La femme du Ve et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La Femme du Ve a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par greener_books_uk
État: D'occasion: Bon
Commentaire: ** EXPEDIES DE UK ** Nous croyons que vous serez entièrement satisfait de notre service rapide et fiable. Toutes les commandes sont expédiées le plus rapidement possible! Achetez en toute confiance!
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

La Femme du Ve Broché – 18 avril 2007


Voir les 6 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 22,00
EUR 12,00 EUR 0,01

Il y a une édition plus récente de cet article:

La femme du Ve
EUR 7,30
(90)
En stock.

Boutique Littérature Boutique Littérature


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

La Femme du Ve + Rien ne va plus + La Poursuite du bonheur
Prix pour les trois: EUR 65,00

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

C'est arrivé l'année où mon existence s'est écroulée. L'année où je suis venu vivre à Paris.
J'avais débarqué quelques jours après Noël, par un matin gris et humide. Le ciel avait une couleur de craie sale et la pluie était une brume envahissante lorsque mon avion s'était posé, à l'aube. Je n'avais pas fermé l'oeil durant toutes ces longues heures au-dessus de l'Atlantique, un épisode insomniaque qui venait s'ajouter à la succession de nuits sans sommeil par laquelle je venais de passer.
En retrouvant la terre ferme, j'ai soudain basculé dans un état de désarroi complet, et j'ai perdu tous mes moyens devant le flic du contrôle des passeports qui me demandait combien de temps je comptais rester en France.
- J'sais pas exactement, ai-je marmonné sans réfléchir. D m'a observé avec d'autant plus d'attention que je m'étais exprimé en français.
- Quoi, vous savez pas ?
- Quinze jours, me suis-je hâté de lancer.
- Vous avez un billet de retour pour les Etats-Unis ? - J'ai hoché la tête. - Montrez-le-moi, s'il vous plaît.
Je le lui ai tendu. Il a cherché des yeux la date de mon vol dans l'autre sens : 10 janvier. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Présentation de l'éditeur

Il y a encore quelques mois, Harry Ricks était professeur dans une université américaine et menait une vie tranquille avec sa femme et sa fille. Aujourd'hui, Harry survit tout juste dans une chambre de bonne crasseuse à Paris, au fin fond du Xe arrondissement et n'a plus aucun contact avec sa famille. Alors qu'il croit toucher le fond, la passion fait irruption dans sa vie : elle s'appelle Margit, elle est hongroise et sensuelle. Et très énigmatique : Harry ne devra pas lui poser de questions sur son travail, son passé, sa vie, et ne pourra la voir que deux fois par semaine, à dix-sept heures, dans son appartement du Ve. Comme envoûté, Harry accepte. Mais bientôt se produisent autour de lui d'étranges coïncidences...



Détails sur le produit

  • Broché: 377 pages
  • Editeur : Belfond (18 avril 2007)
  • Collection : Littérature étrangère
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2714441904
  • ISBN-13: 978-2714441904
  • Dimensions du produit: 24 x 2,9 x 15,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 2.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (90 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 238.866 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Douglas Kennedy est né à Manhattan, le 1er janvier 1955. Il grandit dans l'Upper West Side, étudie à New York puis dans l'état du Maine, avant de partir un an au Trinity College de Dublin, en 1974. De retour à New York, il passe plusieurs mois à travailler, sans succès, comme régisseur dans des théâtres de Broadway. En 1977, il part à Dublin pour rendre visite à des amis, puis décide de s'y installer pour de bon.
Cofondateur d'une troupe de théâtre puis administrateur du National Theatre of Ireland, il vend sa première pièce à la chaîne de radio britannique BBC Radio 4, en 1980.
En 1983, il démissionne pour se consacrer à l'écriture, sa vie se partage alors entre journalisme free-lance et création de pièces de théâtre. En 1989, il déménage à Londres, au moment où son premier livre, un récit de voyage, est publié. Son premier roman, Cul-de-sac (réédité par Belfond en 2008 sous le titre Piège nuptial) marque le début d'une longue liste de succès, tant auprès de la critique que du public : L'homme qui voulait vivre sa vie (Belfond, 1998, rééd. 2010 ; Pocket, 1999), Les Désarrois de Ned Allen (Belfond, 1999 ; Pocket, 2000), La Poursuite du bonheur (Belfond, 2001 ; Pocket, 2003), Rien ne va plus (Belfond, 2002 ; Pocket, 2004), Une relation dangereuse (Belfond, 2003 ; Pocket, 2005), Au pays de Dieu (Belfond, 2004 ; Pocket, 2006), Les Charmes discrets de la vie conjugale (Belfond, 2005 ; Pocket, 2007), La Femme du Ve (Belfond, 2007 ; Pocket, 2009), Quitter le monde (Belfond, 2009 ; Pocket, 2010) et Au-delà des pyramides (Belfond, 2010 ; Pocket, 2011). Son prochain roman, Cet instant-là, paraîtra aux éditions Belfond en octobre 2011.
Douglas Kennedy est aujourd'hui l'un des auteurs favoris des Français, avec plus de deux millions d'exemplaires vendus pour l'ensemble de ses titres, dont plusieurs sont en cours d'adaptation cinématographique. Divorcé, père de deux enfants, il vit entre le Maine, Londres, Paris et Berlin.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par zaza le 2 mars 2008
Format: Broché
DK était un auteur qui me tenait en haleine, d'accord facile, mais apportant quelque chose. Et là tenue en haleine par la description de Paris, des SDF de la ville et de leur vie j'ai été jusqu'au bout ...Et là floc...C'est du marc levy, c'est du Musso..je suis extrémement décue et pour le suivant qui j'espère sera plus réfléchi, j'attends les critiques et peut etre la version en poche....Economies ???
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
17 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile  Par nshm le 31 juillet 2009
Format: Broché
Ce roman est décevant. Le début est captivant et les descriptions de la vie parisienne sont intéressantes. Mais, pourquoi Douglas Kennedy a mis du fantastique dans cette histoire ? Un homme prisonnier de la hantise d'une femme morte, c'est tellement trivial et gâche le dernier tiers du roman. Mais là c'est trop tard pour arrêter de lire ce roman, on attend des rebondissements qui ne viendront jamais. La fin est nulle. J'ai perdu mon temps et je regarderai à deux fois avant de lire un autre roman de Mr Kennedy.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
23 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile  Par Latine le 30 mai 2007
Format: Broché
Suis d'accord avec tous les férus et déçus de Kennedy.... rien à voir avec le magnifique "Poursuite du bonheur"...c'est la 1ère fois que je m'ennuie en lisant cet auteur.... le "fantôme" m'a fait penser au bouquin de Lévy qui avait fait un tabac et dont l'idée était originale.. à sa sortie... bref, j'étais peut-être trop enthousiaste et trop pressée de le lire.... prenez donc votre temps cher auteur.... et n'écrivez pas au détriment du plaisir de vos lecteurs....
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
29 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile  Par Laure COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE le 20 janvier 2008
Format: Broché
Harry Ricks, 42 ans, quitte les Etats-Unis suite à une rupture douloureuse avec sa femme, et un licenciement tout aussi retors d'une université où il enseignait les arts cinématographiques. Plus qu'un départ, c'est une fuite, malgré la douleur de laisser sa fille. Muni de quelques économies, il s'installe à Paris, d'abord dans une chambre d'hôtel où il est foudroyé par la grippe, puis aidé par un employé turc, il s'installe dans une chambre de bonne au confort plus que rudimentaire. D'un job louche à des fréquentations tout aussi suspectes, Harry va évoluer sur le fil du danger permanent, tandis qu'un curieux hasard lui est toujours favorable au final.

La femme du V ème est un très bon roman, lecture facile mais néanmoins prenante, où l'on se retrouve embarqué dans des complots, des meurtres, des mystères, bref, on avance à une vitesse effarante dans le roman sans voir passer le temps. Du très très bon Kennedy, jusqu'aux trois quarts du livre. Non pas que la fin soit mauvaise, mais l'auteur a fait le choix du fantastique, surréaliste qui crée une rupture avec tout ce qui précède, et gâche un peu le plaisir. Solution facile ? Manque d'inspiration ? On attendait une réponse plus explosive à tous ces éléments jusque là bien menés, et la déception pointe. M. Kennedy peut faire mieux, il l'a déjà prouvé. Dommage.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par chris TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 18 août 2007
Format: Broché
Puis ensuite cela part dans un délire surnaturel qui tombe à plat. Pourtant au début, l'histoire est bien menée, on se passionne pour les tribulations d'Harry dans le milieu mafieux turc de Paris, ses déboires conjugaux, sa rencontre avec Margit. Tout se tient, on a une bonne étude de moeurs et un polard captivant, puis soudain (qu'est ce qui a pris à l'auteur, se demande-t-on?)on regarde une dérive de ce roman vers le surnaturel, l'invraisemblable. On suit quand même jusqu'au bout les personnages qui restent attachants. Le style est agréable, Douglas Kennedy écrit comme ses personnages (içi un prof de fac américain en rupture de ban), mais j'ai du mal à me faire une idée globale de cet écrivain après avoir lu trois livres de lui, c'est trop inégal. J'ai la désagréable impression que le succès aidant, il se laisse aller à des facilités d'écriture par manque d'imagination ou de rigueur.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par P. Vero VOIX VINE le 7 mars 2008
Format: Broché
cela commence bien mais se termine en eau de boudin. La fin n'est pas bonne et d'ailleurs on le pressent assez rapidement.
Ce n'est pas la peine de lire, les autres Kennedy à l'exception de cul de sac sont bien meilleurs.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Nathalie le 23 août 2010
Format: Poche
Affligeant ! Quand je lis certaines critiques dithyrambiques sur ce bouquin j'ai peine à croire que les journalistes ont vraiment lu ce roman.
Une compilation de clichés sur Paris, sur les Américains, les Turques, du fantastique peu convaincant et des phrases d'une banalité sans nom...
Heureusement je lis rapidement, au moins je n'ai pas perdu trop de temps en lisant ce roman !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Truemyosotiis le 7 août 2011
Format: Poche
Je suis une fan de Douglas Kennedy, j'en ai lu 7 en moins d'une semaine, because pluie continue sur la Baie bretonne que DK (enfin son héros dans Rien ne va plus : excellent) compare -en plus froid- à celle de S.F.. Pour connaître les deux... j'émets un doute, mais bon. LOL LOL ... Cette "Femme du Vème" ne m'a pas du tout emballée, il y une intrigue bien ficelée, c'est du DK, mais la ficelle est trop grosse, l'environnement est très underground, interlope, pas réjouissant, l'univers des SDF ou des "vendeurs de sommeil", c'est un Paris bizarre, un Paris que je ne connais pas du tout, Paris est pourtant ma ville.. L'intrigue aurait fort bien pu se passer partout ailleurs, DK donne l'impression de ne pas aimer Paris. Et cette "Femme du Vème" qui surgit, comme une fée ou comme une sorcière, peut être un ectoplasme, une sorte de fantôme. A lire si on ne trouve rien de mieux à lire ou à faire !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?