EUR 8,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 12 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La Fabrique du Cré... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 1,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La Fabrique du Crétin: La mort programmée de l'école Poche – 7 septembre 2006


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,00
EUR 7,90 EUR 5,01

Notre boutique Folio

Boutique Folio
Découvrez notre boutique Folio.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

La Fabrique du Crétin: La mort programmée de l'école + Tableau noir + Comment sommes-nous devenus si cons ?
Prix pour les trois: EUR 38,95

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Extrait de la préface de Bernard Lecherbonnier :

«Crétin !»... J'ai toujours aimé cette invective - à peine une insulte - définitive et affectueuse. Oui, affectueuse. Le crétin, c'était autrefois l'idiot du village, l'innocent. Les écrivains en ont fait un type : le dos voûté, le regard fuyant, un chien en maraude.
A l'époque où j'étais élève de khâgne, au lycée Condorcet, le crétin se révélait en pleine lumière à l'occasion de la terrible épreuve de thème latin. Le crétin commençait à moins trente. J'ai vu ainsi l'un de mes excellents camarades, aujourd'hui journaliste fort réputé, plonger dans les profondeurs inexplorées du moins soixante-huit. Un crétin hors pair.
De nos jours, ce mot est un peu oublié. Merci donc à Jean-Paul Brighelli de l'avoir ressuscité, d'avoir intitulé son livre La Fabrique du Crétin. A première vue, à première lecture, j'ai naturellement commis le faux pas, le contresens attendu. J'ai cru que Jean-Paul Brighelli nous expliquerait que l'école est devenue une fabrique de crétins. Rapidement, j'ai corrigé mon erreur de lecture. Le Crétin dont il s'agit n'est pas le produit de la fabrique, mais son ingénieur, son directeur, son patron. Je m'y retrouve mieux ainsi, je l'avoue.
Mais qu'est-ce donc qu'un crétin aujourd'hui ? Il y a de moins en moins de villages, donc de moins en moins d'idiots du village. Il n'y a plus de thèmes latins, par conséquent on manque cruellement de crétins abyssaux. En bon citoyen, je me suis tourné vers le discours présidentiel où l'on trouve souvent des perles. Et je n'ai pas été déçu. Juste avant de rencontrer le Premier ministre britannique autour d'un triste saumon en papillote, le chef de l'Etat français se plaignit de devoir supporter une heure durant «ce crétin de Tony Blair», qualifié tout aussitôt de «con prétentieux».
J'étais sauvé. M'était soudain fournie une définition moderne, actuelle, efficace du crétin. Il suffit ensuite de la décliner sur le mode scolaire. Exercice trop facile pour que j'y fasse perdre le temps de mon lecteur. Une seule constatation : le crétin en chef demeure de moins en moins longtemps en selle sur son cheval de rodéo. Ce qui n'est pas encore le cas du crétin de bureau, défait le plus dangereux.

Revue de presse

Jean-Paul Brighelli analyse avec une lucidité féroce, sans nostalgie exagérée, cette école de la réussite devenue si souvent école de l'échec programmé et donne des solutions pour une école de demain.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,00
Vendez La Fabrique du Crétin: La mort programmée de l'école contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 208 pages
  • Editeur : Folio (7 septembre 2006)
  • Collection : Folio documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070333094
  • ISBN-13: 978-2070333097
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,7 x 1,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (32 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 18.707 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

107 internautes sur 113 ont trouvé ce commentaire utile  Par Dépakine le 28 juin 2008
Format: Poche
Il suffit de lire certains commentaires très récents et aussi virulents qu' insultants sur les livres de Paul Brighelli pour comprendre qu'il dérange «l' intelligentsia » (ou plutôt la tartuffentsia) pédagogico-pseudo intellectuelle, idéaliste et souvent politisée qui, bien terrée dans sa tour d'ivoire technocratique, ne voit pas(ou feint de ne pas voir) l'eau qui inonde la rase-campagne qui l'environne ni s'agiter désespérément les troupes enlisées dans la fange qu'elle y a abandonnées depuis longtemps.

Il faut dire qu'ils ont eux-même tout fait pour le quitter, ce terrain, puisqu'ils occupent maintenant des postes de conseillers pédagogiques, de PIUMF ou d'inspecteur, certains parfois après seulement quelques années de service en tant qu'enseignant, et encore, parfois dans des institutions qui n'offrent qu'une réalité très différente du quotidien des classes ordinaires, ce qui ne leur a permis de n'avoir qu'une expérience somme toute très limitée, mais quelle importance? Ils ont su adopter habilement le langage abscons en vogue, l'idiolecte des IUFM et citer quelques auteurs pédagogiquement corrects du cru, beaucoup de zèle saupoudré par dessus, encore un zeste de réseau relationnel et les voilà considérés par leur hiérarchie, friande d'esbroufe pédagogique, comme enseignants d'élite donc nommés formateurs! (car dans l'Education Nationale, les « meilleurs » sont placés, à leur grand soulagement, loin du terrain ( dont la réalité les mettrait dangereusement en porte-à-faux) .
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Esclarmonde le 22 août 2012
Format: Poche
Il y a environ douze ans, mon fils aîné était encore bébé, j'ai entendu le journaliste d'ordinaire fort pondéré Philippe Meyer parler de "docteurs Folamour de l'éducation" en parlant des têtes pensantes des IUFM.... J'ai tendu l'oreille puisque j'allais concernée peu de temps après par le système scolaire. J'ai maintenant trois enfants et lu le livre de Brighelli, dont je rejoins hélas, en grande partie, le parti pris....
Il n'est plus possible d'avoir un enfant correctement instruit et ouvert par la seule école, il faut en plus, sans aller jusqu'aux cours particuliers, être vigilants, les ouvrir à la culture, à la lecture, à la découverte de la nature... Bref, les encourager à être curieux et avide de connaissance sinon la seul EN ne le fera pas car pour elle, la panacée est le jeune banlieusard illettré de caricature et il faudrait, poliquement correct oblige, que nos tous nos enfants leur ressemblent. Ce mépris pour les enfants des classes populaires qu'on considère incapables de se hisser à un bon niveau de connaissance et de culture, on en voit le résultat actuellement avec de plus en plus de jeunes incapables de s'insérer et sombrant dans la violence.

Ce petit livre se lit agréablement et ceux qui le trouve de mauvaise foi sont, soit une tour d'ivoire, soit ont intérêt à ce que les choses continuent en l'état. Mais sur le même sujet, je trouve que le livre de J.C.Michéa "l'enseignement de l'ignorance" est plus brillant encore.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
39 internautes sur 46 ont trouvé ce commentaire utile  Par M. J-C P TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 11 janvier 2007
Format: Poche
La lecture de cet excellent livre provoque deux réactions inévitables :

d'abord, on rit beaucoup de la bêtise inhérente à un système programmé pour niveler par le bas ; ensuite, on prend peur, tant le plan d'ensemble qui se dégage de cet ouvrage a des allures de complot monstrueux, justifié économiquement et socialement au nom de valeurs qui elles n'ont pas grand chose à voir avec les idéaux de l'instruction publique et de la République.

Tout le monde devrait lire "La Fabrique du crétrin". M. Brighelli écrit très bien et son message est un cri d'alarme que nous devrions tous entendre et prendre au sérieux...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean Dupont le 18 janvier 2009
Format: Poche Achat vérifié
Moi, rien que d'avoir lu le commentaire de M/Mme Dépakine, qui soit dit en passant à dû faire Normale Sup ou Chartes, cela me donne envie de lire le livre au plus tôt, et surtout de créer ensuite un forum informatique (s'il n'en existe pas déjà un ou plusieurs) afin de DIFFUSER le message du complot national sur l'endoctrinement de nos enfants. Sommes-nous tombés dans une ère "pensée Mao Tsé Toung" ?
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
38 internautes sur 46 ont trouvé ce commentaire utile  Par Red Dog le 12 novembre 2006
Format: Poche
Brighelli résume ce que chaque parent conscient et non "boboïsé" constate avec son simple bon sens: on n'apprend plus à lire à nos en enfants, et ne parlons plus de l'histoire de France, vouée aux gémonies.

Le scénario est désormais connu: seuls s'en sortent les enfants dont les parents peuvent assurer une véritable instruction (je dis bien "instruction") à la maison.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
27 internautes sur 33 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bibliophilette TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 17 mai 2007
Format: Poche
Livre coup de poing. Provocateur à souhait. D'une lucidité féroce et dérangeante. Humour vif qui permet de dénoncer une situation alarmante sans tomber dans la déprime.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?