• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 13 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La Confrérie de la dague ... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

La Confrérie de la dague noire , tome 2 : L'Amant éternel Broché – 14 juillet 2010

4.6 étoiles sur 5 51 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 14 juillet 2010
"Veuillez réessayer"
EUR 8,20
EUR 5,90 EUR 3,59

nouveautés livres nouveautés livres


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • La Confrérie de la dague noire , tome 2 : L'Amant éternel
  • +
  • La Confrérie de la dague noire , tome 3 : L'Amant furieux
  • +
  • La Confrérie de la dague noire , tome 1 : L'Amant ténébreux
Prix total: EUR 24,60
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Une guerre fait rage à l'insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. Rhage est le plus redoutable et le plus dangereux d'entre eux, car il est victime d'une terrible malédiction : son démon peut s'éveiller à tout moment et mettre en péril ceux qui l'entourent.
Pourtant, lorsqu'il est un jour chargé de la protection de Mary, une humaine, Rhage voit en elle son destin et son salut.
Quant à Mary, atteinte d'un mal incurable, elle a depuis longtemps cessé de croire au destin ou aux miracles, et la vie éternelle n'est à ses yeux qu'une douce illusion. Tout va changer lorsqu'elle rencontrera les guerriers de la Confrérie... et surtout Rhage.

Biographie de l'auteur

J.R. Ward vit dans le sud des Etats-Unis avec son mari. Diplômée de droit, elle a travaillé dans le milieu de la santé à Boston et a été chef de service dans un des plus grands centres médicaux du pays. Elle a toujours été passionnée d'écriture et son idée du paradis ressemble à une journée passée devant son ordinateur en compagnie de son chien avec une cafetière pleine toujours à portée de main. Sa série La Confrérie de la dague noire connaît un succès phénoménal dans le monde entier.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Dans ce livre

(En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Aux lectrices qui, comme moi, avaient trouvé imbuvable la traduction du tome 1, elles seront ravies d'apprendre qu'il y a un net progrès dans "L'amant éternel". Ce n'est pas encore parfait, mais largement plus digeste, surtout à partir du deuxième quart du livre.

Rhage est un guerrier affublé d'une terrible malédiction. La Vierge Scribe, pour le punir d'une erreur passée, l'a condamné à vivre deux cents ans avec une bête terrifiante qui sommeille en lui, et le transforme à chaque émotion trop forte (colère, chagrin, rage...). Il lui reste 91 ans de peine avant d'être libéré. En attendant, pour taire la transformation sur laquelle il n'a aucun contrôle, deux solutions s'imposent à lui : la bagarre ou le sexe. Et c'est parce qu'il choisit souvent le sexe qu'il est catalogué de séducteur invétéré, de profiteur de ces dames. En réalité, il déteste ce qu'il fait, il se cache en lui un homme qui souffre et qui rêve de trouver le repos auprès d'une Shellane, comme plusieurs de ses frères avant lui. Pourtant, il ne la cherche pas. Mais le destin est toujours bien fait, n'est-ce pas ?

Mary est une jeune femme malade atteinte de leucémie. Elle sait que ses jours sont comptés, et depuis des années, elle vit avec une épée de Damoclès sur la tête, attendant le retour du cancer. Elle ne profite de rien, se renferme sur elle-même et s'interdit d'aimer et d'être aimer.

Rhage et Mary sont de ces héros qui vous laissent un quelque chose d'inexplicable.
Lire la suite ›
2 commentaires 29 sur 33 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par San San COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 14 août 2014
De tous les mystérieux et puissants guerriers de la Confrérie de la Dague noire, Rhage est le plus facétieux, le plus cancanier et plaisantin, mais c'est aussi le plus beau, le plus séducteur, et pourtant derrière son masque de clown se cache un coeur sensible qui souffre de la malédiction dont l'a affublé la Vierge scribe pour une durée deux siècles. 9 ans qu'il cohabite avec une bête tapie au fond de lui, qui se réveille à chaque émotion intense et qu'il ne parvient à calmer qu'avec des combats ou du sexe, alors qu'il ne rêve que de se poser avec la shellane qui lui serait destinée.

C'est un Apollon qui brille de mille feux tant au milieu de femmes qui bavent d'envie que sur le terrain lorsqu'il zigouille les Eradiqueurs. Et c'est pourtant pour Mary que son coeur va s'enflammer, une femme d'apparence banale et douce, généreuse mais aussi très malade puisque sa leucémie vient de décider de reprendre ses droits sur son corps déjà malmené par les précédents traitements. C'est avec douceur, patience, tenacité, humour et créativité que Rhage va devoir livrer chaque petite bataille dont la victoire ébranlera les murs que Mary a érigé autour de son coeur, ne serait-ce que pour allumer la petite étincelle d'espoir qui lui permettrait d'avancer ou de se jeter à l'eau. Et il y a bien pire que de se noyer dans l'amour de Rhage il faut bien l'avouer, même le chemin qui mène à l'enfer est parsemé de bonnes intentions et il semblerait que Jr Ward nous livre ici sa conception du proverbe ...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Achat vérifié
Le seul conseil que je puisse donner aux pauvres lecteurs qui se laisseraient piéger par ce tome, c'est de ne surtout pas le commencer en soirée. Parce que vous êtes quasiment certains de ne le reposer que le lendemain matin, des valises sous les yeux...

Nous retrouvons les vampires fabuleux de la confrérie de la dague noire, qui voient les manigances de la société des éradiqueurs (sortes de goules eunuques vindicatives) s'intensifier dans la cruauté. Nous nous intéressons plus particulièrement au séducteur du groupe habité par une effrayante bête qui surgit lors de moments de rage ou de plaisir intense : Rhage. Quand il sort de l'emprise du monstre qui sommeille en lui, il est dans un état second, presque privé de la vue, déstabilisé. Sa première rencontre avec Mary fait ainsi appel aux sens de l'ouïe, de l'odorat et du toucher dans une scène croustillante. Mais Mary est atteinte d'une leucémie qui lui laisse un court sursit et qui surtout nourrit ses complexes. Grâce à la cour assidue et la patience de Rhage, elle va s'abandonner à l'amour, apprivoiser la bête tapie dans l'être aimé et recevoir un présent fabuleux.

Nous avons cette fois échappé à la traduction grossière écrite en langage familier du premier tome, ce n'est pas un mal, quoique cela ne m'ait pas empêché de dévorer le premier...
Il y a beaucoup de scènes de sexe, crues, sensuelles et étourdissantes, qui s'intègrent dans le récit sans le phagocyter. De toute façon, ça fait partie intégrante du genre bit-lit...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 8 sur 9 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?