La Compagnie Créole

Top albums



La Compagnie Créole : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 153
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30


Biographie

Clémence Bringtown ( chant ), José Sébéloué (guitare, percussions et chant ), Guy Bevert (batterie, percussions et chant ), Julien Tarquin (basse et chant ), et Arthur Apatout (guitare et chant ) forment La Compagnie Créole au début des années quatre-vingt. Partageant leurs origines entre la Guyane, la Martinique et la Guadeloupe, les membres du groupe propagent les rythmes des Caraïbes à la métropole. Biguine, zouk, reggae, soca, cumbia ou merengue mettent l'ambiance avec ce groupe au tenues vives et aux pas de danse guillerets.

« Vive le Douanier Rousseau » et « C'est bon pour le ... Lire la suite

Clémence Bringtown ( chant ), José Sébéloué (guitare, percussions et chant ), Guy Bevert (batterie, percussions et chant ), Julien Tarquin (basse et chant ), et Arthur Apatout (guitare et chant ) forment La Compagnie Créole au début des années quatre-vingt. Partageant leurs origines entre la Guyane, la Martinique et la Guadeloupe, les membres du groupe propagent les rythmes des Caraïbes à la métropole. Biguine, zouk, reggae, soca, cumbia ou merengue mettent l'ambiance avec ce groupe au tenues vives et aux pas de danse guillerets.

« Vive le Douanier Rousseau » et « C'est bon pour le moral » lancent la machine en 1983. La Compagnie Créole est vite l'invité idéal pour réchauffer l'ambiance des plateaux de télévision, apportant l'ambiance antillaise dans tous les salons de France et de Navarre. Les tubes s'enchaînent régulièrement, « Le bal masqué » en 1985 devenant leur plus gros tube et se classant numéro six du top SNEP. En marge de tous les courants et de toutes les époques, La Compagnie Créole reproduit la même formule avec « Ma 1ere biguine-partie » (1987) ou « Le 14 Juillet » (1989).

Après une décennie plus terne dans les années quatre-vingt-dix, La Compagnie Créole se rappelle au bon souvenir général pour La Plus Grande Fiesta Créole en 2005, consacré à des titres aux sonorités latinos. « Megamix 2007 » où il revisite ses immenses tubes, permet à La Compagnie Créole de retrouver les hit parades. Noël avec La Compagnie Créole en 2008 est l'occasion de deux nouveaux tubes avec « Noël avec La Compagnie Créole » et « Oh ! Oh ! Obama ». Toujours très populaire en Outre-Mer et en métropole, La Compagnie Créole participe en 2009-2010 à la quatrième saison de la tournée Age Tendre et Têtes de Bois, aux côtés de Sheila ou Marcel Amont.

La Compagnie Créole revisite son répertoire en 2012 par le biais de duos avec Colonel Reyel, Moussier Tombola, Patrick Sébastien, ou Hugues Aufray. Sorti en octobre, En Bonne Compagnie comprend également une poignée de nouveaux titres sans intérêt majeur, ce qui ne l'empêche pas de faire une entrée fracassante parmi les meilleures ventes françaises. Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Clémence Bringtown ( chant ), José Sébéloué (guitare, percussions et chant ), Guy Bevert (batterie, percussions et chant ), Julien Tarquin (basse et chant ), et Arthur Apatout (guitare et chant ) forment La Compagnie Créole au début des années quatre-vingt. Partageant leurs origines entre la Guyane, la Martinique et la Guadeloupe, les membres du groupe propagent les rythmes des Caraïbes à la métropole. Biguine, zouk, reggae, soca, cumbia ou merengue mettent l'ambiance avec ce groupe au tenues vives et aux pas de danse guillerets.

« Vive le Douanier Rousseau » et « C'est bon pour le moral » lancent la machine en 1983. La Compagnie Créole est vite l'invité idéal pour réchauffer l'ambiance des plateaux de télévision, apportant l'ambiance antillaise dans tous les salons de France et de Navarre. Les tubes s'enchaînent régulièrement, « Le bal masqué » en 1985 devenant leur plus gros tube et se classant numéro six du top SNEP. En marge de tous les courants et de toutes les époques, La Compagnie Créole reproduit la même formule avec « Ma 1ere biguine-partie » (1987) ou « Le 14 Juillet » (1989).

Après une décennie plus terne dans les années quatre-vingt-dix, La Compagnie Créole se rappelle au bon souvenir général pour La Plus Grande Fiesta Créole en 2005, consacré à des titres aux sonorités latinos. « Megamix 2007 » où il revisite ses immenses tubes, permet à La Compagnie Créole de retrouver les hit parades. Noël avec La Compagnie Créole en 2008 est l'occasion de deux nouveaux tubes avec « Noël avec La Compagnie Créole » et « Oh ! Oh ! Obama ». Toujours très populaire en Outre-Mer et en métropole, La Compagnie Créole participe en 2009-2010 à la quatrième saison de la tournée Age Tendre et Têtes de Bois, aux côtés de Sheila ou Marcel Amont.

La Compagnie Créole revisite son répertoire en 2012 par le biais de duos avec Colonel Reyel, Moussier Tombola, Patrick Sébastien, ou Hugues Aufray. Sorti en octobre, En Bonne Compagnie comprend également une poignée de nouveaux titres sans intérêt majeur, ce qui ne l'empêche pas de faire une entrée fracassante parmi les meilleures ventes françaises. Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Clémence Bringtown ( chant ), José Sébéloué (guitare, percussions et chant ), Guy Bevert (batterie, percussions et chant ), Julien Tarquin (basse et chant ), et Arthur Apatout (guitare et chant ) forment La Compagnie Créole au début des années quatre-vingt. Partageant leurs origines entre la Guyane, la Martinique et la Guadeloupe, les membres du groupe propagent les rythmes des Caraïbes à la métropole. Biguine, zouk, reggae, soca, cumbia ou merengue mettent l'ambiance avec ce groupe au tenues vives et aux pas de danse guillerets.

« Vive le Douanier Rousseau » et « C'est bon pour le moral » lancent la machine en 1983. La Compagnie Créole est vite l'invité idéal pour réchauffer l'ambiance des plateaux de télévision, apportant l'ambiance antillaise dans tous les salons de France et de Navarre. Les tubes s'enchaînent régulièrement, « Le bal masqué » en 1985 devenant leur plus gros tube et se classant numéro six du top SNEP. En marge de tous les courants et de toutes les époques, La Compagnie Créole reproduit la même formule avec « Ma 1ere biguine-partie » (1987) ou « Le 14 Juillet » (1989).

Après une décennie plus terne dans les années quatre-vingt-dix, La Compagnie Créole se rappelle au bon souvenir général pour La Plus Grande Fiesta Créole en 2005, consacré à des titres aux sonorités latinos. « Megamix 2007 » où il revisite ses immenses tubes, permet à La Compagnie Créole de retrouver les hit parades. Noël avec La Compagnie Créole en 2008 est l'occasion de deux nouveaux tubes avec « Noël avec La Compagnie Créole » et « Oh ! Oh ! Obama ». Toujours très populaire en Outre-Mer et en métropole, La Compagnie Créole participe en 2009-2010 à la quatrième saison de la tournée Age Tendre et Têtes de Bois, aux côtés de Sheila ou Marcel Amont.

La Compagnie Créole revisite son répertoire en 2012 par le biais de duos avec Colonel Reyel, Moussier Tombola, Patrick Sébastien, ou Hugues Aufray. Sorti en octobre, En Bonne Compagnie comprend également une poignée de nouveaux titres sans intérêt majeur, ce qui ne l'empêche pas de faire une entrée fracassante parmi les meilleures ventes françaises. Copyright 2014 Music Story François Alvarez


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page