undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
LMO - Edition Limit&eacut... a été ajouté à votre Panier

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 15,27
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Amazon
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • LMO - Edition Limité CD+DVD
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

LMO - Edition Limité CD+DVD CD+DVD


Prix : EUR 14,68 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
CD, CD+DVD, 5 août 2013
"Veuillez réessayer"
EUR 14,68
EUR 6,77 EUR 6,76
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Vendu par Skyvo Direct et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
24 neufs à partir de EUR 6,77 1 d'occasion à partir de EUR 6,76

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Boutiques Artistes Amazon

Toute la musique, streaming intégral des morceaux, photos, vidéos, biographies, discussions, et plus.
.

Produits fréquemment achetés ensemble

LMO - Edition Limité CD+DVD + Dream Theater
Prix pour les deux : EUR 34,93

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (5 août 2013)
  • Nombre de disques: 2
  • Format : CD+DVD
  • Label: Nuclear Blast
  • ASIN : B00DC1XOLQ
  • Autres versions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 3.050 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Disque : 1
1. Cleansed by fire
2. Scapegoat
3. The devil's bride
4. Lament
5. Oremus
6. Witches' judge
7. Eye for an eye
8. Afterglow
9. Straight to hell
10. One more time
Disque : 2
1. Prelude of souls (live @ 70.000 tons of métal 2013)
2. Empty hollow (live @ rock hard festival 2010)
3. Morituri te salutant (live @ rock hard festival 2010)
4. Prelude of souls (live @ rock hard festival 2010)
5. Innocent (live @ rock hard festival 2010)
6. Depression (live @ rock hard festival 2010)
7. No regrets (live @ rock hard festival 2010)
8. Higher than the sky (live @ rock hard festival 2010)
9. Interview (@ 70.000 tons of métal 2013)
10. Morituri te salutant (live @ 70.000 tons of métal 2013)
Voir les 24 titres de ce disque

Descriptions du produit

Intitulé "LMO", LINGUA MORTIS ORCHESTRA propose un concept
sur l'histoire vraie des sorcières de Gelnhausen brûlées en 1599.
Entièrement composé par le guitariste VICTOR SMOLSKI, avec la
présence de deux orchestres russe et espagnol, il voit la
participation de PEAVY WAGNER (chant, basse), ANDRE HILGERS
(batterie), JEANNETTE MARCHEWKA (chant), DANA HARNGE
(chant soprano) et HENNING BASSE (chant, ex-METALLIUM

Edition limitée en version Dgibook + 1 DVD bonus.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Blaster of Muppets TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 5 août 2013
Format: CD
Peavy, leader de Rage depuis bientôt trente ans, était-il prédestiné (son nom de famille n'étant autre que Wagner) à se pencher un jour où l'autre sur la musique classique ? Etait-ce couru d'avance ? Probablement pas mais ce qui est sûr, c'est que l'idée de marier le metal et le classique avec l'album Lingua Mortis en 1996, en se payant les services d'un véritable orchestre (avant, je le rappelle, Rhapsody, Therion, Metallica...), fut inspirée et offrit à son groupe un second souffle et de nouvelles possibilités. Aujourd'hui, après avoir aligné quelques albums de facture plus classique, délaissant ainsi momentanément ses penchants symphoniques, Rage revient avec un album renouant avec la "grande musique" mais attention : le disque sort sous le nom de Lingua Mortis Orchestra feat. Rage. Qu'est-ce à dire ? La démarche est-elle différente de celle adoptée sur des oeuvres comme XIII, Ghosts ou une partie de Speak Of The Dead ? Non, pas vraiment. En 2010, Peavy et ses acolytes ont juste décidé de bien distinguer les deux chemins qu'ils souhaitaient emprunter : dorénavant, Rage sortirait des albums de metal et Lingua Mortis Orchestra se chargerait d'explorer l'inspiration classique du groupe. LMO, c'est donc toujours du Rage (l'album a été principalement composé par le guitariste Victor Smolski), mais avec deux chanteuses (Jeannette Marchewka et Dana Harnge) en plus et bien sûr, une centaine de participants répartis sur deux orchestres, l'un venant d'Espagne, l'autre de Biélorussie.

Derrière ce nouvel album sobrement intitulé LMO se cache un concept.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par STEFAN COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 11 août 2013
Format: CD Achat vérifié
Voici enfin le premier opus du Lingua Mortis Orchestra ! Qui donc ?, vois-je les plus étourdis se questionner... Le Lingua Mortis Orchestra, que diable !, soit le projet orchestral de Peavy Wagner (un patronyme prédestiné !) & co autrement connus sous le nom de Rage, groupe vétéran d'un Teutonique Metal toujours aussi actif.

D'ailleurs, sans doute pour de basses raisons commerciales, le nom de Rage apparait sur la pochette, une étrangeté quand on sait que la création de ce nouvel ensemble vient de la volonté du trio de dissocier ses travaux purement Heavy/Speed Metal de ses tentations symphoniques néo-classiques. Ceci dit, la formule régulièrement entrevue chez Rage est ici poussée à son extrême avec, en supplément du trio et des deux ensembles orchestraux l'accompagnant, deux vocalistes féminines et des chaeurs rajoutant une dimension opératique sympathique et bienvenue à la musique.

A la baguette, outre le bassiste/vocaliste/leader déjà cité, on retrouve évidemment l'excellent guitariste bélarusse Victor Smolski (Malmsteen en mieux !), membre de Rage depuis 1999 et également coproducteur de la galette, un mec dont les capacités d'arrangeur et de compositeur ne sont plus à vanter (il compose et arrange d'ailleurs tout ici), il est après tout tombé dedans quand il était petit sous le patronage bienveillant de son compositeur de père.
Lire la suite ›
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Téléchargement MP3 Achat vérifié
L'album peut être intéressant mais doit se débarrasser de quelques étiquettes d'abord:
1/ l'artiste affiché est Lingua Mortis Orchestra featuring Rage mais j'ai plutôt entendu du Rage featuring Lingua Mortis Orchestra. Les chansons (hormis les ballades et l'interlude) comportent des passages très heavy et absolument typique de Rage. De plus elles ont été composées par Victor Smolsky donc forcément... Quitte à écouter du Rage feat LMO, je préférais leur première expérience (XIII, Ghosts)
2/ Ce n'est pas un album de heavy metal traditionnel, ce dont on peut se douter en regardant la playlist et la durée des chansons (entre 6 et 10 minutes). On tire sur le progressif avec des morceaux très travaillés mais qui peuvent tirer en longueur, avec des hauts et des bas

J'ai été gêné aussi pour les voix féminines qui, je trouve, ne s'accordaient pas forcément avec le style musical (trop lyriques, dans le genre de Thérion) ou avec la voix dominante et heavy de Peavy (exception sur Afterglow mais Peavy y est plus modéré, et sur le refrain de Eye for an Eye)

Ceci étant dit, l'album est dans la veine de ce que fait Rage et est plutôt réussi : compositions travaillés, solo soignés, rythmiques fortes. Et à cela il faut rajouter une touche de finesse avec LMO, illustrée par les orchestrations, les chanteuses, et les breaks. Il faut juste savoir à quoi s'attendre et l'acheter en connaissance de cause :)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?