La Nouvelle judéophobie (Essais) et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La Nouvelle judéop... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La Nouvelle judéophobie Broché – 16 janvier 2002


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 14,20
EUR 10,50 EUR 0,75

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing

EUR 14,20 Livraison à EUR 0,01. Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Amazon.fr

Philosophe et politologue, Pierre André Taguieff est un intellectuel contemporain connu pour la rigueur de sa pensée et le brio de ses analyses qui ne flattent pas toujours la bonne conscience de la gauche dont il est pourtant issu. Ainsi, dans un de ses précédents livres, Les Fins de l'antiracisme, Pierre André Taguieff démontait le mécanisme précaire des agissements radicaux contre le racisme qui, en privilégiant l'action systématique sur l'analyse, risquait de faire du "racisme à l'envers".
Dans La Nouvelle Judéophobie Pierre André Taguieff tient à nous faire prendre conscience du fait que ce que l'on nommait communément antisémitisme a changé de sens. Et l'auteur d'affirmer que ce n'est plus sur une base ethno-raciale que pousse la fomentation de la haine des juifs mais sur une base religieuse et géopolitique. En effet, cristallisée par les attentats du 11 septembre et l'enlisement du conflit israélo-palestinien, la nouvelle judéophobie serait surtout devenue, selon l'auteur, le fer de lance de l'islamo-terrorisme.
Cet ouvrage est né d'une communication donnée par l'auteur au Sénat lors du colloque "Les Nouveaux Visages de l'antisémitisme", en octobre 2001. La multiplication des actes de violence contre des synagogues ou des écoles juives en 2002 a remis sur le devant de la scène le fléau antisémite. Aussi, prévenir les dangers d'une banalisation de cette violence raciale et éviter le surgissement possible d'un conflit religieux sont un devoir pour tous les hommes de bonne volonté. Attention, cependant, de ne pas amalgamer dans la notion de "judéophobie" antisémitisme et opposition à la politique d'Israël... À lire du même auteur : La Couleur et le Sang. --Denis Gombert

Présentation de l'éditeur

Il serait dramatique, et éminemment regrettable, qu'aucune voix ne s'élève aujourd'hui pour dénoncer « l'antisémitisme », dont les manifestations spectaculaires se sont multipliées au cours des deux dernières années - sans que les médias ne leur accordent la moindre place, à quelques exceptions près, - au moment même où se produit une très forte résurgence. Pierre-André Taguieff nous alerte sur cette seconde vague, post-nazie, ayant pris une forme tout à fait nouvelle : héritière des arguments traditionnels de l'antisémitisme, elle allie antisionisme et processus d'islamisation. Il la nomme nouvelle judéophobie. Ses expressions les plus récentes : en France, la multiplication des actes déliquants contre des synagogues, mais aussi les insultes et menaces adressées à des familles juives installées en banlieue, et tout récemment, un certain match de football France-Algérie ; au niveau international, la conférence de Durban, à la fin du mois d'août 2001, au cours de laquelle se jouèrent des pressions énormes pour stigmatiser et exclure les organisations israéliennes et juives ; et puis, les déclarations d'Oussama ben Laden depuis le 11 septembre. Dans le nouveau contexte géopolitique qui s'est brutalement dessiné, les intellectuels et la presse français restent curieusement muets, comme pétrifiés. Ils sont pris entre les thématiques de la victimisation sociologique des jeunes de banlieue et la dénonciation du fanatisme islamique. Pourtant, il est urgent de refuser intolérance et fanatisme, de décrire une évolution inquiétante très précisément, et de dénoncer toute pensée « amalgamante ». Le livre est né d'une communication donnée par l'auteur au Sénat lors du colloque « Les nouveaux visages de l'antisémitisme », le 14 octobre 2001.


Détails sur le produit

  • Broché: 240 pages
  • Editeur : Fayard - Mille et Une Nuits (16 janvier 2002)
  • Collection : Essai
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2842056507
  • ISBN-13: 978-2842056506
  • Dimensions du produit: 19 x 1,4 x 12,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 242.230 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.6 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

23 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile  Par Antoine Krieger le 1 juillet 2003
Format: Broché
Même si l'on est pas forcé d'être d'accord avec toutes les conclusions de Taguieff (on a parfois l'impression qu'il assimile toute critique de la politique d'Ariel Sharon à de l'antisémitisme, critique injuste de l'action de Malek Bouhti au sein de SOS Racisme ), il n'en demeure pas moins qu'on ne peut que lui donner raison quand il dénonce la judéophobie exarcerbée de certains médias arabes ou la complaisance de l'extreme gauche face à l'islamisme.
Ce livre remarquablement documenté et argumenté a le mérite de faire réfléchir le lecteur et de ne pas céder à la démagogie.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
17 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 11 octobre 2003
Format: Broché
un livre evenement, qui a defraye la chronique et suscite polemiques et debats...
l'auteur depeint avec minutie un phenomene inquietant qui se repand dans notre societe depuis quelques annees.
un livre a lire pour comprendre la France d'aujourd'hui et de demain.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
44 internautes sur 63 ont trouvé ce commentaire utile  Par Benjamin H. le 19 février 2002
Format: Broché
Voila un récit constructif qui dénonce le retour d'un antisémitisme refoulé derrière un antisionisme violent qui consiste à accuser l'Etat d'Israël de tous les maux de la planète.M.Taguieff livre un essai bien ficelé et très bien documenté qui devrait(espérons le) en faire réfléchir plus d'un.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pierre-yves Champenois TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 18 mars 2007
Format: Broché
Pierre-André Taguieff n'a pas écrit avec cet ouvrage le meilleur de ses livres, loin s'en faut. Si dénoncer le nouvel antisémitisme croissant en France et dans le monde (que la société médiatique a tendance à oublier) est effectivement salutaire, le propos de l'auteur est parfois un peu dur sur certains points.

Si certains, à mon sens, le méritent amplement (comme les altermondialistes qui croient comprendre le monde avec un paradigme stupide du "le fort est forcément et foncièrement méchant ; le faible est obligatoirement gentil et il faut toujours le défendre), pour d'autres cas (et principalement dans le dernier chapitre), Taguieff y va un peu fort.

Certes, on ne peut excuser au prétexte d'un mal-être (bien réel!) que les jeunes des banlieues commettent des actes délictuels ou criminels, mais on peut, malgré tout, ne pas négliger la réalité sociale que connaissent ces jeunes de banlieues. L'auteur semble quelque peu l'omettre. Ou alors il s'exprime mal.

Toutefois, l'ouvrage demeure très correct et ce grâce, entre autres, à l'érudition sans faille de Piere-André Taguieff.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
28 internautes sur 102 ont trouvé ce commentaire utile  Par Vallès le 16 février 2002
Format: Broché
Parce qu'on critique la politique de l'Etat d'Israël, est-on antisémite?
Dans ce livre, Taguieff va jusqu'à mettre en cause les militants des mouvements sociaux français, qui ont mené la plupart des luttes antiracistes et en faveur des droits de ces 10 dernières années.
Alors Confédération paysanne, DAL, Droits devant!!, SUD = Ben Laden? Simplement parce qu'ils dénoncent les crimes de guerre en Palestine?
Le plus cruel est que les militants sionistes parlent toujours "au nom" du peuple juif, tâchent toujours de se parer de cette légitimité. Ils portent une lourde responsabilité, pas toujours inconsciemment d'ailleurs, dans le développement d'un antisémitisme moderne.
Il est urgent que la communauté juive française réagisse et se mobilise! Non, les Juifs ne sont pas tous complices de ce qui se passe en Palestine! Oui, en Israël nombreux sont les militants pacifistes, syndicalistes, avocats, qui soutiennent la lutte du peuple palestinien! Sont-ils eux aussi "judéophobes"?
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?