undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

28
4,3 sur 5 étoiles
La Novice: De main de maître, T1
Format: Format KindleModifier
Prix:9,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

8 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
500 PREMIERS RÉVISEURSle 28 août 2014
Amery assiste pour faire plaisir à son amie et employée à un cours de self-défense car Molly a été agressée. C’est lors de ce cours qu’Amery va rencontrer Ronin Black, le Sensei du dojo.
Leur première rencontre va être explosive… Amery , dont le père est pasteur, a été élevé dans le respect des traditions de ses parents et où le mot paraitre a bien souvent plus d’importance que le mot être. Plutôt inhibé sur le plan sexuel, elle va être troublée par son attirance pour le séduisant et mystérieux Ronin. Ronin poussera toujours plus loin les limites d’Amery…
Mais qui est-il réellement ?...
J’ai beaucoup aimé… Le thème est très original et j’attends avec impatience la suite…
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 31 août 2014
Je suis entre deux feux le coté histoire qui sort un peu du commun avec des personnages différents de d'habitude et le coté BDSM qui devient lourd au fur et à mesure du livre. Oui Ronin est porté sur des pratiques spéciales mais le personnage en lui même ne m'a pas embarqué par sa beauté ou son carisme quant à Amery un caractère trempé qui ne se laisse pas faire mais qui cède à chaque fois ce qui devient énervant.
On en apprend très peu sur lui alors qu'Amery elle se confie sur son passé je pense que le 2ème tome devrait être basé sur le passé de Ronan
Le titre est évocateur et bien sur il n'y a pas de surprise sur la lecture cela est au gout de chacun pour moi se sera un bof sur ce livre j'ai peiné à le lire je m'attendais à mieux
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
VINE VOICEle 20 septembre 2014
Excellent livre dont le titre ne reflète pas vraiment la teneur de l'histoire. Magnifique roman où l'amour s'exprime d'une manière puissante, profondément intime et délicieusement érotique à travers le langage du shibari (qui n'a rien à voir avec les pratiques SM, en ce qui concerne ce récit) qui se dessine sur le corps aimé en arabesques d'une sensualité troublante, à fleur de peau et de mots.
Le lien qui se tisse entre les deux amants est une déclaration d'amour torride et bouleversante... jusqu'à ce que la problématique de l'argent et des non-dits vienne comme un boulet de canon dans l'histoire. À suivre avec délectation et passionnément.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
500 PREMIERS RÉVISEURSle 14 novembre 2014
Voici un Romantica, comprendre un roman érotique explicite, qui reprend des éléments maintes vois vu mais réussit également à intégrer des choses innovantes.
Il y a toujours cette notion de bondage, mais cette fois-ci on se concentre sur une pratique japonaise : de l'art, des cordes et de l'érotisme (le shibari et le kinbaku que je ne suis pas sure de bien orthographier). D'ailleurs, pour une fois, la couverture est vraiment très liée au contenu du livre (et en particulier à un passage) (oh mon dieu, Cess, tu es ma maîtresse des parenthèses et des jeux de mots).
Côté personnages, on a certes des personnages un peu caricaturaux qui ne sont pas spécialement totalement épanouis dans leur vie, pour autant ce n'est pas trop. L'héroïne est indépendante, en a dans la caboche, et est capable de prendre des décisions difficiles pour ne pas sombrer dans la dépendance et la facilité. Sa dernière décision la fait grimper dans mon estime.
Le personnage masculin est taciturne et dominateur, mais sombre et surtout mystérieux. Jusqu'aux dernières pages on s'interroge et il reste des zones d'ombres.

En revanche l'écriture est très inégale. Parfois idéale, elle est maladroite sur certains passages pourtant chargés de tensions, en théorie, ou d'enjeux. Entre autre sur la fin, lorsque Ronin devient le narrateur principal.
Autre point faible, l'alternance de point de vue sans avertissement qui est tardif. Ce n'était pas vraiment dans le "contrat de base" du coup cela déstabilise un peu.
Enfin, dernier point qui m'a gêné : le vocabulaire. L'ayant lu en français je ne sais pas ce qui est imputable à la traduction et ce qui vient de l'auteur, mais le vocabulaire cru et vulgaire donne un son discordant au récit. C'est dommage.

Au final, c'est une lecture qui n'est pas désagréable, surtout grâce à la fin, mais qui souffre quand même de faiblesses qui, j'en ai peur, ne se résoudront pas dans la suite.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 11 septembre 2014
je suis une adepte de ce style de livre ,et je dois dire que celui ci a tenu toutes ses promesses
.je ne vais pas vous faire un résumé du livre,le mieux est que vous lisiez,moi en 2jours c'était fait ,combien de temps allez vous mettre??
Encore une chose.....vivement la suite"......
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 3 septembre 2015
Amery est touchante, bien que je n’ai pas adhérée au tout début , lors de la rencontre avec Ronin, il m’a semblé qu’elle changait de personnalité pour s’accorder à celle de Ronin alors qu’en fait c’est vraiment à ses côtés qu’elle va se révéler. Elle trimbale de sacrées valises, une enfance rigoriste auprès d’un père pasteur, maltraitant et d’une mère pour qui l’apparence compte plus que tout. Une séparation après trois ans de relation qui la laisse sur le carreau et malgré tout cela, c’est une femme forte capable de gérer son entreprise. On en apprend suffisamment sur elle pour l’apprécier. Quand on sait qu’il y a trois tomes cela donne vraiment envie de voir son évolution. Ronin quand à lui est plus secret, j’aime ce personnage car je le trouve attentionné, bienveillant et toujours à l’écoute d’Amery. Pourtant il ne se livre pas totalement même si il a fait beaucoup d’effort pour Amery, celle-ci se sent souvent mise à l'écart de sa vie et souffre de ne pas partager plus de moments comme un couple "normal" à ses côtés. Je ne trouve pas qu’on puisse dire que se livre traite de BDSM pur et dur en revanche il est bien question d’une pratique de bondage d’une toute autre nature. Cette pratique est bien traitée par l’auteur et on apprend pas mal de chose si comme moi vous êtes novice, d’où vient cette pratique, les descriptions qui sont faites sont précises cependant il y a eu des moments ou même en relisant deux fois la scène, je n’arrivais toujours pas à m’en faire une idée !

J’ai aimé que l’auteur prenne son temps pour nous faire connaître les pratiques de bondage de Ronin maître dans l’art du Shibari et du Kinbaku. Ce qui nous laisse le temps de faire connaissance avec nos personnages avant que cette pratique si intime ne soit mise en place. La première fois qu’Amery découvre exactement quelle sorte de jeux pratique Ronin pour son plaisir et le sien est très bien abordée et réaliste. J’aime qu’elle prenne le temps de réfléchir aux implications de cette pratique dans leur couple et à ce que cela lui demandera comme lâcher prise. Après cette scène, on passe à la vitesse supérieure et l’histoire est fluide et nous emmène loin.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 13 novembre 2014
Ce premier roman est une belle innovation dans le genre, mais il ne m'a pas emballée à la première lecture. L'histoire est bien écriture. L'auteure prend son temps pour nous faire découvrir les personnages ainsi que la pratique du Kindaku, ce qui entraîne une longue attente avant qu'une réelle intrigue s'installe.
Les personnages sont assez attachants et intéressants. Amery a été élevée dans la pure tradition de ses parents, en tant que fille de pasteur elle joue un rôle de femme pure, mais cache des désirs inassouvis C'est une femme déterminée dans le côté affaire, mais elle se laisse vite dominé par les exigences de Ronin pour tout lui céder. Elle possède un grand cœur. Quant à Ronin, c'est un homme qui cache de nombreux secrets. Possessif à la limite de la jalousie, il est très sûr de lui et charismatique. Ce n'est pas un personnage auquel on s'attache dès les premières pages. Les personnages secondaires sont là pour apporter une touche d'humour et de fraîcheur.
Ce premier roman est une mise en bouche. La découverte de l'univers et des personnages assomment le rythme de départ, mais la fin de ce livre nous entraîne dans une nouvelle intrigue plus attirante que celle-ci. En espérant que le deuxième soit un peu plus palpitant et que les personnages soient plus profonds.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 31 octobre 2014
Amery est une jeune chef d’entreprise qui consacre sa vie à son travail et à ses amis. Trop même peu être car elle a très peu de vie sociale, enfin vraiment à elle. Tout va basculer lorsqu’elle va accompagner son amie Molly à son cours de self défense. Le caractère vif d’Amery va attirer l’attention du sensei du dojo Maître Black. Une attirance qui va très vite se transformer en liaison. Même si Amery a été trahi par un homme par le passé, et a reçu une éducation très stricte, elle va rapidement s’attacher à Ronin Black. Par contre celui ci garde plus ses distances et, reste très secret alors qu’elle se dévoile de plus en plus. Amery va t elle accepter cette relation intense et libératrice certes, mais à sens unique ?
C’est la première fois que je lisais un roman comme celui ci, purement érotique. Et oui je n’ai pas (encore) lu LA trilogie des 50 nuances de Grey (honte sur moi ???) et j’ai bien aimé. J’ai aimé l’histoire même si j’ai trouvé des longueurs. L’auteur donne beaucoup de détails quand au « passe temps » de Ronin ; bon il est vrai qu’étant donné qu’il n’est pas commun donc on a besoin de description pour comprendre mais des fois , c’est un peu lourd. J’ai aimé les personnages aussi. Amery se bat tout les jours contre son éducation et l’image que ses parents lui ont donné du monde. C’est une jeune femme indépendante, qui ne comprend pas ce qui lui arrive quand elle rencontre Ronin. On peut facilement s’identifier à Amery car c’est une jeune femme normale, comme vous et moi, à qui il arrive une aventure peu commune. Quand à Ronin j’ai aimé son côté bad boy et mystérieux. Mais, j’ai eu, à certains moments, envie de les secouer l’un comme l’autre (Amery pour ses changements d’humeur soudain et Ronin, car trop de mystère, tue le mystère!!) L’entourage d’Amery est très attachant également (gros coup de cœur pour Molly ! )
Je préfère ne pas trop vous dévoiler de choses car c’est la découverte des personnages et de l’histoire qui font le plus de ce roman …suspense, suspense…
Tout au long de ma lecture j’étais indécise. Certains passages étaient un peu longs, les personnages un peu énervants …j’étais mitigé…. Et puis dans les, allé !, 20 dernières pages tout à basculé ! Des révélations tombent, c’est le drame et tout est remis en question !!! (oui, oui j’ai vraiment eu envie de jeter le livre à travers la pièce, mais mon fils était à côté …ça aurait fait mauvais genre lol)
Donc en fait c’est un bon tome 1, un opus qui donne l’eau à la bouche et qui nous fait râler de ne pas avoir encore le second sous la main ^^
Béa pour actuya.fr
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 9 septembre 2014
Cela faisait longtemps que je n'aavais pas été aussi embarqué dans un livre que celui-ci
j'ai apprécié tout de suite les personnages même ronin avec son côté "bad boy" ...
une journée m'a suffit pour le lire car impossible de s'arrêter sans connaître la fin
il faudra malheureusement attendre la suite pour connaître le passé et le lien entre la famille et ronin
je sais que le tome 2 est sortie en mars en anglais alors j'espère qu'il nefaudra pas trop attendre parce que je me suis essayé à la version vo et s'était difficile...........
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 août 2014
La Novice de Lorelei James est un roman qui peut paraître banal en apparence. Pourtant, loin de suivre tous les codes de la romance érotique "classique", ce roman est original et se démarque des autres par le fait qu’il traite d’un domaine peu évoqué dans ce genre : le bondage. Et pour les plus prudes, loin d’être un roman qui choque, c’est une histoire pleine de sensualité et d’amour qui se lit avec passion et dont on savoure chaque page.
Du côté des personnages, c’est le chaud et le froid. Amery est une jeune femme forte et indépendante qui, bien que parfois un peu naïve, a conscience de ses défauts et ne se laisse pas faire. Loin d’accepter tout ce que Ronin lui propose, elle prend le temps de réfléchir et de s’interroger sur qu’elle souhaite. D’autant plus que Ronin est un homme fort qui se cache derrière une façade pour ne pas se dévoiler trop, surtout pas ses secrets les plus sombres et les plus inattendus. Et si j’ai été un petit peu perturbé par ce personnage (à cause de Chéri), qui est assez froid et antipathique par rapport au lecteur, on finit par se prendre d’affection pour lui, tout comme pour Amery.
Et pour une fois la jeune femme dit ce qui ne lui plait pas et souvent elle lui dit non,elle ne le suit pas les yeux fermés et elle quitte les lieux et s'est lui qui courre après pour lui donner des explications, a la fin elle s'en va alors qu'il lui ordonne de ne pas le faire trop fière d'elle il l'a bien cherché .En conclusion, avec ce premier tome, Lorelei James nous offre une histoire aussi sulfureuse que sensuelle. Loin d’être souvent explicite, elle nous laisse à notre imagination pour certaines scènes et nous invite à découvrir un monde méconnu. Une histoire passionnante dont il me tarde de lire la suite, et que je vous recommande chaudement.
J'ai lu dernièrement plaisir d'été d'Evie hunter et je n'ai pas apprécié son héroine est prete a tout pour avoir un orgasme avec un homme domination et qu'il l'a laisse en plan a chaque fois, j'ai trouvé ca humiliant pour les femmes que nous somme aucune fierté ni aucune dignite heureusement que nous ne sommes pas comme ca dans la vraie vie de toute facon je n'ai plus l'intention de lire aucun de ses livres.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
L'Experte: De main de maître, T3
EUR 9,99