undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Commencez à lire La Passion secrète d'une reine sur votre Kindle dans moins d'une minute. Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici Ou commencez à lire dès maintenant avec l'une de nos applications de lecture Kindle gratuites.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

 
 
 

Essai gratuit

Découvrez gratuitement un extrait de ce titre

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible
 

La Passion secrète d'une reine [Format Kindle]

Henriette Chardak
2.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)

Prix éditeur - format imprimé : EUR 22,00
Prix Kindle : EUR 7,99 TTC & envoi gratuit via réseau sans fil par Amazon Whispernet
Économisez : EUR 14,01 (64%)
Le prix Kindle a été fixé par l'éditeur

App de lecture Kindle gratuite Tout le monde peut lire les livres Kindle, même sans un appareil Kindle, grâce à l'appli Kindle GRATUITE pour les smartphones, les tablettes et les ordinateurs.

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 7,99  
Broché EUR 22,00  
Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !





Les clients ayant acheté cet article ont également acheté

Cette fonction d'achat continuera à charger les articles. Pour naviguer hors de ce carrousel, veuillez utiliser votre touche de raccourci d'en-tête pour naviguer vers l'en-tête précédente ou suivante.

Descriptions du produit

Extrait

Naissance d'une reine impertinente

Car la malice des hommes mauvais est toujours telle qu'elle a esté comme la bonté des bons. Tant que malice et bonté régneront sur la terre, Hz la rempliront tousjours de nouveaulx actes.

Je suis née à Angoulême, le 11 avril 1492, l'année de la découverte des Indes occidentales par Christophe Colomb. Dans l'étrange beffroi cylindrique qui fut mon berceau, ma mère nota l'heure de ma venue au monde avec la sécheresse du trésorier. Pour la naissance de mon frère, elle consigna : Le 12 septembre à neuf heures du soir, il poussa son cri. Un de ses parrains était François de La Rochefoucauld.
Mon cahier sera plus fourni. Je l'ai commencé après avoir lu le Tiers Livre de Rabelais, livre crypté m'étant destiné.
Je me suis souvent exprimée avec lui comme Léonard de Vinci m'apprit à le faire du temps de ma sourde jeunesse : en miroir. «Séuqsam sterces ed euq» ! J'ai tant falsifié ma vie, que je ne sais plus ce que j'ai camouflé dans mes propres livres. Ma sincérité tardive me sera, je l'espère, comptée par le Tout Puissant. Il n'y a que la philosophie, et non l'âge, qui me fera perdre mes derniers maux : douleur, colère, et superstition enfantine. Avant de quitter le monastère de Tusson, je livre ce que j'ai toujours su si bien dissimuler. J'ai été à la meilleure école qui fut...
Lorsqu'on est une petite fille, on ne comprend pas que sa mère ruinée se comporte en reine toute-puissante. Faussement austère, toujours inquiète, Louise de Savoie avait la beauté d'un rapace de haut vol. Femme fluette au regard acéré, le malheur noué au corps, elle n'était qu'intrusive. Dieu ! qu'elle était triste et belle dans ses robes noir corbeau, courant vers ses conciliabules secrets.
À la mort de sa propre mère, elle avait été confiée très jeune à ma grand-tante, Anne de Beaujeu, fille du roi Louis XI. C'est en étudiant ingénument son univers que mon irrévérence prit corps. J'aimais ma mère, j'appris à m'en méfier !
Contrairement à elle, Anne, sa protectrice, portait des robes de couleurs grenat, pourpre et corail. Elle était d'avril comme moi, et dans ses yeux, dardait le feu de l'autorité. À peine née, on l'avait fiancée à Nicolas de Lorraine. C'était donc cela, n'avoir d'autre honneur que celui du sang, sans aucune liberté ? Un jour, ma grand-tante me confia que ce fut le duc Pierre de Beaujeu de vingt ans son aîné, un Bourbon, qu'on lui imposa finalement.
«Il aurait pu être votre père !
- Pour Louis XI, j'étais "la moins folle des filles de France car, de sages, il n'y en avait point". Sur son Ut de mort, il décida que je prendrais la régence pendant la minorité de mon frère. Charles VIII, ce vieux nourrisson, je l'ai maintenant marié à Anne de Bretagne. Il faut concéder pour faire céder...
- Et ma mère ?
- J'en pris soin. Louisa, si seule... si solitaire... À 14 ans, cette surprenante fille de Philippe II de Savoie, épousa Charles de Valois, comte d'Angoulême. Vous êtes née deux ans plus tard.
- Si jeune, il faut donc obéir ?
- Toujours. Une héritière ne choisit pas, elle livre et reçoit ce que le nouvel écu du mariage adjoint. Vous, les Visconti, c'est la dangereuse vipère de Milan. Moi, sur fond d'azur, un bouquet de lys.

Présentation de l'éditeur

Un destin extraordinaire, une personnalité hors du commun, une existence emplie d’amour et de drames dans les coulisses du pouvoir : Marguerite de Navarre est de ces femmes que l’on n’oublie pas.
Marguerite de Navarre naît quelques mois avant la découverte de l’Amérique dans une famille réduite mais puissante : sa mère, Louise de Savoie, est parente avec le roi de France Louis XII. Jeune femme libre, rebelle et fière, elle doit cependant plier devant la volonté de son frère, le futur François Ier, qui la marie de force à un homme qui n’aime que la guerre et les hommes. Marguerite devient duchesse d’Alençon, après avoir été violée par son frère.
Devenue veuve à trente-trois ans sans avoir connu l’amour, femme bafouée et érudite, elle décide de vivre enfin. À force de volonté et de persévérance, elle rejette les carcans familiaux par les voyages, la connaissance et une foi lavée de toute superstition. Elle vit une passion amoureuse flamboyante et secrète avec François Rabelais.
Enceinte de deux jumelles, elle est à nouveau mariée de force : par calcul politique, François Ier la marie à un ami, Henri d’Albret, roi de Navarre, connu pour sa vie licencieuse. Marguerite décide d’écrire sa vie en codant les noms des protagonistes.
Elle se libère enfin de tout et crée le premier hôpital. Marguerite est une vraie pionnière, de la race des visionnaires, à l’origine de bien des transformations discrètes au royaume de France. Espionne, femme de foi et de pouvoir, mécène, auteur du célèbre Heptameron, régente, elle a tout appris de Léonard de Vinci en matière de codes. Elle risque le bûcher mais joue de son pouvoir pour aider à réformer en profondeur l’Église et les mentalités. Elle donne des conseils aux femmes de son temps comme on le ferait aujourd’hui. On la dit frigide, c’est une grande amoureuse sensuelle. On la dit royale, elle aime jardiner habillée en paysanne. Son introspection touche à l’inconscient d’une manière moderne.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 2870 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 485 pages
  • Editeur : Le Passeur Editeur (26 avril 2013)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00CGXV292
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 2.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°40.360 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Souhaitez-vous faire modifier les images ?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Riche 31 octobre 2013
Par Sisarkana
Format:Format Kindle|Achat vérifié
Je n'ai pas encore fini de lire ce livre, mais il nous plonge de façon simple dans l'univers de Marguerite de Valois, nous contant ainsi la vie de François 1er son frère, la vie à la cour ect. Petit bémol, les notes de l'auteur, pour mieux comprendre certains passages, se trouvent à la fin du chapitre, il faut parfois passer 20 pages pour trouver à quoi correspond le petit 1,2 ect.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 bien 22 décembre 2013
Par vcnms
Format:Format Kindle|Achat vérifié
comme pour chaque livre que j'évalue, je regrette de devoir commenter ; je ne suis pas critique littéraire. j'ai acheté l'ouvrage après en avoir lu des extraits qui m'ont semblé assez intéressants pour acheter le livre.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 remarquable 21 octobre 2013
Par Colette
Format:Format Kindle
Remarquable roman sur la vie de Marguerite de Valois, dans une époque trouble, inquiètante, où la paix semble impossible à connaître, car tout est intrigues, combats, dissimulations. Ce riche récit nous retrace l'existence des personnages ayant entouré cette reine (cette pauvre reine), avec beaucoup de rigueur historique, mais aussi avec la perception des sentiments de l'héroïne. Outre son style direct, vivant, Henriette Chardak nous fait découvrir, par ses recherches, une page d'histoire inconnue et authentique.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1.0 étoiles sur 5 Deçu 21 janvier 2014
Par melusine
Format:Format Kindle|Achat vérifié
J'attendais plus de ce lire. Je ne suis pas allée au bout car difficile à lire et à se retrouver dans le fil de l'histoire.
De plus des éléments vont à l'encontre de ce que l'on sait sur cette période de l'histoire de France.Si la Joconde est Louise de Savoie ça se saurait.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4.0 étoiles sur 5 LA PASSION SECRETE D'UNE REINE 8 décembre 2013
Format:Format Kindle|Achat vérifié
PASSIONNANT, même si on connait bien cette période de l'histoire, on apprend tellement de choses ! ça fourmille de détails historiques (notamment sur Rabelais)
super intéressants juste un petit bémol : pourquoi la nuit de la ST Barthélémy n'y est-elle pas évoquée ?
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique