L'impératrice des sept collines et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
L'Impératrice des ... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par BIBLIO-NET
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: EXPEDITION SOUS 48 H / EMBALLAGE BULLEPACK
Amazon rachète votre
article EUR 1,59 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'Impératrice des sept collines Poche – 10 juillet 2014


Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,40
EUR 8,40 EUR 7,56
Cartonné
"Veuillez réessayer"
EUR 12,00

livres de l'été livres de l'été


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

L'Impératrice des sept collines + La Maîtresse de Rome + Les Héritières de Rome
Prix pour les trois: EUR 38,80

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Empire romain, II e siècle de notre ère, sous le règne de Trajan. Fougueux et obstiné, le jeune Vix, ancien gladiateur, revient à Rome en quête de gloire. Fille d'un sénateur, l'insaisissable Sabine a soif d'aventure. Tous deux se connaissent depuis l'adolescence et nourrissent une passion réciproque. Mais Sabine rêve d'un grand destin – ce que Vix ne pourra jamais lui offrir, contrairement à Hadrien, le futur empereur, auquel elle est promise. Alors que Rome se prépare à de grands changements, les deux amants sont bientôt happés chacun de leur côté par le tourbillon de l'Histoire...

Biographie de l'auteur

Fille d'un historien, l'Américaine Kate Quinn a été bercée d'anecdotes sur Jules César ou Alexandre le Grand. Après La Maîtresse de Rome, dont il est la suite, L'Impératrice des sept collinesest son deuxième roman publié aux Presses de la Cité. http://www.katequinnauthor.com/


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,59
Vendez L'Impératrice des sept collines contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,59, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 700 pages
  • Editeur : Pocket (10 juillet 2014)
  • Collection : ROMANS
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266249371
  • ISBN-13: 978-2266249379
  • Dimensions du produit: 17,8 x 2,8 x 11 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (9 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 77.926 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.3 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Canusium le 4 août 2014
Format: Poche Achat vérifié
Commençons par le positif sur ce roman, qui se déroule de 102 à 117 apr. J.C., couvrant donc la plus grande partie du règne de l'empereur Trajan : Kate Quinn a un bon style, fluide et sans accrocs. Ses débuts de romans semblent donc souvent assez prometteurs. A cette étape d'un livre, on présente souvent les protagonistes et c'est quelque chose que cet auteur fait assez bien. Egalement, par rapport à « Maîtresse de Rome », remarquons que ceux-ci sont beaucoup plus sympathiques.

Mais, à la différence de ce premier tome, ici, on se rend très vite compte qu'il n'y a en fait pas d'intrigue : pendant tout le livre, les deux héros de Quinn, Vix et Sabine, se contentent d'être amants (alternant ruptures et réconciliations) en faisant du tourisme dans l'histoire de leur époque. Sachez donc, lecteurs, que, dans le récit, lors de presque tous les événements historiques de l'époque, soit Vix, soit Sabine, soit les deux, étaient là. Et ils y ont joué un rôle certes ignoré, mais déterminant. Des exemples qui ne spoilent pas : le tremblement de terre d'Antioche en 115 apr. J.C. Et bien, Vix y était. Et le programme d'aide aux orphelins élaboré par Trajan : sans Sabine, il n'aurait jamais vu le jour.

Ce qui est aussi regrettable, c'est le très petit nombre de personnages mis en scène par Quinn. Tout tourne autour d'au plus une quinzaine de personnes. Les autres restent anonymes (Trajan et ses généraux, les centurions de la légion de Vix, etc ...) Cela donne un effet aseptisé, peu réel.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par nono le 12 octobre 2014
Format: Poche
Je n'ai pas beaucoup apprécié que tant de faits historiques aient été réinventés par l'auteur. Selon moi, un bon roman se basant sur l'Histoire intègre subtilement un personnage fictif en gardant au maximum intact les événements (du moins ceux communément acceptés comme réels) . Là, j'ai l'impression que Kate Quinn réécrit la période historique concernée pour que celle-ci colle à ses volontés imaginatives. Comme si elle avait d'abord inventé ses personnages puis décidé, coûte que coûte, de les caser dans cette grande fresque historique en éliminant et modifiant, au besoin, ce qui entravait ce qu'elle avait décidé pour ses personnages. Pour une fille d'historien bercée par de nombreuses anecdotes historiques je trouve cela des plus étonnants! Puis comme pour "la maîtresse de Rome", l'approche est très (trop?) américanisée : il y a les (très) gentils et les (très) méchants avec une frontière préétablie, sans nuances, et persistante entre les deux que l'on ne peut pas franchir durant la lecture de ses romans. Il y a aussi une vision sur les rapports sociaux,la liberté et l'ascension sociale qui me laisse perplexe. Ainsi, tous les personnages s'apprécient, s'aiment et se détestent assez librement. Comme si l'histoire de l'empire romain ne s'était jouée que sur des sentiments. Ensuite beaucoup accèdent aux fonctions souhaités et font ce qu'ils désirent sans que les règles sociales établies n'aient de l' importance. Bref: j'ai détesté. Si Kate Quinn avait fait preuve de plus d'exactitude peut-être mon jugement aurait été différent mais là devant toutes ces énormités je ne peux pas!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par samkarine le 19 septembre 2014
Format: Format Kindle Achat vérifié
J’ai découvert tout le talent de Kate Quinn en mars dernier, pour nous compter de grandes fresques historiques avec la Maîtresse de Rome, un roman pour lequel j’ai eu un indéniable coup de coeur. Quand j’ai appris tout récemment que la suite serait publiée en juillet 2013, je n’ai pu résister bien longtemps. C’est donc avec encore des étoiles plein les yeux que je viens vous délivrer mon ressenti !

Ce tome se passe quelques années après le premier opus de cette saga est met en lumière le jeune Vix, qui n’est autre que le fils de Théa et Arius, nos précédents héros. Vix a bien grandi, c’est un jeune homme toujours aussi fougueux, et qui ne réfléchit pas toujours avant d’agir. Ceci va d’ailleurs plus d’une fois lui causer bien des ennuis. Vix revient à Rome, après avoir séjourner longtemps avec ses parents en Bretagne, il a besoin de bouger, de ressentir le danger et l’aventure. Il y retrouve Sabine, qui n’a plus rien d’une petite fille, elle a aussi bien grandi, c’est devenue une belle jeune femme, à l’avenir prometteur.

Ce tome nous montre une autre facette de l’Empire Romain, si la Maîtresse de Rome nous montrait les jeux, les orgies, et nous comptait une vraie passion amoureuse tumultueuse, ici on y découvre un côté plus politique et militaire. Trajan l’empereur a des rêves de gloires et d’expansion de Rome, les campagnes militaires et récits de batailles sont nombreux. Vix espère rapidement grimper les échelons qui le mèneront vers la gloire et vers les sphères de la haute société Romaine.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?