EUR 7,10
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La Haine de l'Occident a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 1,19 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

La Haine de l'Occident Poche – 17 février 2010

Ce titre fait partie de la promotion 2 Livre de Poche achetés = 1 livre offert*

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,10
EUR 7,10 EUR 4,06

Promotion Folio

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

La Haine de l'Occident + Destruction massive : Géopolitique de la faim + L'Empire de la honte
Prix pour les trois: EUR 21,30

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Où qu'il aille, dans le cadre de ses fonctions internationales, Jean Ziegler est frappé par l'hostilité de principe que les peuples du Sud manifestent vis-à-vis de l'Occident, rendant parfois impossible l'adoption de certaines mesures d'urgence en faveur des plus démunis. Dans ces conditions, mettre fin à cette situation devient une question de vie ou de mort pour des millions d'hommes, de femmes et d'enfants à la surface du globe. Comment contraindre le nouvel ordre du capitalisme mondialisé à cesser de soumettre le reste du monde à sa domination meurtrière, et renouer le dialogue avec les victimes ? Du Nigeria à la Bolivie, des salles de conférences internationales aux villages les plus déshérités, le parcours de Jean Ziegler lui permet d'apporter des réponses à ces questions, sur le mode vibrant et engagé qui lui est propre. En forme d'hommage, si l'on veut, aux deux puissantes voix tutélaires qui hantent ce livre, celles d'Aimé Césaire et de Wole Soyinka.

Biographie de l'auteur

Citoyen de Genève, rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l'alimentation de 2000 à 2008, Jean Ziegler est aujourd'hui vice-président du Comité consultatif du Conseil des droits de l'homme de l'ONU. Professeur émérite de sociologie à l'université de Genève, il est l'auteur de plusieurs livres explosifs sur son pays, mais a consacré l'essentiel de son œuvre à dénoncer les mécanismes d'assujettissement des peuples du Sud à l'ordre cannibale du monde. La Haine de l'Occident a reçu le prix littéraire des droits de l'homme.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,19
Vendez La Haine de l'Occident contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,19, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 341 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (17 février 2010)
  • Collection : Littérature & Documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253129895
  • ISBN-13: 978-2253129899
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,9 x 1,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (15 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 99.736 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.1 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

40 internautes sur 46 ont trouvé ce commentaire utile  Par AL-2002 le 26 novembre 2008
Format: Broché
Cet ouvrage mérite assurément davantage que les deux pauvres étoiles attribuées par Ollivier. Jean Ziegler n'en est plus à son coup d'essai dans les ouvrages dénonçant les méfaits de notre mode de vie occidental. Même si on pourrait craindre certaines redites, cet ouvrage se lit comme un roman, mais un roman qui nous rappelle que nous sommes des privilégiés en sursis. Et que nous ne cessons d'engraisser notre considérable dette envers la plus grande partie des habitants de cette planète, laquelle devra être payée un jour ou l'autre par nos descendants. Et il ne s'agit pas là d'une dette monétaire comme celle que le FMI pérennise dans les pays dits en développement, mais d'une dette de sang...
Une note d'espoir toutefois: Le superbe chapitre sur la Bolivie et l'analyse de l'élection d'un Evo Moralès au pouvoir. Et avec l'avènement du premier président de couleur aux USA, on veut croire à la voie de la réconciliation...Mais les forces obscurantistes guettent.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Le Minoux Damien le 30 janvier 2011
Format: Poche
Ce livre de Jean Ziegler devrait être obligatoire à tous les lycéens, étudiants et tous ceux qui se revendiquent citoyen du monde. Certes, il met assez vite mal à l'aise tous occidentaux normalement constitué ayant un tant soit peu d'égard envers les pays que nous avons opprimés, oppressés et exploités. Ce livre est un devoir de mémoire, c'est une prise de conscience, c'est une claque !
Ce livre n'a pas vocation à expliquer tous les rouages, toutes les manipulations, tous les coups d'états (d'autres livres s'en chargent) qui ont fait ce que le monde est aujourd'hui. Il expose juste les causes d'un ressentiment puissant et légitime que les pays « non occidentalisés » revendiquent. Certaines actions ou réactions nous paraissent parfois disproportionnées provenant de régions du monde fort trouble comme le moyen orient, les pays du Maghreb, l'Afrique ou l'Amérique du sud. Ce n'est que le résultat de tant et tant d'années de frustration, de pillages de leurs ressources et de condescendance que les occidentaux ont affiché à leurs égards !
Après cette lecture, comment ne pas être outré par les propos de notre cher président sur le discours de Dakar ? Comment ne pas être outré et un peu honteux par notre société de consumérisme affamant des millions de personnes ? Comment ne pas s'étonner même que les peuples ne se soient pas soulevés bien avant et même avoir basculer dans le terrorisme. Le terrorisme n'est rien d'autre qu'un acte ignobles (cf : 11/09/01) en réponses à leurs traitements ignobles.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Francois Malandrin le 1 décembre 2009
Format: Broché
Jean Ziegler a raison de dénoncer la nouvelle colonisation des pays en voie de développement en s'emparant des ressources qui permettraient à ces pays de se développer.
Mais son plaidoyer est très partial car il oublie de mentionner que cette emprise n'est possible que par la corruption des dirigeants, (ce qui bloque tout processus de développement).
Celle-ci peut donc s'accompagner de la main mise sur les terres agricoles et les ressouces du sous-sol par les grandes puissances (Chine, USA, France....) afin de fournir aux prédateurs des ressources sans aucune contrepartie.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Madamedub.com TOP 1000 COMMENTATEURS le 25 janvier 2012
Format: Broché
L'élection de Barack Obama à la présidence des Etats-Unis a soulevé un enthousiasme considérable et planétaire : pour la première fois, un homme ayant des origines africaines était porté au plus haut poste de la première puissance mondiale, suscitant l'espoir quant à une évolution allant vers davantage de compréhension et un apaisement des rapports en Occident et pays du Sud. Mais hélas, et de manière assez rapide, cet espoir fut déçu : Obama reste soumis au Pentagone et à la « loi de l'empire », et les Etats-Unis, toujours soumis à leur dépendance au pétrole qui les poussent à maintenir des alliances avec des pays peu respectueux des droits de l'Homme.

C'est sur ce triste constat que Jean Ziegler entame la préface de son livre « La haine de l'Occident ». La suite nous livre un diagnostic tout aussi tragique : la haine éprouvée par les pays du Sud à l'égard de l'Occident, née d'un passé colonial et esclavagiste, loin de s'apaiser avec le temps, se consolide et se manifeste sous diverses formes, sans que les pays occidentaux ne semblent ni en avoir réellement conscience, ni avoir envie d'y prêter attention.

L'auteur revient alors sur la genèse de cette haine, et nous explique comment elle s'est mutée en « force mobilisatrice puissante ».

Ancien rapporteur spécial de l'ONU pour le droit à l'alimentation, actuel vice-président du Comité consultatif du Conseil des droits de l'Homme, Jean Ziegler fréquente de longue date les milieux internationaux.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?