La Maison du sommeil et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 9,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La Maison du sommeil a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La Maison du sommeil Poche – 15 juin 2000


Voir les 4 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 9,00
EUR 9,00 EUR 0,01

Notre boutique Folio

Boutique Folio
Découvrez notre boutique Folio.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

La Maison du sommeil + Testament à l'anglaise + La pluie, avant qu'elle tombe
Prix pour les trois: EUR 26,70

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

C'est une histoire à dormir debout, une lecture à conseiller en priorité aux insomniaques car les autres, de toute façon, risquent d'y perdre le sommeil même si le cadre du roman, la propriété d'Ashdown en Angleterre, est précisément une maison de santé spécialisée dans les troubles du sommeil. Et ils sont plus complexes qu'on ne le croit, depuis la banale insomnie jusqu'à la narcolepsie qui met sur le même plan ce que l'on a vécu et ce que l'on a rêvé.

Avant d'être un établissement de soins, Ashdown, cette étrange demeure perchée au bord d'une falaise à pic, fut dans les années quatre-vingt un foyer d'étudiants. Les occupants de cette étrange clinique, qu'ils soient patients ou membres du personnel, se sont déjà rencontrés au même endroit du temps où ils étaient étudiants même s'ils ne s'en souviennent pas toujours. La mise à jour de ces relations anciennes et complexes déclenche une cascade de situations originales qui brossent un tableau plein d'humour de la société dans laquelle nous vivons. --Gérard Meudal --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Quatrième de couverture

De bien curieux événements se déroulent à Ashdown, inquiétante demeure perchée sur une falaise des côtes anglaises. Naguère, c'était une résidence universitaire, où se sont croisés Sarah la narcoleptique, Gregory le manipulateur, Veronica la passionnée, Robert l'amoureux transi, Terry le cinéphile fou. Leurs destins ont divergé, mais les spectres du passé continuent de hanter Ashdown, devenue une clinique où le sinistre docteur Dudden se livre à de monstrueuses expériences sur les troubles du sommeil. Par quelles mystérieuses coïncidences tous les personnages vont-ils s'y retrouver ? Et quelles transformations vont-ils y subir ?Une fresque foisonnante et rigoureuse, où l'illusion amoureuse va jusqu'à l'extrême limite de sa réalisation, et où la vérité sort toujours des rêves.


Détails sur le produit

  • Poche: 459 pages
  • Editeur : Gallimard (15 juin 2000)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070412571
  • ISBN-13: 978-2070412570
  • Dimensions du produit: 17,8 x 10,8 x 2,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (25 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 63.575 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Né en 1961, à Birmingham, en Angleterre, Jonathan Coe a fait ses études à Trinity College à Cambridge. Il a écrit des articles pour le Guardian, la London Review of Books, le Times Literary Supplement...
Il a reçu le prix Femina Étranger en 1995 pour son quatrième roman, Testament à l'anglaise et le prix Médicis Étranger en 1998 pour La Maison du sommeil.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Table des matières | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

39 internautes sur 41 ont trouvé ce commentaire utile  Par Client d'Amazon le 1 novembre 2002
Format: Poche
Sarah est une jeune étudiante qui possède une petite particularité: elle est narcoleptique c'est-à-dire qu'elle peut s'endormir brusquement au milieu d'une conversation et parfois confondre le rêve et la réalité. Dans les années 85, elle partage une vieille demeure anglaise baptisée Ashdown avec d'autres étudiants dont Grégory, Robert, Véronica et Terry.
Dix ans plus tard, les choses ont bien changé. Ashdown est devenue une clinique spécialisée dans l'étude et le traitement des troubles du sommeil. Que sont devenus les anciens amis? Comment ont-ils évolué? Quelles traces Ashdown a-t-elle laissé dans leurs vies?
L'auteur, qui a reçu le prix Médicis étranger 1998 pour ce roman, utilise le sommeil et ses troubles comme fil conducteur dans cette histoire étrange et passionnante. La construction du récit (les chapitres impairs sont consacrés au passé et les chapitres pairs au présent) apporte une touche originale et permet, non seulement de ne pas se perdre dans l'histoire, mais en plus de suivre d'une manière plus fine et plus précise l'évolution des personnages.
Au cours de la lecture, on se trouve alternativement surpris par les péripéties de l'histoire et passionné par la description des troubles du sommeil et par la complexité des personnages.
Entre étude de moeurs et suspens psychologique, ce roman offre énormément de surprises et de richesses. En plus, il existe en poche donc lisez le sans hésitation!!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
29 internautes sur 31 ont trouvé ce commentaire utile  Par ikaria le 3 février 2003
Format: Poche
Bien longtemps qu'un livre ne m'avait fait vibrer comme ça, n'avait su à ce point me conquérir et forcer mon admiration. La Maison du Sommeil de Jonathan COE a réussi tout cela... 464 pages de pur bonheur, qui vous entraînent avec la même maestria de scènes cocasses en atmosphères inquiétantes...
Deux histoires qui dialoguent dans un même lieu, à une dizaine d'années d'intervalle. Ce lieu, c'est Ashdown, un foyer pour étudiants que l'on transforme en clinique du sommeil, où se croisent et se retrouvent les gens et les temps. Des récits qui se recoupent et qui s'entremêlent sans cesse, qui se dévoilent lentement comme au sortir progressif du brouillard...
...Car La Maison du Sommeil est un beau roman construit comme un grand polar, un modèle d'architecture littéraire et de suspens, digne d'un grand Hitchcock. Une intrigue subtile qui n'en finit pas de rebondir, portée par un style brillant et enlevé, pour un roman ciselé qui saura combler les amateurs de travail bien fait...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
21 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 25 octobre 2001
Format: Poche
C'est bien un livre fantastique à tous les sens du terme. De l'originalité à toutes les pages dans un univers à la fois très quotidien, dans lequel pourtant on oublie tous ses repères (comme dans un rêve). C'est aussi un livre sur l'amour fou. Un très grand roman (court), que j'ai lu d'une traite (je n'ai pas voulu m'endormir avant de savoir la fin!)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par My Inner Shelf le 18 février 2007
Format: Poche
Je découvre Jonathan Coe avec ce roman. D'emblée la note de l'auteur nous informe que l'histoire de déroule en 2 parties, à deux époques différentes. Les chapitres pairs se déroulent en 1996, et les chapitres impairs en 1983-84. Nous suivons les personnages à deux périodes de leur vie, à 12 ans d'écart, et ce procédé nous donne l'impression de suivre deux histoires différentes.

L'auteur raconte avec habileté une histoire qui ne trouve tout son sens qu'à la fin. Il nous accompagne dans son roman comme dans un rêve, avec un certain nombre de passages qui ont l'air de tenir lieu de digressions, d'anecdotes dont on ne comprend pas immédiatement l'intérêt. Mais Jonathan Coe excelle dans l'art de semer le trouble, de nous perdre dans sa narration apparemment décousue. Les liens se précisent au fur et à mesure, avec parcimonie, et beaucoup tiennent à des détails. Les pièces du puzzle étant nombreuses, la lecture de ce roman demande une certaine attention. L'enchevêtrement des personnages, des événements, est une vraie prouesse, l'humour est aussi un élément qui m'a beaucoup plu, souvent noir, très anglais, et toujours inattendu. Il pose aussi la question de l'amour et de ses limites, jusqu'où peut-on aller ? Nos destinées sont-elles immuables, ou bien peut-on influer sur notre destin ?

Roman autour du sommeil, du rêve, de la psychanalyse, ou du destin, La maison du sommeil est aussi un merveilleux roman d'amour, qu'on trouvera sublime ou pathétique selon notre point de vue et notre sensibilité. Le final est bouleversant, on comprend enfin le lien étroit qui uni tous les personnages, parfois à leur insu.

Un vrai bonheur de lecture !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Tiphrom TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 20 septembre 2007
Format: Poche Achat vérifié
De l’humour sans cynisme (c’est bon parfois un peu de pureté), des images sans clichés, des personnages auxquels on s’attache sans en venir à les détester (c’est souvent l’effet que me font les auteurs qui, à force de détails et de longueurs vous portent à exécrer ceux qui ne restent qu'hommes de paille), le tout au service d'un roman à la construction originale.

La maison du sommeil nous conte l’histoire d’Ashdown, un domaine au bord des falaises et de son océan, sur une décennie et demie. D’abord résidence pour étudiants des années 80 pour les chapitres impairs puis clinique spécialisée dans l’étude du sommeil dans les années 90 pour les chapitres pairs. L’auteur avertit en exergue, déroutant et amusant. Et les mêmes personnages se croisent et se déchirent, se retrouvent et se délient, le temps faisant son œuvre, les coups de théâtre succédant aux révélations les plus rocambolesques. Mais on y croit. Rien de fantastique, que du réel, que de la vie. Des vies jamais simples mais des vies.

Et il construit des caractères aussi puissants que singuliers, aussi prégnants qu’admirables, dans leur bonté, leur folie ou leur abjection. Ainsi, chacun questionne les problématiques les plus prégnantes et néanmoins communes : aller jusqu'au bout par amour et une fois touchée la limite, la dépasser encore de son double ; aller au bout de son étude afin de comprendre l’impensable, aller au bout de soi-même pour retrouver celle que l’on avait perdue mais la retrouver trop tard. Et toujours se retrouver face au mur.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?