undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,0 sur 5 étoiles4
3,0 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:7,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Je connais Michel Serres surtout par ses chroniques radiophoniques brillantes et originales. Mais je n’avais pas encore lu d’ouvrage de cet auteur.

Mon attention a été attiré par la présentation de cet essai d’une part en raison du parcours de l’auteur qui a abandonné la marine militaire par conviction pacifique, et d’autre part, en raison du sujet dont j’attendais un regard original.

Mais j’ai été déçu tant par le contenu que par la forme.

En ce qui concerne le contenu : faire un parallèle entre, d’un côté, une bagarre entre marins dans un bistrot, ou un match de rugby, ou encore la tragédie des Horace et Curiace et, de l’autre côté, la guerre mondiale, est vraiment court comme analyse et ne va pas très loin. Surtout je n’ai pas eu l’impression d’apprendre quoi que ce soit sur le sujet alors que récemment j’ai lu l’ouvrage de l’historien Adam Tooze sur l’économie nazie qui m’a donné l’impression de faire comprendre un tas de choses sur l’origine d’une guerre mondiale. Mais Histoire et Philosophie sont 2 choses différentes et il est possible que je sois un peu trop hermétique à la philosophie…

La dernière partie de l’essai vise à démontrer (mais était-ce bien nécessaire ?), plutôt que de faire la guerre, il serait plus judicieux que les hommes se rassemblent pour sauver l’environnement. Mais je ne crois vraiment pas qu’il y ait là une idée bien originale.

En ce qui concerne la forme, question de sensibilité personnelle, j’ai été irrité par le style emphatique et précieux.

Ceci dit je continuerai à écouter les chroniques de Michel Serres qui probablement, dans le cadre radiophonique, sait mieux se mettre à la portée des béotiens.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juillet 2009
Michel Serres nous livre ici un ouvrage des plus intéressants.
Ne l'ayant jamais lu auparavant, j'ai découvert dans La Guerre mondiale que cet auteur avait un style très riche, que j'ai beaucoup apprécié ; le seul risque pour lui est de livrer un propose "intellectualisé" : c'est le premier ouvrage (en langue française) depuis des années pour lequel j'ai du chercher des mots dans le dictionnaire (une bonne dizaine, je pense, du genre "kérygme", ou "hamadryade" ...).
Toujours est-il que ce style sert une réflexion intéressante et actuelle sur la guerre dans son absurdité ; l'auteur s'appuie tout le long de son oeuvre sur la métaphore d'un combat filmé qu'on repasserait à l'envers pour revenir de la guerre à la paix.
Cependant, j'ai eu l'impression que la pensée de Michel Serres n'avançait pas vraiment, qu'en ayant entendu la thèse "Il est absurde de faire la guerre puisqu'elle revient à une autodestruction" on sait malheureusement tout...
Sommes toutes, la lecture de La Guerre mondiale fut très agréable et utile pour aborder la guerre dans une perspective actuelle.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 août 2009
Ce livre a été choisi comme thème de réflexion du groupe "intellectuel" auquel j'appartiens.Ce livre est dans la ligne de René Girard qui avait fait l'objet d'une réflexion l'an dernier.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 janvier 2009
C'est certainement de ma faute. Mes attentes sur ce livre se focalisaient sur une nouvelle vue sur la terre et de l'environnement. (J'avais acheté ce livre suite à une émission radio avec Michel Serres)

Cependant, j'y ai découvert un travail d'écriture et de réflexions hautement philosophiques. Mon inculture et mes attentes ne m'ont pas permis d'entrer dans cet ouvrage que certains, j'imagine, trouveront merveilleux
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)