undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

44
4,5 sur 5 étoiles
La Confrérie de la dague noire , tome 4 : L'amant révélé
Format: PocheModifier
Prix:8,20 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

17 sur 18 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 décembre 2010
La Confrérie de la Dague Noire est une série qui est fabuleuse. L'univers crée par J. R. Ward est génial. Il est sombre, mystérieux et intrigant. Ca change des histoires de vampires habituelles. Ici les vampires sont une race à part entière, ils boivent du sang mais ne sont pas méchants comparés aux éradiqueurs qui ont jurés de les détruire.
Pour apprécier ce livre, il faut avoir lu les trois tomes précédents car de nombreuses choses se rapporte à ce qui s'est passé avant. Le 3ème était génial mais celui là l'est encore plus. Plus on avance dans l'histoire, plus on en apprend sur l'univers des vampires. Ward nous donne des "informations" au compte-goutte, un peu dans chaque tome.
L'histoire de Butch et Marissa est vraiment très émouvante. Leur amour est rempli de passion et de désir. Ils appartiennent à des mondes différents, lui est humain et issu de la classe moyenne, elle, une vampire et une aristocrate. Même leurs personnalités sont différentes. Elle est douce, vulnérable et vierge quant à lui, il est bagarreur, fort et pas très regardant sur ses partenaires. Et pourtant, on n'imagine pas l'un sans l'autre. Pour être ensemble, ils vont devoir se battre et surmonter pas mal d'épreuves notamment l'enlèvement de Butch par les éradiqueurs. En effet, Butch va faire la connaissance de l'Oméga, la Mal Absolu, et ce dernier va le contaminer ce qui aura certains effets secondaires sur Butch lui-même et par la suite sur la relation de Butch et Marissa. Malgré ça, chacun va vouloir protéger l'autre. C'est une des seules choses qu'ont en commun tous ces histoires.
Difficile de penser qu'à chaque tome, Ward réussi à imaginer une autre romance tout aussi intense voire plus pour un autre des Frères et sans tomber dans la banalité ou la répétition. Chaque histoire étant plus passionnante que la précédente.
Ce que j'aime aussi dans cette série c'est qu'il n'y a pas de tabou. Je veux dire que chacun a un côté sombre où se cachent leur démons. Ils évoluent dans un monde violent où drogues et alcools se mélangent mais aussi des pratiques sexuelles déviantes. Ward n'essaie pas de faire passer les membres de la Confrérie pour des héros au sang pur. Elle met en avant leurs bons côtés mais aussi leurs mauvais côtés. C'est ce qui fait l'originalité de cette série. Tout n'est pas blanc ou noir.
Que dire de plus? Cette série est fantastique, je ne peux que vous recommander de la lire et j'attends avec impatience le 5ème tome. C'est au tour de Viscz de tomber amoureux.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Voila enfin le 4ème tome de cette excellente saga de JR Ward.

Dans celui-ci nous retrouvons Butch, notre flic humain qui cherche par tous les moyens à s'intégrer à nos vampires de la confrérie de la Dague Noire mais qui en reste éloigné du fait de son humanité.
Bien que les vampires l'ai accueillis à bras ouvert, et en ai fait un des leurs Butch sait que son humanité est et restera un frein pour faire entièrement parti de la communauté.
Et lorsqu'il sera pris, maltraité, torturé et utilisé par l'Oméga il verra alors à quel point il est vulnérable.
Mais on va aussi enfin assister au rapprochement entre lui et Marissa et voir comment cet amour impossible va pouvoir se développer.
Et puis on va aussi prendre connaissance de la souffrance de Viszs dont les sentiments pour Butch qu'il ne peut reconnaître vont se révéler et dont certains passages sont assez émouvant.

Bref encore un excellent roman qui nous permet d'en apprendre un peu plus sur le monde de nos vampires mais aussi sur l'Oméga ce mal absolu.
Le style et l'écriture sont de meilleures qualités que dans les tomes précédents (Dieu merci !...)
Donc vivement la suite avec cette fois l'histoire de Viszs: La Confrérie de la dague noire, Tome 5 : L'amant délivré !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Butch le flic humain est à l'honneur dans ce 4eme opus, nous le connaissons depuis le début puisqu'il avait un faible pour Beth avant qu'elle ne subisse sa transition, il mettait un point d'honneur à lui servir de protecteur, ce qui l'a amené à faire la connaissance de la Confrérie! Son tempérament vif et rebelle, sa personnalité entière lui ont valu le respect et l'amitié des frères, tout particulièrement celle de Vizs qui, on s'en rend compte ici commence à nourrir des sentiments plus profonds et ambigus à son égard, V. que l'on appréhende un petit mieux et qui nous donne forcément envie de se ruer sur le prochain tome.

Butch est tombé amoureux de la noble et pure Marissa mais se demande s'il est assez bien pour elle, lui bourru, bagarreur, alcoolique sur les bords, sans vraiment de place chez ses semblables ni au sein de la Confrérie puisque trop fragile en tant qu'humain! Son amour inconditionnel pour ce pur produit de la glyméra loin de le tirer vers le haut va accentuer son manque de confiance en lui déjà mis à mal inconsciemment par son entourage, ses nouveaux amis au physique puissant et hors norme. JR. Ward va nous offrir un formidable un retournement de situation assez spectaculaire, qui va forcément changer la donne mais dans quelle mesure?!

Cette saga est centrée sur la romance des personnages principaux oui, mais tous ne sont pas foncièrement bons ou mauvais, ils ont leur coté sombre qui les rend plus normaux, plus acceptables, comme pour contrebalancer leur autre aspect too much, la part la plus belle étant laissée aux femmes, Marissa étant celle que j'ai le moins appréciée tant elle me parait trop pure, trop geignarde, trop guindée trop engoncée dans son monde de traditions...Même si pour le moment l'intrigue n'est pas transcendante, elle reste divertissante, car on ne sait jamais où on va mettre les pieds, ni ce que l'auteur nous sortira de son fabuleux chapeau! A suivre...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
500 PREMIERS RÉVISEURSle 1 novembre 2012
Ce quatrième tome de la Confrérie est sur Butch, ancien flic de Caldwell et coloc' de Viscz. Complètement abruti quand il s'agit de Marissa, il se sent de plus en plus inutile, entretenu par la Confrérie mais tenu éloigné de l'action. Aussi lorsqu'il voit un vampire civil se faire attaquer par les éradiqueurs il n'hésite pas et fonce dans le tas…
Capturé par l'ennemi, torturé, l'Omega va alors en faire un cheval de Troie humain, dans le but de trouver la Confrérie.
Mais c'était sans compter sur la personnalité de Butch et les capacités de la Confrérie. Il va alors passer de très sales moments, mais les pire seront sûrement les moments où il se rendra compte qu'il n'est “pas assez bien pour Marissa”.

Ce tome est sur un humain, ce qui change un peu, amoureux d'une vampire, ça change moins. Bien sûr ils finissent ensemble, mais pour le coup leur relation est … particulière : tantôt mièvre tantôt compliquée et aussi passionnante. On suit aussi un peu Viscz (qui sera surement le prochain héros) et son mental (personnage qu’on n’avait pas encore exploré). Mais je préfère vraiment suivre Marissa qui est moins “effacée” que dans les précédents tomes et va se retrouver contrainte de reprendre sa vie en main, quitte à faire un sacré pied de nez aux convenances! Et ça, c'est bien.

Pour ce qui est de l'évolution de Butch, je ne supporte pas ses “chérie” et “bébé” qui sonnent atrocement faux mais soit. En revanche son…évolution ? Ce n'est pas un peu trop facile ça franchement ? Bah si ! Je trouve franchement que si ! On a l'impression que l'auteur ne savait pas quoi faire de lui, et pouf ! Problème réglé !
Mais bon, de la romance paranormale, je sais, voilà.

Bon ! Alors les femelles sont clairement le point fort du livre. Moi qui aime qu'il y ait du drame et un peu de “profondeur”, je la cherche un peu (j'ai cru la trouver avec Zadiste mais non) et je compte donc sur Visz pour remonter tout ça nan mais oh !

Mais bon, au moins maintenant on est fixé sur les rôles de : Butch / Marissa / Beth / Marie et Bella qui ne sont plus seulement des objets (et pis quoi encore).
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Je suis une méga fan de cette série ! Et l'histoire de Butch et de Marissa est sublîme. Lui, "l'humain" et elle une aristocrate vampire. L'amour fou de Butch pour Marissa, amour qu'il croit impossible va le pousser à s'en prendre aux éradiqueurs, ce qui va entrainer sa capture et sa torture par les éradiqueurs jusqu'à ce que l'oméga s'en mêle... Mais V. est toujours là pour veiller sur son ami et grâce à lui, Butch sera retrouver et emmené à la clinique de Havers où Marissa, grâce à son amour pour Butch, le raménera à la vie et V. fera le reste avec sa main luminescente. Les malentendus sont levés entre Butch et Marissa et l'histoire peut débutée riche, intense, et puis une nouvelle surprenante pour Butch, qui aurait du sang vampire et pas n'importe quel sang !! La transformation a lieu est le destin du "Destructeur" est en marche ! Celui qui était annoncé par la prophétie, celui qui peut détruire l'oméga...

Bon, c'est très schématisé, il faut le lire pour en apprécié toute sa richesse et Butch est tout simplement MAGNIFIQUE !!!

Un de mes préféré avec le tome II (Rhage et Mary), le tome III (Z. et Bella) le tome VII (Revhenge et Elhena)et le VIII (John et Xhex) mais ils ne sont pas encore publiés en français... donc, chut... Mais vous pouvez y aller les yeux fermés avec cette série. C'est un pur régal !!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 24 juin 2015
C'est ce genre d’œuvrette mal écrite et mal traduite, vulgaire, banale, alignant les clichés et tirant à la ligne, dont on prévoit les péripéties avant qu'elles se déroulent et qui est à la littérature fantastique ce que la collection Harlequin est aux pièces de Shakespeare. On qualifiait auparavant, et à tort, de sous-littérature la science-fiction, les romans de Simenon ou de Frédéric Dard etc... Mais il faut ressusciter le terme pour rendre compte du déluge d'imbécillité qui désormais s'abat sur le roman, devenu un filon que quelques petits malins (ou petites malignes) exploitent jusqu'à la nausée, en profitant du navrant manque de discernement de millions de "lecteurs"... Qui connait aujourd'hui la différence entre Edgar Poe et J. R. Ward ? Qui réalise la stupidité de "la confrérie de la dague noire" dont même le titre est niais, et qui n'a rien à voir avec la vraie grande littérature populaire (Lisez par exemple Chéri-bibi ou Arsène Lupin !) ? Qui sait encore exercer un minimum de sens critique ? On a évidemment le droit de se divertir, et un bon divertissement ne doit jamais être méprisé, mais les romans de Ward (et de tant d'autres !) ne sont pas divertissants : ils sont simplement cons... Mais ils rapportent beaucoup d'argent, ce qui est l'essentiel pour les marchands de savons que sont devenus la plupart des éditeurs.Bon sang ! Lisez de vrais livres !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 24 janvier 2014
Après avoir lu les 3 premiers tomes de la confrérie de la dague noire et les ayant adorés, avec un gros coup de cœur pour celui de Zadist, cette série fait partie de celles que je mets de côté en cas de panne de lecture.
Ayant justement un peu perdu le goût de la lecture ces derniers temps, j'ai profité de la découverte de Lisa Mclivres pour me joindre à elle et continuer cette série. Ce que je ne regrette absolument pas.
J. R. Ward a un style particulier, sachant mêler action, suspense et émotions. Une plume fluide et envoûtante, nous faisant plonger dans l'histoire sans problème. Nous nous attachons inévitablement à tous les personnages qu'elle nous présente, ce qui est très appréciable.
Dans ce tome, J. R. Ward fait preuve de justesse, nous amenant toujours de multiples rebondissements, aussi bien sur les éradiqueurs que sur Butch. Un personnage que j'ai apprécié dès les premiers tomes et qui s'est révélé encore plus attachant et émouvant dans celui-ci. La nature de ce dernier est des plus originales et j'ai adoré voir son évolution. Butch se révèle touchant, loyal et rassurant en toutes circonstances.
Le personnage de V. m'a également beaucoup touché. Cet amour qu'il porte à Butch va lui briser le cœur, nous amenant à vivre des moments poignants et émouvants, ce qui va le rendre encore plus attachant que dans les tomes précédents. C'est avec impatience que je continuerais cette série, dont le tome suivant lui est consacré.
Marissa quant à elle, ne m'a pas beaucoup plu. C'est un personnage fade qui manque clairement de maturité malgré ses 300 ans d’existence. Son comportement m'a fait penser à une enfant, tant elle est naïve et ignorante. Le fait qu'elle soit vierge et ignore tout du sexe est plutôt improbable. Très malléable et influençable, elle changera de comportement à la fin et encouragera enfin Butch dans ses projets, grâce à l'intervention des trois autres Shellanes.
En résumé, un très bon tome dans la lignée des précédents, bien qu'un poil inférieur.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 22 janvier 2014
Ce 4ème tome marquait pour moi une charnière dans cette saga avant même que je ne commence à le lire, pour la simple raison que le couple Butch/Marissa ne m’attirait pas du tout du tout ! Je me suis dit que si j’arrivais à apprécier ce tome là c’est que mon addiction est vraiment en marche !
Et contre toute attente, j’ai beaucoup apprécié ma lecture ! Moins que pour les tomes 2 et 3, mais à peu près comme pour le 1er.
L’intrigue est maintenant bien en place, et nous suivons toujours les Frères et les Lessers entre qui une guerre féroce continue et s’amplifie. Comme à chaque fois, l’auteure ne nous laisse pas en reste au niveau des « méchants » et nous apprenons donc que Mr X serait sur le point de trouver celui, l’Élu, qui pourrait anéantir l’Oméga. Eh oui, il semblerait que Mr X en ait marre d’être sous les ordres de cette entité diabolique et immatérielle qu’est l’Oméga… Affaire à suivre.
Parallèlement à cela, Butch continue à vivre auprès des Frères de la Confrérie mais ressent de plus en plus un sentiment d’infériorité envers eux. Toutes les nuits les guerriers partent en chasse de Lessers et Butch est lui cordialement invité à rester à la Piaule, car ces sorties sont trop dangereuses pour lui. Son statut de subalterne, sans réel intérêt pour lui, lui pèse et c’est en voulant contribuer à la « cause » que Butch va se retrouver dans une fâcheuse posture qui changera sa vie à tout jamais.
Amoureux transi depuis le début de la série de la belle (et cruche, passive, dinde, naïve… liste non exhaustive à mon sens) Marissa, cette aristocrate issue d’une grande lignée de vampires, il va néanmoins réussir à se rapprocher d’elle et à entamer (enfin) une histoire d’amour. Mais Butch devra faire face à plusieurs obstacles pour pouvoir vivre avec sa belle : son état d’Humain ne lui permet ni de la protéger, ni de la « nourrir », la virginité de Marissa sera semblable à une forteresse imprenable, la part sombre de lui-même risque d’être dangereuse pour quiconque s’approche de lui… Inutile de vous dire donc que le personnage de Marissa m’a littéralement gonflée du début jusqu’à la fin. Parfois on peut comprendre certaines de ses réactions, parfois pas du tout. Elle va contribuer à ce sentiment d’infériorité qui plonge Butch dans un gouffre de tristesse profond, et rien que pour cela Marissa reste (pour le moment) le personnage féminin que j’aime le moins (elle a même détrônée la Vierge Scribe à mes yeux, c’est vous dire !). Mais du coup, j’en suis venue à beaucoup plus apprécier Butch qui pourtant dès le début m’apparaissait un peu comme le flic un peu « beauf », qui se la raconte, à mi-chemin entre Mike Hammer et Strasky et Hutch. Il va vivre des moments très difficiles dans ce tome et j’ai souffert de le voir si impuissant face à tout cela.
Mais comme il y a toujours une lueur d’espoir dans l’adversité (hmmmfffff), Butch n’est pas seul et j’ai envie de dire il ne le sera jamais. A ses côtés, Viscz (Vishous, peu importe) incarne l’ami, le frère, le confident qu’il n’a jamais eu. D’une nature assez réservée, V ne lâche pourtant presque jamais son coloc des yeux. Un lien fort et unique les lie tous les deux, et l’attirance que V ressent pour Butch dépassera largement le stade de la fraternité. On souffre pour V, pour cet amour qu’il rejette et cette crainte qu’il a de perdre son meilleur ami. Encore une fois J.R Ward nous travaille tellement bien le personnage du tome à venir qu’il nous est tout bonnement impossible de ne pas lire la suite.
Je n’oublie pas non plus le personnage de John qui prend de plus en plus de place dans l’histoire et qui s’approche inexorablement de sa transition. C’est un personnage que j’ai hâte de découvrir plus en profondeur et suis curieuse de voir ce que sera son tome en connaissant la « femelle » qui lui a été choisi par l’auteure ! (oui je me suis spoilée toute seule bêtement…)
J’ajouterai quand même que j’ai trouvé l’évolution du personnage de Butch un peu trop rocambolesque, comme si l’auteure avait décidé de son sort à la dernière minute. Mais néanmoins, j’ai appris à connaître et à aimer le personnage de Butch grâce à ce tome, et son personnage ne restera plus un faire-valoir à mes yeux mais un guerrier comme les autres, à part entière.
Je finirai par un mot : NEXT !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 12 août 2013
Moins emballée que les précédents mais c'est due essentiellement au personnage féminin de Marissa dont l'auteur accentue trop le coté "pureté"!! Tant de naïveté et de couardise confine à la bêtise (limite débile) et on s'agace de plus en plus au cours de la lecture .Seul point positif (vers la fin) les quelques pages au cours du vote des conseillers ne suffit pas à racheter le personnage!!
Heureusement celui de Butch est lui, très attachant (on le plaint d’être amoureux d'une telle nunuche!!) tendre,brut de pomme, fort en gueule, drôle..... il porte le tome sur ses épaules (qui s'agrandissent....) et les personnages secondaires sont omniprésents! On apprend pas mal de choses sur les 1 et les autres et on voit apparaitre les nouveaux personnages qui feront surement les prochains tomes!!
Viszs notamment se dévoilent avec ses penchants sado maso et son attirance pour Butch ,même si je ne pense pas qu'il soit vraiment Bi seulement amoureux de Butch d'une façon attachante et attendrissante aux antipodes de ses penchants, et on attend avec impatience le tome 5 qui lui est consacré ! On retrouve les éradicateurs mais moins présents, plus confus malgré l'apparition d'oméga !! La guerre change de forme et promet une nouvelle tournure grâce à Butch ........!!
Néanmoins rien que pour Butch et ses acolytes on reste addicte de cette série et ce tome trouve sa place dans la continuité avec des révélations, des nouveaux personnages... et une écriture vive et sensuelle sans tabous ni jugement ,parfois hot mais jamais vulgaire, et que l'on adhère ou pas au gout de chacun on lit avec beaucoup de plaisir car elle décortique les sentiments de chaque personnage avec talent et attachement!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 18 octobre 2012
Je redoutais un peu la lecture de ce tome, même si Butch est un personnage que j'apprécie beaucoup, ce n'est pas le cas de Marissa. J'ai du mal avec ce genre de personnage, et après avoir lu ce tome, mon opinion sur elle n'a pas évolué.Je crois que j'ai tout simplement du mal à la comprendre. Je ne peux pas imaginer rester 300 ans à attendre, à être dominée de la sorte. Heureusement, elle se prend en main en partie grâce à l'amour de Butch qui la rend plus forte.
Ce que j'aime avec cette série, c'est qu'on entre très vite dans l'histoire, je trouve que l'équilibre est à chaque fois bien maitrisé pour qu'on ne s'ennuie jamais, que ça soit avec une dose de romance, de scène hot hot ou d'action, même si pour ce dernier point, j'aimerais parfois qu'il y en ai un peu plus, je le reconnais.
Butch se fait kidnappé par les éradiqueurs, il est torturé puis rendu quasi mort, avec un petit bonus (le mal en lui) qui va changer sa vie à jamais. Le point positif c'est qu'il va renouer avec Marissa, mettre les choses au clair. Mais comment entretenir une relation avec une vampire qui a besoin de se nourrir sur un autre ?
On apprend beaucoup de choses sur Butch, et avec plaisir, car c'est un personnage attachant depuis le début, sans qu'on en sache finalement beaucoup sur son histoire. On devine que tout n'a pas toujours été rose pour lui, que ses agissements forcément, viennent d'une souffrance qu'il endure depuis longtemps. Et on avait vu juste. Une enfance difficile, rejeté par sa famille, il oublie tout ça dans l'alcool, la drogue et le sexe. Ben oui, c'est un mec quoi, nous, on se jetterai sur la bouffe ^^
La vierge scribe, bon sang, elle m'auripile à un point incroyable ! A chacune de ses apparitions, j'ai envie de lui mettre des baffes. Je reconnais que j'ai du mal avec ce genre de personnages, les dieux, les déesses ou je ne sais quoi... Mais son attitude, et ce qu'elle exige des guerriers, je trouve ça révoltant.
La relation Butch/Viszs est parfois ambiguë. Il y a un réel lien de fraternité entre ces deux-là, qui les dépasse complètement. Je me suis même une fois demandé si V n'avait pas des sentiments d'un autre genre pour Butch... En fait, il envie tout simplement son frère de pouvoir aimer d'une façon que V n'a jamais connu, et qu'il pense ne jamais pouvoir ressentir. Le prochain tome est avec lui, et je suis vraiment impatiente d'en apprendre plus sur ce personnage qui promet quelque chose de très intense ^^

En bref, un tome passionnant, un peu moins que le précédent, mais je me régale toujours autant !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
La Confrérie de la dague noire , tome 3 : L'Amant furieux
La Confrérie de la dague noire , tome 3 : L'Amant furieux de J.R. Ward (Broché - 19 août 2010)
EUR 8,20

La Confrérie de la dague noire, Tome 5 : L'amant délivré
La Confrérie de la dague noire, Tome 5 : L'amant délivré de J. R. Ward (Broché - 17 février 2011)
EUR 9,20

La Confrérie de la dague noire, Tome 7 : L'amant vengeur
La Confrérie de la dague noire, Tome 7 : L'amant vengeur de J-R Ward (Broché - 6 décembre 2012)
EUR 9,90