La méthode du crocodile et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus

Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Acheter d'occasion
D'occasion - Bon Voir les détails
Prix : EUR 7,89

ou
 
   
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire La méthode du crocodile sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

La Méthode du crocodile [Broché]

Maurizio DE GIOVANNI , Jean-Luc Defromont
4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
Prix : EUR 19,90 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mardi 26 août ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 10,99  
Broché EUR 19,90  

Description de l'ouvrage

7 mai 2013
L’inspecteur Lojacono, accusé d’avoir frayé avec la mafia, a dû fuir la Sicile pour Naples afin d’éviter le scandale. Sa femme l’a quitté, sa fille refuse de lui parler et ses nouveaux collègues, qui le surnomment Montalbano en raison de ses origines siciliennes, le méprisent. Il est seul au commissariat le soir où l’on signale le meurtre d’un adolescent, abattu d’une balle dans la nuque devant chez lui. Arrivé sur les lieux du crime, Lojacono rencontre la substitut du procureur, une femme de caractère, qui lui confie l’enquête. Deux autres adolescents, d’âges et de milieux sociaux différents, sont retrouvés assassinés selon le même mode opératoire peu de temps après. À proximité de chacun des corps, le meurtrier a semé des mouchoirs en papier… Leur analyse révèle qu’ils sont imbibés de larmes. La presse surnomme aussitôt ce tueur en série « le crocodile », car comme le prédateur, il semble pleurer au moment où il tue ses victimes. Pour l’inspecteur Lojacono, cette théorie est ridicule. En revanche, le mode opératoire est assez similaire à celui d’un crocodile, qui observe sa victime, attend patiemment, sans bouger, tapi dans l’ombre. Il prépare son attaque lente, précise, redoutable. L’assassin est un homme discret, presque invisible, mais déterminé et qui ne manque jamais sa cible... Dans une Naples fébrile et pluvieuse, deux hommes solitaires vont se livrer bataille. Le flic contre le tueur. Lequel s’imposera ?

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

La Méthode du crocodile + L'Hiver du commissaire Ricciardi
Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Extrait

La Mort descend sur le quai numéro trois à 8 h 14, avec sept minutes de retard.
Elle se fond dans la foule des migrants journaliers, ballottée entre les sacs, les mallettes et les valises, qui ne sentent pas son haleine froide. La Mort marche d'un pas hésitant, se protégeant contre la hâte des autres voyageurs.
Elle traverse le vaste hall de gare, parmi les hurlements de gamins et les odeurs de croissants décongelés. Elle regarde autour d'elle, sèche d'un geste rapide une larme sous le verre gauche de ses lunettes, puis son mouchoir regagne la pochette de sa veste.
Le bruit et le flot de personnes qui circulent entre les magasins récents lui indiquent la sortie. Elle ne reconnaît pas les lieux, du reste tout a changé au cours de ces longues années. Elle a tout planifié dans le moindre détail. Hormis la recherche de la sortie, il n'y aura pas un seul moment d'incertitude.
Nul ne la voit. Les yeux d'un jeune homme qui fume, adossé à une colonne, glissent sur elle comme si elle était transparente. C'est un regard clinique : rien à piquer, les souliers usés et le costume démodé en disent aussi long que les verres photochromiques et la cravate foncée. Les yeux poursuivent leur chemin et s'arrêtent sur le sac ouvert d'une dame qui parle au téléphone en gesticulant frénétiquement. Personne d'autre ne voit la Mort traverser, incertaine, le vestibule de la gare.
La voilà dehors. Humidité, odeur de gaz d'échappement. Le trottoir boueux est glissant. Il vient juste de cesser de pleuvoir, mais déjà un rayon de soleil se fraye un passage entre les nuages. Plissant les yeux dans la lumière soudaine, la Mort sèche une autre larme. Elle regarde autour d'elle et avise la station de taxi. Elle marche en traînant un peu les pieds.
Elle monte dans une voiture en mauvais état où l'accueillent des relents de tabac froid et une banquette défoncée. Elle murmure l'adresse au chauffeur, qui la répète à voix haute pour en avoir confirmation, avant de démarrer sur les chapeaux de roue et de s'insérer dans la circulation sans céder la priorité. Nul ne proteste.
La Mort est arrivée en ville.

Revue de presse

Dans une Naples inédite, pluvieuse, mélancolique et grise, une ville devenue «méfiante, obscure, indéchiffrable», comme dit l'inspecteur Giuseppe Lojacono, 45 ans, le commissariat San Gaetano est confronté à une série de crimes inexplicables. Trois jeunes, dont les origines sociales et les lieux de résidence n'ont aucun lien apparent, sont assassinés en moins de dix jours...
«Naples est pour moi comme une mère envahissante et bruyante, imprésentable en définitive, mais incontournable.» D'où ce roman douloureux, délivré de tout folklore et de toute tentation gastronomique ou sexuelle, contrairement aux romans noirs qui se respectent. L'inspecteur est un homme attiré par deux femmes antithétiques : la jolie magistrate longiligne avec laquelle il enquête, et la prospère propriétaire d'une trattoria chez qui il dîne régulièrement...
Le malheur de vivre est bien le principal ingrédient de ce livre. Et c'est à première vue étrange qu'il s'exprime dans la ville des mandolines, des pins, des chansons populaires et de lapizza. Mais on comprend vite, en parlant avec De Giovanni, qu'au contraire la vraie spécialité de Naples c'est d'avoir toujours su «transformer la souffrance en culture». (Marcelle Padovani - Le Nouvel Observateur du 9 mai 2013)

Le crocodile est une parfaite machine de mort. Tapi dans les eaux troubles des marécages de la savane, il guette sa victime. Invisible, immobile et silencieux. Avant de happer sa proie et de l'entraîner dans les profondeurs pour la dévorer...
Prix Scerbanenco du meilleur roman policier-thriller italien de l'année 2012, le napolitain Maurizio de Giovanni fait évoluer son héros dans une Naples inhabituelle et inquiétante, «une ville en décomposition pérenne», grise, pluvieuse et mélancolique où les passants préfèrent s'ignorer. A des années-lumière de l'image convenue de la cité scintillante au soleil face «au bleu pérenne d'une mer amicale». Des «bassi» populaires - ces appartements du rez-de-chaussée dont la porte et les fenêtres donnent sur le trottoir - aux «rues des riches où les prix atteignent 10 000 euros le mètre carré», le tueur poursuit son gymkhana mortel jusqu'à la limite du supportable. Le style fait mouche, l'intrigue est tirée au cordeau, pratiquement sculptée dans un bloc de haine glacée. Un terrible roman d'amour. (Gérard Thomas - Libération du 6 juin 2013)

Détails sur le produit

  • Broché: 280 pages
  • Editeur : FLEUVE EDITIONS (7 mai 2013)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2265097306
  • ISBN-13: 978-2265097308
  • Dimensions du produit: 22,4 x 14 x 2,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 179.937 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.6 étoiles sur 5
4.6 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
Par Norbert TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Broché
Déjà auteur des enquêtes du commissaire Ricciardi (L'Hiver du commissaire Ricciardi et Le printemps du commissaire Ricciardi), Maurizio De Giovanni signe avec La méthode du crocodile un polar implacable et douloureux, impressionnant de maîtrise et d'efficacité. Dans une Naples glaciale et pluvieuse, hautaine et indifférente, où personne n'ose croiser le regard des autres de peur de devoir supporter la douleur qui ils y trouveront, passer inaperçu n'a jamais été aussi facile, surtout pour le tueur.
Impossible de relâcher ce roman de 280 pages, découpé en chapitres courts qui alternent les points de vue des futures victimes, du tueur et celui de l'inspecteur Lojacano.
Avec une écriture épurée, l'auteur construit pourtant des personnages touchants et d'une réelle épaisseur, des solitaires rongés par une séparation, un deuil, ou un divorce, mais qui, malgré tout, continuent d'avancer et de se battre. L'intrigue à la construction diabolique joue avec les clichés du thriller pour mieux s'en détourner au final et, le moment venu, prendre le lecteur à la gorge. Un polar suffocant et poignant, récompensé par le Prix Scerbanenco 2012 du meilleur polar italien de l'année au Festival de Courmayeur.
À NE PAS MANQUER : Dans la même veine, je conseille vivement un autre polar italien magistral et bluffant (mais malheureusement méconnu) : Tu es le mal de Roberto Costantini, un roman noir époustouflant d'une intensité rare !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Auteur italien à découvrir d'urgence ! 17 juillet 2013
Par Cassandre
Format:Broché
J'ai découvert la littérature italienne avec Christian Frascella, un auteur de talent qui a su toucher le plus profond de mon être. La méthode du crocodile est différent car il s'agit d'un thriller. J'ai toutefois retrouvé ce qui m'avait tant marqué : l'ambiance. Les décors, la gastronomie, les personnages qui peuvent se montrer d'une grande froideur et aussi bien aimer avec un grand A.

L'intrigue a été plus longue à se mettre en place que pour d'autres romans de ce genre. Elle se met petit à petit en place et cela ne m'a pas du tout freinée. J'ai tout simplement plongé dans cet univers napolitain !

On alterne les points de vue. On suit à la fois « le Vieux » ou « le Crocodile » dont, bien sûr, nous ignorons l'identité. Ses pensées sont dévoilées ainsi que ses meurtres et leur mode opératoire. On assiste à ces scènes avec une certaine fascination morbide. L'autre personnage que nous suivons le plus est l'inspecteur Lojacono. Puni pour faute grave, il est réaffecté au bureau des plaintes de Naples et n'a plus le droit d'intervenir sur une enquête. Bien entendu, il se retrouvera mêlé à celle du Crocodile ! Lojacono est un personnage touchant, intelligent et qui veut se racheter.

La méthode du crocodile n'est pas un thriller classique où il y a un rebondissement à chaque page et où le héros est un surhomme. Maurizio de Giovanni nous offre une bonne intrigue mais surtout des personnages plaisants et de magnifiques décors. A découvrir !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
Par Jean for Joel TOP 100 COMMENTATEURS
Format:Broché|Achat vérifié
c'est dans une Naples pluvieuse que l'inspecteur Lojacono -originaire de Sicile- a été mis au rencart à un poste subalterne après avoir été accusé injustement de collusion avec la maffia Et comme la rumeur est mortifère il en a perdu sa carrière, sa femme et sa fille, et même si il est innocent il est grillé et interdit de toutes enquêtes sérieuses ; donc il se trouve par hasard à son bureau, seul, la nuit où il doit s'occuper du meurtre d'un adolescent trucidé d'une balle dans le cou... un meurtre qui sera suivi par un autre et ainsi de suite... Mais Lojacono sera tenu à l'écart jusqu'à que la substitut lui remette -de force- le pied à l'étrier car lui seul a écarté la solution bien facile de la camorra pour une supposition bien plus humaine... c'est un excellent polar très atmosphérique (que j'appellerai à l'ancienne) où l'on suit le meurtrier dès le début sans savoir qui il est, sans connaître ses raisons, ainsi que l'avancement de l'enquête avec un suspens presque douloureux, surtout qu'il y a l'horreur de s'attaquer à des enfants!!! Je le conseille fortement.

"Lojacono se leva et se mit à faire les cents pas dans la pièce. - La chance n'a rien à voir là-dedans. Il prépare ses coups, tout simplement. Il prépare tout, pas à pas. C'est une question de méthode : celle du crocodile. Il se met à l'affût, il observe, il attend. Et quand la proie est à portée de main, il frappe. Il ne peut pas se permettre la moindre erreur, donc il ne bouge que quand il est sûr."
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?