace nucléaire, ces problèmes actuels que chacun d'entre nous semblent connaître sont ici mis en valeur dans des visions apocalyptiques tristement réalistes.

Ce livre fait froid dans le dos (c'est un euphémisme), d'autant plus que ce n'est pas l'essai d'un premier venu, mais bel et bien d'un spécialiste scientifique renommé.

Et surtout pour ceux qui prendront la peine (ou la force) de le lire, ne dites surtout pas: - "De toutes façons, je serai mort...", surtout pas... car si comme moi, à la sortie de la gare de Dunkerque, ayant fini quelques instants plus tôt cet ouvrage vous rejoignait vos proches et croisait le regard de votre enfant, heureux de vous revoir...Vous ne pouvez que ressentir un profond et douloureux malaise...

En plus, ce livre bénéficie d'un «bonus chapter» qui peut soigner ceux qui souffrent à l'idée de mourir un jour... c'est du vécu.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
22 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile  Par Kilroy le 6 février 2007
Format: Broché
Yves Paccalet a réussi à prendre suffisamment de recul et voit l'être humain tel qu'il est : un animal unique en son genre, prolifique et destructeur. Il ponctue sa démonstration de formules choc : l'homme est le cancer de la planète, nous avons tous en nous quelque chose d'un peu nazi, tous les hommes naissent libres et égaux en droit à l'exception de la majorité d'entre eux. On peut grincer des dents si on veut à la lecture de ses propos, mais peut on réellement les contredire à la lumière des faits ?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
26 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile  Par dragoeco le 29 mai 2006
Format: Broché
On sent bien l'amertume et le désespoir d'un homme qui s'est longuement battu pour défendre la cause écologique mais qui s'aperçoit que le combat est inégale et probablement même perdu d'avance face à cette indifférence générale, à l'incompétence des politiques et à l'immobilisme de ces industriels peu scrupuleux prêts à sacrifier l'espèce humaine au nom du profit. Espérons qu'il n'a pas vraiment renoncé car pour les générations futures, je continue moi à y croire. Un livre à lire pour connaître le pire côté de l'Homme mais attention de ne pas tomber dans le fatalisme et la résignation.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
35 internautes sur 41 ont trouvé ce commentaire utile  Par Tiwix TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 21 juin 2006
Format: Broché Achat vérifié
Jusqu'à présent Yves Paccalet avoue avoir été hypocrite à cause d'un optimisme forcé.

Durant des années il n'a cessé de voir et promouvoir les bonnes nouvelles concernant l'avenir de l'Humanité, bien que déjà convaincu de son issue fatale.

Aujourd'hui, avec l'age et le recul Yves Paccalet nous fait partager sa lucidité sans la maquiller: l'Humanité, principalement à cause de sa bêtise viscérale, va rapidement disparaître dans les larmes et le sang, et il n'y (déjà) plus rien à faire.

Sa description de la situation est claire, nette et argumentée : notre espèce est en train de s'autodétruire (c'est la seule qui puisse le faire) et, en toute connaissance de causes, met tout en oeuvre pour accélérer le processus !!! Alors effectivement quand nous aurons tous disparu, la Création pourra clore la parenthèse de la vie humaine sur Terre avec un 'bon débarras !' en guise d'épitaphe !

Parfois desservi par un humour noir trop pesant, ' L'Humanité disparaîtra, bon débarras !' reste cependant un ouvrage très agréable à lire, adossé à un exposé aussi rigoureux qu'inattaquable des faits et arguments.

A noter que, paradoxalement, le seul moment où l'on entrevoit un peu de bonheur dans ce livre se trouve là où l'auteur évoque très poétiquement sa propre disparition.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?