6 neufs & d'occasion à partir de EUR 12,00

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • La Femme publique
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

La Femme publique


Voir les offres de ces vendeurs.
1 neuf à partir de EUR 29,99 5 d'occasion à partir de EUR 12,00

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Francis Huster, Valerie Kaprisky, Lambert Wilson, Patrick Beauchau, Roger Dumas
  • Réalisateurs : Andrzej Zulawski
  • Format : Couleur, Plein écran, Son HiFi, PAL
  • Audio : Français
  • Sous-titres : Aucun
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.33:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : L.C.J Editions
  • Date de sortie du DVD : 26 août 2006
  • Durée : 114 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • ASIN: B000GH2XR0
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 25.334 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Descriptions du produit

Description du produit

Ethel, qui gagne sa vie en posant nue, souhaite devenir comédienne. Bien que sa façon de jouer laisse franchement à désirer, elle est remarquée, lors d'une audition, par le metteur en scène allemand Lucas Kesling. Celui-ci prépare une version très personnelle des " Possédés " de Dostoïevski et offre un rôle à la jeune femme, dont il ne tarde pas à faire sa maîtresse...Prix du Public et Prix Spécial du Jury au Festival des films du monde de Montréal, 1984

Synopsis

Il regista Lucas Kesling dirige un film ispirato ai "Demoni" di Dostojevski. In tale quadro (e con molteplici riferimenti anche agli ambienti dell'Est ed alla attualità, si inserisce la vicenda di Ethel, che Lucas seduce e protegge, avendole affidato il più importante ruolo femminile del film in questione. In realtà, Ethel è solo una splendida ragazza la quale, per vivere, posa nuda a pagamento, Lucas tenta di forzarne la natura, sottoponendola ad un duro lavoro e inculcandole l'idea che l'attore è più importante della persona e che, perciò, ella deve tenacemente mirare, se vuole avere successo come "star", alla costruzione della complessa personalità dell'Artista. La vicenda si svolge in una Parigi periferica ed a tratti anche angosciosa, alternandosi le prove dei "Demoni" a taluni episodi di carnalità, mentre la TV trasmette le immagini dell'assassinio del Cardinale della Lituania, in visita alla Capitale. Nella stessa città, poi, vive e lavora come sguattero un esule ceco (Milan), la cui moglie è stata l'amante di Lucas (e che morirà uccisa), mentre pure Milan è destinato a morire in un grave incidente automobilistico (probabilmente provocato). Milan, che è ossessionato dalla passione e dal ricordo della moglie, convive ad un certo momento con Ethel, la cui identità egli continua a confondere con quella dell'altra donna. Anche Lucas perderà la vita, ma lo farà volontariamente: intestarditosi nel voler portare al successo la ragazza che ama, egli vi riesce, ma poi si autoelimina, forse deluso o sconfortato come un personaggio dostoievskiano, impiccandosi in scena, mentre Ethel sembra avere ormai conquistato la propria immagine di attrice di grido. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Commentaires en ligne

3.7 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

24 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jérémy Marie le 3 janvier 2009
Format: DVD
Encore un grand film de Zulawski ; assez méconnu, il s'agit d'un métrage nerveux, qui "porte", a du corps, et choisit de s'arrêter sur le monde du cinéma où Huster reste assez marquant dans ses élans théâtraux et son jeu de comédien. Il alterne les deux sans cesse et c'est plutôt subtil. L'histoire, c'est celle d'une superbe femme, Ethel, jouée par la magnifique Valérie Kaprisky qui, bien que posant nue pour des magasines, décide de devenir actrice au beau milieu d'un tournage des... Possédés de Dostoïevski. On alterne donc film et film dans le film et les intrications de la mise en abyme sont amenées si finement qu'on ne fait plus la différence entre les deux. La mise en scène est remarquable. Huster joue un Stavroguine à la perfection, à la fois hystérique et contenu. C'est un pur film de fou qui ne lésine pas sur les actes sexuels, notamment avec Lambert Wilson, et sur les scènes de ménage - un thème récurrent chez Zulawski - les soupçons d'adultère n'étant jamais loin chez lui. Un grand film, pas accessible à n'importe qui.
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par CHEVALIER le 21 septembre 2011
Format: DVD
Une jeune femme, plutôt volage et posant nu pour un photographe, rêve d'une carrière dans le cinéma. La rencontre d'avec un réalisateur apparemment prometteur va lui faire espérer la concrétisations de ses aspirations artistisques. Kaprisky toute jeune adulte entièrement dévêtu et hystérique devant l'objectif, au point de faire presque s'évanouir le metteur en scène d'image fixe. Kaprisky, s'envoyant en l'air pour des envolées non subalterne. Kaprisky, admirant ses atouts charismatiques devant un reflet fixe. Kaprisky, provocatrice au point de chercher le contact charnel avec le dit professionnel du petit appareil. Mais le principal problème : Que reste t'il au film, hormis la (superbe) plastique de Valerie Kaprisky ? Des miettes et des pacotilles scénaristiques qui partent en vrille, d'autant plus que le déroulement de l'histoire devient par moment un fourre-tout délirant, incompréhensible et véritablement pénible à suivre. Un enrôlement d'ennuies et de frustrations presque sans discontinuer. Autant regarder un film de la série des "Joy" et "Emmanuelle", au moins, au niveau du script, on sait à quoi s'en tenir ! En tout cas, ce film est censé avoir révélé la jeune actrice, mais, je ne suis pas certain que ce soit dans le bon sens du terme. Un navet cinématographique qu'on peut détaché de ses racines et faire bouillir à la marmite, pour le dévorer et le faire disparaitre sans le moindre regret. On peut donc l'éviter... avec tout aussi peu de regret !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Dion Daniel TOP 1000 COMMENTATEURS le 12 juin 2014
Format: DVD Achat vérifié
Le metteur en scène filme systématiquement des situations violentes. Tous les personnages le sont. Ils se bousculent, se frappent et hurlent. Les acteurs sont tous bons et de plus on peut admirer la plastique de Valérie Kaprisky. Mais pourquoi autant de violence ?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?