Quantité :1
L'Ultime Razzia a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,79 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par Terry DIAZ
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock, envoi soigné sous 24h
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 7,90
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : [mediapromo]
Ajouter au panier
EUR 8,56
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : plusdecinema
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • L'Ultime Razzia
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

L'Ultime Razzia


Prix conseillé : EUR 10,02
Prix : EUR 7,96 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Économisez : EUR 2,06 (21%)
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
23 neufs à partir de EUR 3,59 14 d'occasion à partir de EUR 2,79 1 de collection à partir de EUR 327,00

Offres spéciales et liens associés

  • Recevez 3€ sur l'App-Shop pour Android quand vous passez une commande de 3€ ou plus sur amazon.fr Here's how (restrictions apply). Plus d'informations (des restrictions s'appliquent)
  • Ce produit est disponible dans la promotion : 10 DVD = 50€. Entrez le code 10DVD50EUR lors du paiement. Plus d'informations (des restrictions s'appliquent)

Produits fréquemment achetés ensemble

L'Ultime Razzia + Le Baiser du tueur + Les Sentiers de la gloire
Prix pour les trois: EUR 23,71

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Sterling Hayden, Coleen Gray, Vince Edwards, Jay C. Flippen, Marie Windsor
  • Réalisateurs : Sterling Hayden, Coleen Gray, Vince Edwards, Jay C. Flippen, Marie Windsor
  • Format : Noir et blanc, PAL
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 2.0 Mono), Français (Dolby Digital 2.0 Mono)
  • Sous-titres : Français, Anglais
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.33:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : MGM / United Artists
  • Date de sortie du DVD : 3 juillet 2002
  • Durée : 85 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • ASIN: B000066EC2
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 18.567 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

Livret 4 pages
1 Bande-annonce

Descriptions du produit

Descriptions du produit

Après avoir purgé une peine de prison pour vol à main armée, Johnny Clay retrouve son amie Fay. Mais il veut tenter un dernier coup "avant de se retirer des affaires" : dérober la recette des paris du champ de courses?

Amazon.fr

Avec Asphalt Jungle de John Huston, c'est LE joyau du film noir, signé Kubrick. Sur un scénario de Jim Thompson – auteur de polars qui donneront naissance à quelques chefs-d'œuvre du genre comme Guet-Apens de Sam Peckinpah ou Les Arnaqueurs de Stephen Frears – Stanley Kubrick construit une formidable machine à perdre, qui démonte à rebours tous les rouages d'un hold-up voué à l'échec. Avec des héros plus losers les uns que les autres, magnifiés dans un somptueux N&B aux accents expressionnistes, le film souligne le poids de la fatalité, maître d'œuvre de ce qui ressemble à un Requiem pour mauvais garçons. Le final d'anthologie constitue à lui seul un morceau de bravoure : en marquant à jamais cette histoire du sceau de l'absurdité et de la vacuité, il inspirera plus d'un cinéaste – Tarantino ou Henri Verneuil dans Mélodie en sous-sol. Au-delà de son aspect à la fois réaliste – l'univers des champs de course – et expressionniste, le film bénéficie d'une construction magistrale : l'histoire avance ainsi via des flash-back et des voix-off entrecroisées – au spectateur d'agencer les pièces de ce KubricksCube. Enfin, il faut mentionner la qualité des interprètes, exceptionnels de densité, de présence physique et de fatigue existentielle : Sterling Hayden, en colosse aux plans d'argile, déjà présent dans Asphalt Jungle ; Mary Windsor, celle par qui le grain de sable vient enrayer cette belle mécanique ; Elisha Cook Jr., pathétique en époux minable, inoubliable second rôle du Faucon maltais et du Grand sommeil. --Sylvain Lefort

Commentaires en ligne

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
9
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 10 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Luc B. TOP 500 COMMENTATEURS le 28 mai 2007
THE KILLING (titre original) est le troisième film réalisé par Stanley Kubrick, alors âgé de 28 ans. C'est le film qui le fera connaître du grand public, et surtout, avec lequel il se fera un nom à Hollywood. Encore associé à James B Harris à la production, Kubrick jette son dévolu sur une adaptation de polar ultra classique : le dernier casse qui tourne mal.

On sent d'emblée que ce qui intéresse le metteur en scène est moins l'histoire elle même que la manière de la raconter. Le thème est récurrent dans le Film Noir, et John Huston en a sans doute donné la version définitive dans QUAND LA VILLE DORT, en 1950. D'ailleurs, la présence de Sterling Hayden dans les deux films n'est sans doute pas un hasard. Huston en avait fait une tragédie, Kubrick lui, s'intéresse à la mécanique du casse, à décripter le montage du coup, et son échec. Il donne à son film un aspect presque documentaire, avec les nombreuses images du champ de course, les explications très techniques en voix off, précises à la minutes près. Et puis le clou du film, ce qui l'a rendu célèbre, pour nous faire vivre ce casse vraiment de l'intérieur, nous en expliquer les rouages, Kubrick va multiplier les points de vue. La même séquence sera donc montée plusieurs fois, selon le protagoniste en action. Kubrick suit chaque personnage, n'hésitant pas à remonter le temps, bousculer la chronologie des faits, pour mieux appréhender l'ensemble.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par BAGRATION COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 16 octobre 2012
Comme trait d'union entre Asphalt Jungle et The Killing...Un film tourné au scalpel de chirurgien dont le Noir et Blanc magnifie les images de course, la violence de l'action et la dureté des personnages...Cela dépasse le caractère noir dont le fil conducteur se file sur une trame d'échec d'emblée annoncé...On dirait de l'Eschyle au pays du Dollar...Splendide...pas d'autre mot...splendide
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ada Leema COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 8 septembre 2014
Achat vérifié
Thriller sombre et angoissant, ce Stanley Kubrick-là est tout bon. Début cinématographique du père de "2001", le DVD est à posséder si vous êtes fans.
Encore loin des étoiles ou des hôtels qui rendent fous à lier, le grand Stan concocte un film noir du plus bel effet. Tout comme le bon vin, celui-ci se bonifie avec le temps. Sterling Hayden est Johnny Clay de A à Z: intense et crédible, il fait vivre ce petit malfrat comme personne n'aurait pu à sa place. Touchant au plus intime et au plus profond de la carapace de ce dernier, l'acteur s'est fait un vilain plaisir de jouer cet individu en nuances et en complexité faussement gratuites.
Je vous recommande ce film devenu culte, et qui mérite une séance supplémentaire... ou 2... ou plus...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Robert Redford le 28 août 2009
THE KILLING, à ne pas confondre avec THE KILLER de John Woo, est le troisième opus de Stanley Kubrick, sorti en 1956. Il est tiré d'un roman de Lionel White, CLEAN BREAK, et fut la première grosse production hollywoodienne pour Stanley Kubrick.

Le film fit aussi connaitre Stanley Kubrick dans les milieux du cinéma et Kirk Douglas, vedette de son film suivant, LES SENTIERS DE LA GLOIRE, ou Marlon Brando remarquèrent son potentiel à cette occasion. D'ailleurs, il s'affirme déjà sur le plateau. La première scène du film est un long travelling pour lequel Kubrick choisit un objectif de 25mm et une position très précise. Ballard décide de faire autrement, positionnant la caméra plus loin avec un objectif de 50mm et expliquant au jeune réalisateur que c'est comme cela qu'il faut faire. Kubrick dit posément à Ballard : « vous faites comme je l'ai décidé ou vous quittez mon plateau sur le champ ». Les deux hommes collaborent ensuite sur ce film sans la moindre contradiction.

Stanley Kubrick est né à New York, dans le quartier du Bronx. Esthète, très exigeant sur la qualité d'une aeuvre cinématographique, Stanley Kubrick a légué au cinéma une aeuvre variée et d'une grande intensité, avec des films comme LOLITA, 2OO1 : L'ODYSSÉE DE L'ESPACE, BARRY LINDON ou ORANGE MÉCANIQUE. Avec seulement treize longs métrages en 46 ans de carrière, il s'est imposé comme l'un des cinéastes marquants du XXe siècle.

Johnny Clay, fraîchement sorti de prison, organise un casse pour s'emparer de la caisse d'un champ de course.
Lire la suite ›
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par freddiefreejazz TOP 100 COMMENTATEURS le 9 août 2009
Une première vision de ce film n'est pas toujours convaincante... On peut être déconcerté par son aspect faussement documentaire (le film fut réalisé en 1956), son côté faussement classique aussi. Simple expérience personnelle : la première fois que j'ai vu L'Ultime Razzia, j'étais encore adolescent, et ne connaissais pas grand chose au cinéma. Quant à son réalisateur (Stanley Kubrick), je n'avais vu que 2001 : L'Odyssée de l'Espace. Bref, après cette première vision, je ne savais pas trop quoi penser de ce film noir... Quelques années plus tard, m'intéressant de plus près à ce genre, je fus amené à revoir The Killing mais cette fois-ci dans une grande salle de cinéma... Et là, miracle ! Ce fut le choc, comme si je le voyais pour la première fois ! On ne le dira jamais assez, mais bien souvent, une oeuvre s'apprécie d'abord en salles et non pas sur son petit écran. Et puis, une deuxième vision vient souvent confirmer ou infirmer les premières impressions. Passage obligé. Enfin, une autre remarque. On a souvent dit que Kubrick avait plagié l'oeuvre de John Huston (Asphalt Jungle fut tourné six ans plus tôt...). Il n'en est rien, même si les deux films possèdent le même canevas narratif.Lire la suite ›
5 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?