Livraison gratuite en 1 jour ouvré avec Amazon Premium
Quantité :1

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 8,09
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : DVDMAX
Ajouter au panier
EUR 8,29
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Media59
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

La Grande illusion


Prix : EUR 8,09 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock.
Vendu par plusdecinema et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
15 neufs à partir de EUR 5,97 6 d'occasion à partir de EUR 4,05
boutique Noël
Idées cadeaux DVD, Blu-ray & Séries TV
Retrouvez toutes nos idées cadeaux au sein de notre boutique de Noël DVD, Blu-ray & Séries TV.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

La Grande illusion + Les Sentiers de la gloire + À l'ouest rien de nouveau
Prix pour les trois: EUR 27,26

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Pierre Fresnay, Jean Gabin, Marcel Dalio, Erich Von Stroheim
  • Réalisateurs : Jean Renoir
  • Format : PAL
  • Audio : Français (Dolby Digital 2.0 Mono)
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.37:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Studiocanal
  • Date de sortie du DVD : 14 juin 2004
  • Durée : 108 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (46 commentaires client)
  • ASIN: B00022VNMU
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 19.957 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

Film remastérisé et restauré haute définition
Présentation des 18 titres de la collection
Bande-annonce
Filmographies de Jean Renoir, Jean Gabin, Eric Von Stroheim et Pierre Fresnay

Descriptions du produit

Description du produit



Technische Angaben:


Bildformat: 1.33:1 (4:3)
Sprachen / Tonformate: Deutsch, Französisch (Dolby Digital 2.0)
Untertitel: Deutsch
Ländercode: 21917 in einem deutschen Lager, eine Gruppe von französischen Gefangenen, darunter der Aristokrat Boieldieu, der Arbeiter Maréchal und der jüdische Bänker Rosenthal, bereitet ihre Flucht vor. Im letzten Moment werden sie in eine Festung verlegt, kommandiert von Herrn von Rauffenstein, mit dem sich Boieldieu anfreundet.

Amazon.fr

La Grande IIlusion est l'un des monuments du cinéma mondial, au même titre que Citizen Kane ou Metropolis. Riche, très riche même, le chef-d'œuvre de Renoir étudie les relations humaines à plusieurs échelles. D'abord à celle du monde, à travers un message pacifiste vibrant, d'autant plus courageux que le film a été réalisé en 1937. Puis à celle d'individus qui n'ont a priori rien en commun, mais que la guerre oblige à vivre ensemble et à s'entraider. Cependant la guerre ne transcende les relations sociales que dans une certaine mesure. L'aristocrate Boeldieu (Pierre Fresnay) se sent sans doute plus proche de son homologue allemand (Eric von Stroheim, martial à souhait) que de ses compagnons d'infortune, malgré l'estime qu'il porte à Maréchal (Jean Gabin). Rosenthal (Marcel Dalio) doit sa popularité dans la chambrée aux colis qu'il reçoit et partage avec ses camarades. Après la guerre, il redeviendra sans doute – on le perçoit dans la scène très violente l'opposant à Maréchal après leur évasion – ce qu'il n'a jamais cessé d'être aux yeux des autres : un riche juif avant tout. Humaniste et réaliste à la fois, cette œuvre lumineuse doit beaucoup à l'extraordinaire qualité de son interprétation : Gabin dans l'un de ses meilleurs rôles, Dalio éblouissant, Fresnay, incarnation de l'aristocatie ou encore le gouailleur Carette. Un film à voir et à revoir pour en découvrir les multiples facettes. --Michaël Cuq --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

32 internautes sur 34 ont trouvé ce commentaire utile  Par "_bernard_" sur 26 août 2002
Format: DVD
J'ai revu La grande illusion hier soir et j'en ai encore les larmes au yeux. Il est rare de voir un film aussi subtil, profond et magistralement dirigé et interprété. Ne vous arrêtez pas à la seule histoire (des prisonniers de guerre tentent de s'évader) qui n'est qu'un prétexte à une réflexion sur les rapports humains, et les illusions qui les sous-tendent, à commencer par la plus grande illusion de toutes, celle de croire qu'on peut gagner une guerre. Tous les clichés du film de guerre sont ici bouleversés. Il n'y a ni bons ni méchants. Aucune scène de combat. Les frontières ne sont pas là où on pourrait le croire. Les hommes sont les mêmes partout. C'est un film qui réussit à être profondément humaniste sans jamais tomber dans la naïveté. Ajoutons que la restauration est exemplaire. Seul petit bémol, les suppléments du DVD laissent un peu sur sa faim, c'est dommage car après avoir vu le film on a vraiment envie d'aller plus loin. Avec Les enfants du Paradis et La règle du jeu, la Grande illusion est un des plus grand films du cinéma français.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean LE GOFF COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 29 octobre 2009
Format: DVD
La Grande Illusion est régulièrement classé parmi les meilleurs films du cinéma mondial. Tournée en 1937, l'oeuvre de Jean renoir mérite inconstestablement ce rang. Des soldats français de différents grades sont rassemblés dans un camp de prisonniers pendant la première guerre mondiale: toutes les classes sociales et toutes les origines sont réunies, en particulier l'aristocrate capitaine de Boëldieu (Pierre Fresnay) et le lieutenant Maréchal (Jean Gabin), issu d'un milieu populaire. Ils préparent leur évasion et au moment de parvenir à leur fin, sont transférés dans un château-fort (le film a été tourné au Haut Koenigsbourg). A nouveau, les hommes préparent une évasion, mais elle exigera un sacrifice.
Le film est un hymne à la paix et à l'amitié entre les peuples européens, symbolisée par l'entente entre l'officier français, de Boeldieu (Pierre Fresnay) et l'officier allemand commandant du chateau-prison, le capitaine von Rauffenstein (von Stroheim) chez qui la fraternité de classe l'emporte sur les antagonismes nationaux et l'amour d'une jeune paysanne allemande pour le lieutenant français qui héberge deux prisonniers français dans leur fuite vers la frontière suisse (Henri Verneuil reprendra ce thème en 1959 dans la Vache et le prisonnier). Elle est aussi un plaidoyer contre l'antisémitisme, le soldat Rosenthal symbolisant l'assimilation de la communauté juive au sein de la société française au moment où elle est persécutée en Allemagne.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par "jenniferislande" sur 21 juin 2002
Format: DVD
Enfin ce chef d'oeuvre du cinema en Dvd. Le film est d'une grande beaute non seulement par l'histoire mais aussi le jeu des acteurs. Erich Von Stroheim joue a la perfection de general allemand fait pour combattre mais qui sympatise avec l'ennemi (pierre fresnay). Il fait parti des grands acteurs et son role dans un film americain cette fois de 1950 : Sunset Boulevard de Billy Wilder le prouve egalement a ceux qui en douteraient. Gabin est fidele a lui meme dans ce film, c'est a dire fabuleux.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Marc A. M. Lebatard sur 14 octobre 2004
Format: DVD
On ne dira jamais assez combien ce film est beau.
La force des idées qu'il véhicule est telle que le Dr Goebbels l'avait interdit pour cause de défaitisme !
Les acteurs dans leur ensemble sont portés par le très beau texte de Spaak.
La force de ce film est telle, qu'il a su franchir ses 70 ans (1937), sans une ride, sans ces plans qui sentent la poussière.
De la première à la dernière image, on demeure en suspens, fasciné.
Une note particulière doit être accordée à "Criterion" pour sa magnifique recherche d'une copie d'origine, recherche qui a elle seule mériterait un roman, ainsi qu'à la qualité de la restauration.
Un des plus beaux films, de tous les temps.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean LE GOFF COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 1 août 2009
Format: DVD
La Grande Illusion est régulièrement classé parmi les meilleurs films du cinéma mondial. Tournée en 1937, l'oeuvre de Jean renoir mérite inconstestablement ce rang. Des soldats français de différents grades sont rassemblés dans un camp de prisonniers pendant la première guerre mondiale: toutes les classes sociales et toutes les origines sont réunies, en particulier l'aristocrate capitaine de Boëldieu (Erich von Stroheim) et le lieutenant Maréchal (Jean Gabin), issu d'un milieu populaire. Ils préparent leur évasion et au moment de parvenir à leur fin, sont transférés dans un château-fort (le film a été tourné au Haut Koenigsbourg). A nouveau, les hommes préparent une évasion, mais elle exigera un sacrifice.
Le film est un hymne à la paix et à l'amitié entre les peuples européens, symbolisée par l'entente entre l'officier français, de Boeldieu (Pierre Fresnay) et l'officier allemand commandant du chateau-prison, le capitaine von Rauffenstein (von Stroheim) chez qui la fraternité de classe l'emporte sur les antagonismes nationaux et l'amour d'une jeune paysanne allemande pour le lieutenant français qui héberge deux prisonniers français dans leur fuite vers la frontière suisse (Henri Verneuil reprendra ce thème en 1959 dans la Vache et le prisonnier). Elle est aussi un plaidoyer contre l'antisémitisme, le soldat Rosenthal symbolisant l'assimilation de la communauté juive au sein de la société française au moment où elle est persécutée en Allemagne.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?