undrgrnd Cliquez ici Toys Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,6 sur 5 étoiles39
3,6 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:7,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 10 décembre 2009
J'ai acheté cette version Blu-ray ayant aimé le film malgré une fin frustrante... et je suis un peu déçu car la définition se rapproche énormément du dvd upscallé... Le piqué sur les visages est pas toujours probant -notamment les scènes dans le vaisseau où les visages semblent de "cire"-, la compression pas toujours bonne -il faut dire que la photographie est très embrumée, ce qui n'aide pas- et certaines scènes très granuleuses -l'arrivée du vaisseau et du groupe d'humains dans le désert sont très moches...- Certains plans larges font illusion mais très vite, on retourne à une image "standard" ce qui est dommage, surtout pour les scènes dans la jungle -couleurs-. Il n'y a plus qu'à attendre une meilleure édition :(
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
"La Planète des singes" (Planet of the Apes) est un film américain de "Tim Burton" de 2001, vaguement inspiré du roman éponyme de "Pierre Boulle".
Dans le film de "Franklin J. Schaffner" de 1968, je me posais la question: le colonel George Taylor pouvait-il être aussi débile pour se croire vraiment sur une autre planète alors que les singes parlent anglais tout le long du film. Le livre, de ce coté, est plus réaliste puisque le narrateur commence à communiquer avec eux par les mathématiques et se trouve vraiment sur une autre planète. Ici, L'histoire est plus fidèle au roman, puisqu'elle ne se passe pas sur Terre et les singes et humains descendent des survivants du crash d'une plate-forme spatiale. Mais alors, d'où viennent les chevaux? Ils étaient dans la station spatiale comme animaux de laboratoire?
Quoiqu'il en soit, ce remake (qui parait-il est un reboot) est loin de surpasser le chef-d'œuvre de 1968 (Interdit au moins de 13 ans à l'époque) et là, je me pose vraiment une autre question: Pourquoi tous ces remakes de films cultes dont la plupart sont difficiles à trouver en DVD? Tim Burton se fiche bien de ce film même s'il se rapproche plus du roman de Boulle en le situant vraiment sur une autre planète et en gardant la fin originelle.
le réalisateur "Tomas Alfredson" ("Morse" de 2008 dont le remake fut "Laisse-moi entrer " en 2010), à eu cette phrase pertinente: "les remakes devraient être faits à partir de films ratés ou peu réussis, cela permettrait de régler ce qui ne fonctionnait pas dans l'original ".

PS: On retrouve dans ce film "Linda Harrison", la "Nova" du premier film, dans le rôle d'une femme dans un chariot et un méconnaissable "Charlton Heston" dans celui du "singe-sénateur Zaïus".
11 commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le film en lui-même est très beau ; décors, ambiance, qualité de la mise en scène, maquillages fastueux, dépeignent une société bigarrée fort réussie visuellement.L'armée des singes fait un peu penser au japon médiéval, et les paysages sont superbes.Mais pour ce qui est de l'histoire, c'est assez plat.Les personnages humains sont ce qu'il y a de moins réussi, Mark Whalberg ne porte pas le film et manque de présence, voire de charisme, le reste des humains est franchement anecdotique et stéréotypé, y compris la blonde.Le scénario avance en terrain connu, les dialogues ne dépassent pas l'anecdotique, certes amusant parfois, mais il n'y a pas d'idée qui porte le film, hormis quelques messages sur la tolérance assez convenu.L'occasion était pourtant belle d'adapter fidèlement le livre de Pierre Boulle, qui est excellent et percutant tel qu'il est, et qui n'a jamais été fait, puisque la première version de 1967 s'en était beaucoup éloigné.Par contre ce dernier film avait un message fort, le sens du mystère, des dialogues et analogies excellentes, et un casting d'exception. au rayon un peu grotesque dans cette version de 2001, la scène avec Charlton Heston en clin d'oeil qui n'est pas des meilleures, et la fin, franchement pas inspirée.Même les suites du film de 67 avait gardé ce côté fort et revendicatif dans l'histoire, qui est ici le point faible.
Malgré tout, il se voit avec plaisir tant que le côté visuel est réussi et en font un film sympathique.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 août 2014
Cet opus n'est pas à proprement parler un remake du film de 1968,mais plutôt une adaptation assez large.Enormément de détails ont été changés,et même si je ne suis pas contre,ces changements n'apportent rien de positif.
Là où j'ai aimé le travail de Tim Burton,c'est dans sa volonté d'instaurer dans les dialogues et dans certaines scènes la même subtilité que dans l'oeuvre de Schaffner qui soulignait à chaque réplique le renversement sociétal (exemple de l'époque : "N'oublie pas Taylor,pour un singe tous les hommes se ressemblent").Le résultat est un peu plus grossier,mais ça fonctionne tout de même.D'ailleurs on pourra noter quelques clins d'oeil au film de 1968 avec 2-3 répliques identiques et quelques arrières plans du lieu où Charlton Heston et ses deux compagnons s'écrasèrent.
J'ai trouvé le film plutôt réussi,divertissant et assez intelligent.Il est peut-être juste un peu moins profond et plus orienté action que la version de Schaffner.
Quant au dvd,l'image est de très bonne qualité.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 septembre 2011
Vide et prévisible Burton réalise un film complètement kitch qui peine a survoler les thèmes abordé lors du premier volet. Ce remake laisse donc perplexe tant au niveau de la réalisation que dans l'interprétation, Burton ne s'approprie pas le film et ne fait que de (mauvaises) références au premier, tandis que Mark Whalberg est simplement mauvais, pas aidé cela dit par des dialogues bâclés dont la platitude n'a d'égal que leurs profondeur...

Bref un mauvais film de Burton mais un bon blockbuster quand même, on préférera toujours la performance de Charlton Heston, ou la réalisation des "origines" par Rupert Wyat. Jusqu'à se laisser tenté par celui-ci et sa scène d'exposition brillante qui vous met l'eau a la bouche sans jamais vous rassasiés, car le réelle problème est là,plein de bon sentiments, Burton reste continuellement dans le politiquement correct.
Les Inconditionnelle de la saga seront donc déçus, pour les néophytes le minimum est largement assurés!
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mai 2014
On reste très loin de l'original, mais le film ne m'a pas déplu globalement.
Le tout fait très pro, ça s'éloigne juste assez pour ne pas faire une copie.
Le problème est la toute fin, que je ne dévoilerai pas ici pour ceux qui comptent le voir, mais elle n'a rien à faire là.
Elle n'a aucun sens par rapport à l'histoire du film, aucun sens par rapport au début qui a transporté le héros dans cette galère.
C'est tellement con que je me dis que la Fox a dû l'imposer.

Si le film s'était terminé 10 mn plus tôt j'en aurais été satisfait.
En fait, j'aurais mis 3 voire 4, pour la plus grande partie, et zéro pour la fin.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 décembre 2005
Si cela avait été réalisé par quelqu'un d'autre que Tim Burton, j'aurais dit que c'est un honnête film de science-fiction. Mais là, en l'occurrence, je trouve que ce remake n'est pas à la hauteur du talent du réalisateur de "Edward aux mains d'argent".
Ce n'est pourtant pas entièrement mauvais. J'ai simplement l'impression que ce film a été fait à la va vite, avec une certaine dose d'improvisation. Cela dit, il y a de très bons moments, la plupart des décors sont fabuleux et les maquillages sont parfaits. Mais Mark Whalberg n'a pas la carrure de Charlton Heston, au propre comme au figuré, tandis que sa copine blonde faits tellement potiche qu'elle en devient irritante. Dans l'ensemble, d'ailleurs, je trouve que les acteurs "singes" sont meilleurs que les "humains", avec une mention spéciale à Gary Oldman qui est un très bon méchant, comme d'habitude.
Passé ces considération, je préfère cependant toujours l'original de 1967 à cette pâle copie. Dont la fin, mythique, n'a rien à voir avec celle du film de Burton.
0Commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 janvier 2011
J'avais dans l'idée de me refaire une idée du remake du cultissime "Planete des singes", mais version Bluray et grand écran... Très désagréable surprise : je ne parle de la qualité intriséque du film, plus que moyenne, mais de la qualité visuelle. Un commentaire parlait d'un DVD amélioré. Je confirme, c'est bien le cas ! Dans certains passages, un flou entoure les personnages en mouvement !

Si vous n'avez pas la version DVD et que vous voulez découvrir le film, allez-y. Si vous voulez vous rééquiper en HD, fuyez cette version !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 janvier 2016
Hormis la qualité de l'image et du son en format Blu-ray, ce film ne vaudra jamais l'édition de 1968.
Et pourtant j'apprécie beaucoup le talent de Tim BURTON: "Edward aux mains d'argent" est un chef d'oeuvre !

Alors déception: j'ai l'impression que Tim était absent au tournage, on ne reconnaît pas sa "pâte", au contraire d'un autre de ses
films "Alice in Wonderland" cohérent, lui: on retrouve la trame du roman de Lewis Carroll à la sauce Burton ! C'est un remake que l'on peut qualifier de "vrai".

La Planète des singes 2001 est un faux remake ou alors je n'ai rien compris à la définition même du mot remake.
Le roman de Pierre BOULLE a inspiré Frankin J. Schaffner dont le film de 1968 est resté fidèle au livre sauf que la planète des singes n'est pas la Terre dans le roman éponyme et c'est déjà une distorsion.
Non seulement, Tim Burton n'est pas fidèle à la première version mais il s'éloigne du roman de Pierre BOULLE alors qu'on aurait pu penser qu'il s'en rapprochait.
Bien sûr, on peut apprécier cette nouvelle "mouture" à sa juste valeur bien que, encore une fois, je ne reconnaisse pas la griffe de Burton, mais en aucun cas on ne doit pas parler de remake.
En conclusion...
De grâce, Messieurs les Metteurs en Scène, si vous voulez refaire un film qui existe déjà et qui a connu le succès qu'il mérite, ne reprenez jamais le même titre pour ce film: le public ne sera jamais dupe et vous sanctionnera si vous ne respectez pas la trame d'origine qui en a fait son label !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce film a des qualités, si, si ! Celle d'inciter d'abord le spectateur à aller lire le roman éponyme de Pierre Boulle. Ensuite de se gratter la tête. Se gratter la tête, à défaut d'y chercher des poux, est une noble activité en se demandant ce que le réalisateur a bien voulu nous dire avec son film. Nous avons en tête les messages passés par Pierre Boulle sur la survie de la civilisation humaine, et plus encore par le premier film de 1967 sur les conséquences des actes humains. Là, il faut bien avouer que cela tourne autour de la faute de l'astronaute qui n'a pas obéi aux ordres et que de cet acte d'insubordination est né le cataclysme anéantissant la race humaine, à l'aller comme au retour de cette planète. Le spectateur n'accroche pas vraiment. On préfère vraiment le bon vieux scénario d'apocalypse sur la guerre nucléaire.

Pour autant, le film de Burton a soigné les détails et la musique de Dany Elfman est ingénieuse. L'action est très présente, d'ailleurs un peu trop pour masquer la vacuité des propos. Les singes sont très humains dans leur comportement même si certaines gestuelles sont bien vues (scènes de combat). Mais au final, cela ne tient pas la comparaison avec le film de Schaffner.

Les remakes des légendes sont toujours délicats !
11 commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus