• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

La Part de l'Oeil, N° 24 : Ce qui fait danse : de la plasticité à la performance Broché – 29 août 2009


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 29 août 2009
"Veuillez réessayer"
EUR 30,50
EUR 30,50 EUR 23,59

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Liminaire d'Adnen Jdey

«Oui, ce corps dansant semble ignorer tout le reste, ne rien savoir de ce qui l'environne. On dirait qu'il s'écoute et n'écoute que soi». Quoiqu'elles aient le pouvoir de susciter une adhésion spontanée, presque sans réserve, et bien qu'elles conservent encore des points d'appuis les plus féconds, bien des formules en effet - à l'instar de ce très bel énoncé de Paul Valéry - ne semblent peut-être avoir d'autre mérite que de soulever plus d'interrogations et de problèmes qu'elles n'en résolvent, ou de n'offrir paradoxalement d'autre possibilité à la philosophie que celle, disons transcendantale, d'"exulter" : devant un corps dansant, c'est-à-dire, en un mot, de se taire au lieu d'assumer la condition encore impensée de la danse, de prendre acte aussi bien de la singularité que de la part d'irréductibilité de cet art tu. Or, si cela ne doit pas pour autant rendre obsolète l'isolement dans lequel l'esthétique a relativement confinée la danse, et s'il faut reprendre plus patiemment encore les termes d'une telle possibilité paradoxale - avec laquelle il est devenu à tout le moins difficile de s'accorder -, comment tenter alors de retrouver, sous le caractère délibérément flottant de ce qui fait danse, toute la charge d'audace et de paradoxes qui définirait ce que nous convenons d'appeler "danse contemporaine" ? Comment, et avec quels outils conceptuels, dégager toute la potentialité d'extension problématique qui serait celle d'une pensée propre au geste dansé ? Et pour peu que nous l'envisagions dans sa stricte radicalité, c'est-à-dire hors de l'assujettissement à une hiérarchisation catégoriale ou normative, ne devrons-nous pas plutôt accepter que la danse en vienne à imposer la loi de son "bougé" à la pensée esthétique, qu'elle confronte le champ de l'art et de la plasticité à ses propres limites, et qu'elle commence, enfin, par soustraire son propre effort au silence suspensif de la théorie ?


Détails sur le produit

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?