Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

La Loi du milieu


Prix : EUR 6,49 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 12 exemplaire(s) en stock.
Vendu par plusdecinema et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
6 neufs à partir de EUR 6,49 2 d'occasion à partir de EUR 31,00

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

La Loi du milieu + L'Or se barre + Mes funérailles à Berlin
Prix pour les trois: EUR 26,38

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Michael Caine, Ian Hendry, John Osborne, Britt Ekland, Tony Beckley
  • Réalisateurs : Michael Caine, Ian Hendry, John Osborne, Britt Ekland, Tony Beckley
  • Format : Anamorphique, Closed-captioned, Couleur, Mono, PAL, Cinémascope
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 2.0 Mono), Italien (Dolby Digital 2.0 Mono), Français (Dolby Digital 2.0 Mono)
  • Sous-titres : Anglais, Espagnol, Allemand, Français, Italien, Portugais, Néerlandais, Arabe
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Italien, Anglais
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.85:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Warner Bros.
  • Date de sortie du DVD : 19 avril 2001
  • Durée : 107 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
  • ASIN: B000050HK1
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 16.489 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

3 Bandes-annonces en VO
Bande originale isolée
Commentaire audio de Mike Hodges et des acteurs (VO sans sous-titre)
Casting

Descriptions du produit

Amazon.fr

Polar poisseux devenu culte en Angleterre, La Loi du milieu reste méconnu de ce côté-ci de la Manche, et c'est bien dommage. Le fait même que Sylvester Stallone, qui s'y connaît plus qu'il n'y paraît en cinéma de qualité, ait réussi à en imposer le remake près de trente ans après sa sortie est un premier signe pour l'amateur éclairé. La présence au générique de l'immense Michael Caine, impressionnant de cynisme et de détermination, en est un autre. Ajoutons à cela des seconds rôles parfaits – et notamment Ian Hendry, récompensé par un oscar   et un scénario haletant, dont la noirceur laisse aujourd'hui encore sur le carreau bien des sous-produits de l'ère Tarantino, et l'on aura sûrement fini de convaincre le cinéphile qui sommeille en chacun de nous. Cerise sur le gâteau : Newcastle. Loin du joyeux Swingin' London célébré à l'époque – comme en témoigne indirectement Blow Up –, La Loi du milieu nous invite dans le nord de l'Angleterre, dans une ville sinistre constamment balayée par les embruns. Sordide et efficace, un polar à (re)découvrir sans plus attendre, dans une version DVD minimaliste côté bonus mais irréprochable en matière d'image et de son. --Michaël Cuq

Synopsis

Quand Jack Carter arrive à Newcastle pour enquêter sur la mort mystérieuse de son frère, les habitants de la ville essaient de l'éloigner en lui faisant des menaces. Mais on ne se débarrasse pas comme ça de Jack Carter...

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

16 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par Luc B. TOP 500 COMMENTATEURS sur 22 juillet 2009
Format: DVD
LA LOI DU MILIEU (GET CARTER en VO) est le premier film du réalisateur britannique Mike Hodges, en 1971. Sans doute trop méconnu du grand public, c'est pourtant un petit bijou de Film Noir à l'anglaise.

Michael Caine y interprète Jack Carter, tueur à gage froid et méthodique, qui quitte son gang de Londres, pour organiser les funérailles de son frère Franck, à Newcastle, mort dans un accident de voiture. Il y rencontre sa nièce Doreen, les amis et relations de son frère, afin d'en savoir plus sur son décès...

Le scénario en soi, n'est pas original. Tout l'intérêt du film tient dans son atmosphère, sa mise en scène, et les décors. Nous sommes à Newcastle, cité industrielle plombée par la grisaille, avec ses quartiers populaires aux petites maisons alignées et cafés enfumés. Dès que Carter descend du train et arpente les rues, les regards se tournent vers lui. On l'épie, on le fuit, on le redoute. Carter ne cède pas aux intimidations du milieu, et poursuit sa quête de vérité. C'est en découvrant par hasard un film 8mm porno (scène admirable de force et de retenue, de colère rentrée) que Carter met en marche sa machine de guerre.

Mike Hodges déroule alors une mécanique implacable, une marche macabre, lente et silencieuse, jonchée de cadavres. Point de salut aux yeux de Carter. Il ne se venge pas : il éradique. Dans des rues ouvrières, des parkings bétonnés, un port marchand soufflé par le vent, Jack Carter remonte le fil d'une histoire familiale sordide.
Lire la suite ›
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par JoBill sur 4 décembre 2009
Format: DVD
Le scénario tient sur une feuille de papier à cigarette: c'est la classique histoire de l'étranger qui arrive dans la ville, ce qui a fait les grandes heures du western pour ensuite être adapté à des concepts plus modernes.
Une fois cela plié, le réalisateur peut s'en donner à coeur joie en jouant avec sa caméra et ses acteurs.
Ce film est un pur bonheur pour tout cinéphile qui se respecte, du générique qui utilise le malheureusement tombé en désuétude 'begin in action' (une légère scène avant même d'avoir vu l'ombre d'un générique), pour ensuite être emporté par le générique et sa musique (exceptionnel Roy Budd) avant de pouvoir sombrer avec le personnage principal dans la noirceur du nord de l'Angleterre et la folie des années 70 où les femmes n'ont pas forcément un rôle très flatteur (bien que nous puissions en discuter...).
Ce film est parsemé de scènes absolument mythiques, la violence et l'érotisme se retrouvant confinés/emballés dans le flegme très britannique qui transpire à travers chaque ligne de dialogue et chaque plan de caméra.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mr. Daniel Zehnacker TOP 500 COMMENTATEURS sur 8 février 2010
Format: DVD Achat vérifié
"La loi du milieu" titre mou pour un film dur, est centré sur l'atmosphère plutôt que sur l'enquête policière.
Cet homme (Jack Carter) qui retourne à Newcastle pour élucider la mort de son frère, a beau lire dans le train "Farewell my lovely" de Raymond Chandler, il n'a rien d'un Philip Marlowe.
Il fait partie d'un gang et va se frotter à un autre gang, mais ce réglement de compte, là, est personnel.
Le film est truffé de petits détails très pittoresques : une bataile de deux bonnes femmes dans un bar, une conversation sexuelle de Carter avec sa poule restée à Londres pendant que sa logeuse se balance devant lui dans un rocking-chair avant de se retrouver dans son plumard, ou encore le fait que John Osborne incarne le rôle de l'un des malfrats.
Et puis, bien sûr, Carter à poil, le fusil à la main, sortant dans la rue pour chasser ceux qui sont venus l'intimider, alors que défile un bataillon de gamins au rythme d'une fanfare jouant "Ce n'est qu'un au-revoir".
Sans révéler la fin on saura que le sniper chargé de tuer Jack Carter porte lui-même une grosse bague avec l'initiale "J" marquée dessus.
Pas de sentiments, mais seulement une larme lorsque Jack découvrira par hasard un film pédophile dans lequel sa nièce Doreen a été embarquée par les mêmes truands qui ont assassiné son frère.
Vue l'ambiance très 70, avec mini-jupes et pégre locale, drogues et partouzes chicos, on ne pourra que supposer, même si on ne l'a pas vu, que le remake américain, plombé par Stallone, ne peut que faire insulte à l'original.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par XENOPHON TOP 500 COMMENTATEURS sur 5 mai 2010
Format: DVD Achat vérifié
Une ville minière sinistre-Newcastle-un gangster qui y revient pour venger son frère assassiné, une violence qui appelle la violence.

Michael Caine joue un Carter impitoyable, cynique tout entier tourné vers sa vendetta. Un très grand polar à la Goodis ou à la Mc Coy.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?