• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 10 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La Femme des sables a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

La Femme des sables Poche – 1 avril 1992

3.8 étoiles sur 5 6 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche, 1 avril 1992
"Veuillez réessayer"
EUR 6,60
EUR 3,80 EUR 1,93

Livre de poche, nouveautés poche Livre de poche, nouveautés poche


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • La Femme des sables
  • +
  • Le Pavillon d'or
Prix total: EUR 14,80
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

La femme dormait parfaitement nue.Dans son champ visuel tout embrumé de pleurs, la femme apparaissait comme une ombre flottante. Elle dormait à même la natte, couchée sur le dos, et, à l?exception du seul visage, le corps entier tout découvert. Le bas-ventre était ferme, tendu, avec, de chaque côté, un pli étranglé ; et la main gauche, si légèrement, y reposait. [?] Sur l?entière surface du corps, une couche de sable à fine texture posait, on eût dit, une tunique aussi fine et souple qu?une membrane. Noyant les détails, le sable détachait, en les forçant et en les magnifiant, les courbes où se révèle et s?offre l?éternité de la femme.A s?y méprendre, sous son placage de sable, la Femme des sables était, au regard, devenue Statue? »A. K.Heurs et malheurs d?un homme qui, parti à la recherche d?un insecte des sables, échoue dans un petit village perdu au fond des dunes. Commence alors un étrange cauchemar?La Femme des sables est incontestablement l?un des plus grands romans de la littérature japonaise contemporaine. Traduit dans le monde entier, il a été couronné, au Japon, par le prix Akutagawa (1962) et, en France, par le prix du Meilleur Livre étranger (1967).

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Lire La Femme des sables c'est un peu comme lire le mythe de la caverne de Platon (Livre X de la République). Il y a un milieu, le sable, toujours en mouvement, fluctuant, comme l'est le monde sensible, et puis il y a les habitants de ce milieu. Il y a cette femme qui vit dans son trou, qui passe ses nuits à déblayer le sable qui s'est accumulé le jour et qui menace sa maison ; cette femme pour qui chaque jour de sa vie est le même. Le même sans être le bon selon ce professeur, entomologiste à ses heures qui se retrouve prisonnier du sable et qui ne conçoit pas que l'on puisse être résigné à ce point. Plutôt platonicien, il cherchera à fuir sans y parvenir. Peu à peu cependant, il va s'attacher à cette femme qu'il sent libre dans ses choix, une passion va naître, une passion amoureuse, sensuelle et finalement lorsque l'occasion lui est donnée de pouvoir s'échapper il la rejette. Parce qu'enfin, n'est-il pas heureux avec cette femme qu'il aime et qui l'aime ? Les sensations qu'il éprouve avec elle, en pensant à elle, ne sont-elles pas plus agréables que celles qu'il pourrait avoir à la surface, le sable qui emmené par le vent le transpercerait, le soleil qui l'aveuglerait ? Perd-il sa liberté ? Non, parce qu'il choisit de rester...
Remarque sur ce commentaire 27 sur 29 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Amazon clientèle TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 8 novembre 2011
Achat vérifié
Avant de lire "la femme des sables" j'ai vu le film qui en a été tiré et ça m'a aidée à suivre l'épopée insolite du héros. Dans le film nous appréhendons l'histoire de l'extérieur et dans le livre nous suivons pas à pas les pensées de l'homme. Il s'agit d'un homme qui, ayant pris un congé pour partir chercher des insectes vivant uniquement dans le sable, se retrouve hébergé (le dernier bus étant parti) par une veuve qui habite une maison de bois construite dans un trou la dune et chez laquelle on le fait descendre par une échelle de corde. Au matin, l'échelle n'est plus là et l'homme est prisonnier et de la femme et des villageois. Il se rebelle, renâcle, peste, tempête, menace, essaie en vain d'attendrir les durs à cuire du village qui apparaissent la nuit au bord du trou. Petit à petit il lui faudra participer à cette vie étrange consistant à lutter contre l'élément sable en l'évacuant la nuit dans des récipients que les villageois remontent par une corde et qui sera revendu illégalement (ce sable contient du sel) pour la construction. Bien sûr il a des relations sexuelles assez brutales, comme punitives avec la femme (elle n'a pas de nom), bien sûr il parvient à sortir du trou et manque son évasion comme tous les autres qui vivent, apprenons-nous dans d'autres trous, avec d'autres veuves l'ont manquée avant lui. Le temps passe monotone avec l'écoulement perpétuel du sable qu'il faut dégager pour n'être pas enseveli. Lutte vaine et apparemment inutile.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 4 sur 4 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
J'ai découvert "La femme des sables" à travers le film qui est vraiment très réussi et les romans étant généralement beaucoup plus intéressant que les films, vous vous doutez qu'à la vue de ce livre j'ai fatalement craqué.
Malheureusement, je pense que dans le but de rester au plus proche de l'ouvrage japonais, le traducteur a fait des choix contestables qui rendent ce roman tout simplement horrible à lire.
C'était vraiment insupportable d'arriver au bout, et j'ai voulu mettre fin au supplice un bon nombre de fois.
Ainsi, je conseille donc aux amoureux de la littérature japonaise d'oublier ce roman et de regarder le film à la place.
1 commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?