Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La Nostalgie de l'Ange Broché – 21 août 2003


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 21 août 2003
"Veuillez réessayer"
EUR 10,50 EUR 0,59

Il y a une édition plus récente de cet article:

La nostalgie de l'ange
EUR 19,50
(58)
En stock.

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant consulté cet article ont également regardé


Descriptions du produit

Quatrième de couverture

Nom de famille : Salmon, saumon comme le poisson ; prénom : Susie.Assassinée à l'âge de quatorze ans, le 6 décembre 1973. « Mon prof préféré était celui de sciences naturelles, Mr. Botte, qui aimait faire danser les grenouilles et les écrevisses à disséquer dans leur bocal paraffiné, comme pour leur rendre vie. Ce n'est pas Mr. Botte qui m'a tuée, au fait. Et ne vous imaginez pas que tous ceux que vous allez croiser ici sont suspects. C'est bien ça le problème. On n'est jamais sûr de rien... C'est un voisin qui m'a tuée. »

Susie est au Ciel, et pourtant son aventure ne fait que commencer...

« Un roman sans limites : on le commence, on oublie tout, et c'est encore mieux qu'au cinéma... » Yann Queffelec

« Un roman fantastique... Un chef-d'oeuvre insolite et poignant. » Gilles Martin-Chauffier, rédacteur en chef de Paris-Match

« La Nostalgie de l'Ange est une des expériences de lecture les plus étranges que j'ai faite depuis longtemps, et aussi des plus mémorables... Un chef-d'oeuvre d'imagination et un hommage au pouvoir apaisant de la douleur. » Michael Chabou

Qualifié de « livre de la décennie », acclamé par toute la critique, en tête des listes des meilleures ventes depuis sa parution, La Nostalgie de l'Ange est le livre phénomène de l'année aux États-Unis. Né d'une ancienne et douloureuse expérience - Alice Sebold a été victime d'un viol à l'âge de dix-huit ans -, ce roman déjà traduit dans trente pays et vendu à plus de trois millions d'exemplaires connaît un extraordinaire destin partout dans le monde.



Détails sur le produit

  • Broché: 351 pages
  • Editeur : Nil Editions; Édition : Version non corr (21 août 2003)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2744164615
  • ISBN-13: 978-2841112296
  • ASIN: 2841112292
  • Dimensions du produit: 21,8 x 14 x 3,4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (25 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 185.218 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

18 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile  Par LOULOU VOIX VINE sur 20 mai 2004
Une idée de départ pas très rose : une adolescente est violée puis assassinée, on ne retrouve pas son corps.
Pourtant Alice Sebold en a fait quelque chose de magnifique. Cette jeune fille, du haut de SON paradis ( une fois là haut, on choisit celui qu'on veut ), nous raconte comment va s'en sortir sa famille. Le père anéanti qui s'enferme avec des souvenirs. La mère déboussolée. La jeune sœur, la plus forte, ou la plus fragile, qui va prendre des risques énormes pour tenter de trouver l'assassin ( on assistera aussi à ses premiers émois amoureux ). Ils vont réapprendre à vivre, avec plus ou moins de difficultés. Plutôt plus que moins.
De la nostalgie, oui, le livre est bien nommé. De l'humour aussi, c'est plus étonnant. Beaucoup d'émotion, mais elle n'est jamais larmoyante. C'est un livre tourné vers l'espoir, l'avenir. C'est un livre étonnant: malgré le drame déclencheur, il est gai, tendre, léger, dans le sens où il ne pèse pas sur le cœur, il fait sourire.
Un vrai bonheur.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par "aude16" sur 21 juillet 2004
J'ai découvert Alice Sebold au détour d'une de mes visites au WHSmith du coin... En lisant la quatrième de couv, je me suis dit que ce livre serait parfait pour des vacances : pas trop intellectuel, détendant... bref, sympathique mais simple ! Les premières pages "avalées" (difficile de lire ces quelques lignes où une petite fille raconte le viol qu'elle a subi et sa mort!), je n'ai pas pu me détacher de ce livre. Le titre français, La Nostalgie de l'Ange, évoque parfaitement les sentiments qui nous envahissent au fil des pages. Pourquoi Susie n'a-t-elle pas pu vivre ? Pourquoi s'ébahit-elle devant la vie "normale", malgré le tragique décès survenu dans la famille, de sa sœur ?
C'est une grande leçon que nous donne Alice Sebold. Elle a parfaitement su demander à ses lecteurs d'ouvrir les yeux sur le monde qui les entoure. En refermant ce livre, on apprécie chaque détail, chaque rencontre, chaque minute...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par "elodieb" sur 23 octobre 2003
Aucun mot pour décrire ce livre! L'auteur nous emène dans l'univers de la mort avec beaucoup de talent et d'émotions simples. Les phases pesantes et légères se succèdent et vous emprisonnent dans votre lecture. Le tout avec beaucoup de pudeur et sans détails sordide. A lire absolument!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par * sur 29 décembre 2008
Après quelques mois de "reflexion", je me suis décidée à lire ce livre...
Je viens de le finir et je vous donne mes réactions à chaud !
J'ai trouvé l'histoire interressante, originale mais j'ai vraiment eu du mal à me plonger dedans !
La fin ratrappe un peu le reste !
Malheureusement, j'ai moins aimé le style d'écriture et il y a parfois des descriptions trop longues qui ont tendance, effectivement, à ennuyer le lecteur !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par C. Antoine sur 15 juin 2009
Achat vérifié
Vraiment un bon bouquin. Son petit moins, je trouve qu'il se traine un peu en longueur sur certains passages.
Sinon, l'écriture est fluide, et la manière qu'a eu l'auteur d'aborder ce dramatique sujet est à la fois légère et pleine de réalisme....
Vraiment de bons moments en perspective
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par chii sur 17 février 2007
Susie, la narratrice, est une jeune fille violée et assassinée. C'est elle qui raconte comment sa famille survit à cette terrible épreuve. Elle nous parle de l'amour, des sentiments, de la famille... Mais aussi de l'adolescence et de la vie qu'elle a « perdu ».

C'est une petite fille qui nous raconte le monde avec ses yeux d'enfant. D'enfant mort.

Elle est dans son Paradis, et de « là-haut », elle voit tout, elle nous dit tout et elle essaye de comprendre.

Avec le meurtre, c'est toute la famille qui explose, qui se déchire, qui se retrouve en morceaux, comme le corps de la petite Susie. On s'immisce dans l'intimité d'une famille en plein drame.

On croit avoir lu le pire : le meurtre. Mais le pire, c'est après : l'absence, le manque, l'abandon. Susie suivra des yeux, de « là-haut », sa famille, ses proches, jusqu'à ce qu'ils aillent mieux. Jusqu'à ce que chaque membre de sa tribu guérisse un peu, se regroupe et avance. Et cela prend du temps...

Ce livre est bouleversant. Emouvant et intelligent, il nous emporte dans la joie comme dans le désespoir avec subtilité et intensité. L'écriture d'Alice Sebold est délicate et dure à la fois. Elle sait trouver les mots justes, et surtout, les adapter à la situation qu'elle décrit. Les personnages sont mis en scène, incarné de façon très intense. L'auteure n'en fait jamais « trop » ni « trop peu ».

Je me suis sentie comme happée par l'histoire, par le style et par Susie...

S'il me fallait un mot pour qualifier cet ouvrage, ce serait « intense »...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par A Frenchy in NYC sur 21 septembre 2004
Sur un sujet dur, terrible, Alice Sebold a réussi à écrire une très belle et émouvant histoire. Susie Salmon est une petite fille comme les autres d'une banlieue de Philadelphie, si ce n'est qu'elle est un peu plus jolie, un peu plus mutine.
En rentrant de l'école, elle est violée puis assassinée par son voisin, Mr. Harvey. Ce dernier n'en est pas à son premier meurtre et se débarrasse si bien du corps qu'il ne sera jamais retrouvé. Arrivée dans sa forme personnelle du paradis, elle voit, de son petit nuage, comment sa famille et ses amis vont gérer cette perte. Ses parents tout d'abord qui refusent d'y croire, Len l'inspecteur qui, bien qu'humain, aurait du exercer un autre métier, sa soeur cadette Lindsey, imperturbable, son petit frère de quatre ans, Buckley, qui ne réalise pas ce qui se passe et que tous s'efforcent de protéger.
Elle les contemple et les regarde changer, se déchirer, se confondre en silences destructeurs. aimerait leur parler, les aider à trouver les réponses qu'ils recherchent, mais elle ne peut pas. Alors sa famille se déchire, son amie Ruth cherche à comprendre et celui auquel elle a donné son premier et dernier baiser, Ray Singh, ne l'oublie pas.
On assiste dans ce très beau livre à tous ces déchirements, à ces questionnements, sur une problématique très dure, celle de la perte. The Lovely Bones a pu être taxé de voyeurisme. Je ne comprends pas bien en quoi relater la souffrance d'une famille, c'est être plus voyeur que de relater le journal d'un condamné à mort ou rentrer dans la psychologie d'un Raskolnikov.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?