• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La Beauté, tô... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
État: D'occasion: Bon
Commentaire: ENVOI RAPIDE S
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La Beauté, tôt vouée à se défaire Poche – 22 septembre 2004


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 5,10
EUR 5,10 EUR 0,48

Fête des Mères Fête des Mères


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Pendant leur sommeil, cette nouvelle joue également un rôle explicatif pour les deux récits qui précèdent, concernant le travail du «condamné à perpétuité» qu’est l’écrivain et le thème de l’impossibilité d’une relation pure et belle à la réalité.
La Beauté, tôt vouée à se défaire est une œuvre rigoureuse qui n’a pas du tout vieilli. Et je crois que si elle n’a pas vieilli, c’est sans doute à cause de la sérénité qui s’en dégage. Je me demande où l’auteur arrive à trouver cette tranquillité artistique. Il a vu la tristesse dans le cœur du criminel Saburo Yamabe, pour qui «provoquer la mort», c’était «flirter avec la vie», sans pour autant flirter lui-même avec la vie. C’est cette distance, que même une légère ivresse ne permet pas, qui l’a conduit aux Belles endormies et au Bras. »

Yukio Mishima.

 

Quatrième de couverture

« La beauté, tôt vouée à se défaire ne s'arrête pas à la simple histoire du meurtre de deux jeunes femmes pendant leur sommeil, cette nouvelle joue également un rôle explicatif pour les deux récits qui précèdent, concernant le travail du " condamné à perpétuité " qu'est l'écrivain et le thème de l’impossibilité d'une relation pure et belle à la réalité.

La beauté, tôt vouée à se défaire est une oeuvre rigoureuse qui n'a pas du tout vieilli. Et je crois que si elle nia pas vieilli, c'est sans doute à cause de la sérénité qui s'en dégage. Je me demande où l'auteur arrive à trouver cette tranquillité artistique. Il a vu la tristesse dans le coeur du criminel Saburo Yamabe, pour qui " provoquer la mort ", c'était " flirter avec la vie ", sans pour autant flirter lui-même avec la vie. C'est cette distance, que même une légère ivresse ne permet pas, qui l'a conduit aux Belles endormies et au Bras. » - Yukio Mishima (Novembre 1967) --Ce texte fait référence à l'édition Broché .



Détails sur le produit

  • Poche: 160 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (22 septembre 2004)
  • Collection : Biblio Romans
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253130958
  • ISBN-13: 978-2253130956
  • Dimensions du produit: 11 x 0,7 x 17,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 1.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 548.706 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

1.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
1
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

3 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ludovic Massuel le 21 juillet 2003
Format: Broché Achat vérifié
2 longues nouvelles constituent cet ouvrage.
"Le Bras" tout d'abord qui est un exercice de style qui ne peut être apprécier qu'a la lumière de la postface de Mishima.
"La beauté tôt vouée à disparaître" est aussi un exercice de style de distenciation et de réflexion sur ce qu'est la "vérité".
Il y a quelques éclairs mais ceci sur un fond extrémement laborieux (La traduction est en plus terne).
On est loin des "belles endormies" dont il est l'esquisse.
On a ici la différence entre une esquisse d'un étudiant des beaux-arts et le chef d'oeuvre d'un maitre du clair-obscur.
Et tout ceci avec le même écrivain !
Restons sur les belles endormies et oublions très vite cette "beauté tôt vouée à disparaître"
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?