undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

  • La Psy
  • Commentaires client

Commentaires client

6
2,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
4
2 étoiles
2
1 étoile
0
La Psy
Format: Format KindleModifier
Prix:8,99 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

14 sur 14 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 2 février 2007
Encore 1 ou 2 livres publiés comme celui-là ou ses précédents et il sera totalement discrédité aux yeux des amateurs de polars!...
Car même si sa notoriété en France est loin d' égaler le succès considérable qu' il rencontre aux Etats-Unis, Kellerman a quand même su se tailler une place de choix au fil des années au sein des auteurs de romans policiers préférés du lectorat français.
Publié par les Editions du Seuil dans leur fameuse collection "Seuil Policiers", dirigée par Robert Pépin, qui accueille bon nombre des plus prestigieux écrivains du genre (Michael Connelly, Henning Mankell, Lawrence Block, Georges Pelecanos, Brigitte Aubert, Walter Mosley, etc) et bien d' autres, moins connus mais tout aussi talentueux et prometteurs, il nous est présenté comme LE chef de file, avec Connelly, du polar américain!
Le problème est que, contrairement à ce dernier qui a toujours su maintenir la barre très haut, à quelques exceptions près, et se renouveler brillamment (voir "La défense Lincoln"...), la production de Kellerman a, elle, souvent été en dents de scie, avec seulement une vraie réussite de temps en temps ("Le rameau brisé", "La sourde", "Le monstre") pour 2 ou 3 autres romans décevants entre temps...
Et cette tendance, loin de s' inverser malheureusement, est en train de basculer vers un formatage d' enquêtes policières paresseuses et conventionnelles, qui se suivent et se ressemblent, comme c' est le cas encore une fois avec "La psy", cet imposant pavé de 500 pages où l' auteur nous sert une intrigue certes complexe et fouillée, mais artificiellement gonflée d' une grosse centaine de pages superflues.
En voulant tenir le lecteur en haleine, Kellerman a multiplié les personnages et les fausses pistes au point de s' embrouiller complètement lors du dénouement, prévisible, plat et bâclé.
Même si le livre se lit facilement avec un certain plaisir jusque là, on ne peut que constater que même le personnage du Docteur Alex Delaware est négligé, sans réelle épaisseur, et ne sert finalement que de faire-valoir à celui de Milo Sturgis!!...
Raison de plus de douter sérieusement des capacités de l' auteur à se renouveler et à écrire sans trop tarder un vrai bon polar, come cela ne lui est plus arrivé depuis bien longtemps... Peut-être son salut viendra t-il du psychologue Jeremy Carrier qu' il a mis en scène pour la première fois dans "Le club des conspirateurs", un personnage plus attachant et complexe que l' on espère revoir bientôt...et en pleine forme!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Encore 1 ou 2 livres publiés comme celui-ci ou ses précédents et l' auteur risque d' être discrédité aux yeux des amateurs de polars!
Car même si sa notoriété en France est loin d' égaler le succès considérable qu' il rencontre aux USA, Kellerman a quand même su se tailler une place de choix au fil des années au sein des auteurs de romans policiers préférés du lectorat français...
Et si cette nouvelle livraison reste fidèle à l' esprit des polars de Kellerman en réussissant à capter l' intérêt de son lecteur,elle n' en apporte pas pour autant de réelles surprises.
Le problème, par rapport à un Michael Connelly est que si ce dernier a toujours su maintenir la barre très haut, à quekques exceptions près, et se renouveler brillamment, Kellerman a, lui, eu une production parfois en dents de scie, avec seulement une réussite de temps en temps ("Le rameau brisé", "La sourde", "Le monstre", etc) pour 2 ou 3 autres romans décevants entre-temps...
Et cette tendance, loin de s' inverser malheureusement, est en train de basculer vers un formatage d' enquêtes policières paresseuses et conventionnelles, qui se suivent et se ressemblent, comme c' est le cas encore une fois avec "La Psy", ce pavé de près de 500 pages où l' auteur nous sert une intrigue certes complexe et fouillée, mais artificiellement gonflée d' une grosse centaine de pages superflues. En voulant tenir en haleine, Kellerman a multiplié les personnages et les fausses pistes au point de s' embrouiller complètement lors du dénouement, prévisible, plat et bâclé.
Même si le livre se lit facilement avec un certain plaisir jusque là, on ne peut que constater que même le personnage d' Alex Delaware est négligé, sans réelle épaisseur, et ne sert finalement que de faire-valoir à celui de Milo Sturgis!
Raison de plus de douter décidément des capacités de l' auteur à se renouveler et à écrire sans trop tarder un vrai bon polar revigorant, comme cela ne lui est plus arrivé depuis déjà un moment...
peut-être son salut viendra-t-il du psychologue Jeremy Carrier qu' il a mis en scène pour la 1ère fois récemment dans "Le Club des conspirateurs", un personnage plus attachant et complexe que l' on espère d' ailleurs redécouvrir très bientôt... et en pleine forme!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 février 2008
Après le Club des conspirateurs je m'attendais à mieux, en fait Kellerman est très irrégulier dans ses romans, celui ci est raté, il n'y a pas d'autres mots.
Nous sommes loin du "rameau brisé" par exemple. Tout est plat, sans relief pénible en fait.
L'action se déroule gentiment sans aucun rebondissement, l'auteur aurait même pu nous épargner une bonne cinquantaine de pages. Les personnages n'ont aucune teneur ils sont là, jouent leur rôle et s'en vont. Tout cela resssemble à un spectacle bâclé.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
12 sur 14 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 16 janvier 2007
Force de l?habitude, on continue à acheter les auteurs qui, il y a longtemps, nous ont fait vibrer. Il faut hélas le reconnaître, malgré toute la sympathie qu?on peut avoir pour lui, Kellerman est de moins en moins bon, de moins en moins surprenant. Après avoir enchaîné quelques chefs-d?œuvre (Le monstre-La Clinique), il nous sert une nouvelle fois le même plat, de plus en plus réchauffé ? et malgré toute l?amitié que l?on peut avoir pour ce bon vieux Milo, ca commence être lourd. Déçu par son club des conspirateurs ? duquel j?attendais un renouvellement, déçu une nouvelle fois par la Psy ? l?intrigue s?étire, les problèmes des personnages principaux sont toujours les mêmes, la fin est tiré par les cheveux. Il ne faut pas hésiter, donc, à se tourner vers les jeunes auteurs ? je viens de lire un premier roman qui vient de paraître ? Désaxé, de Marcus Sakey ? quelle claque. De l?imagination, du suspens à ne plus en pouvoir, des personnages attachants au possible, et l'energie qu'avait Kellerman à ses débuts ? c?est le grand roman de cette rentrée.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 avril 2009
Et l'on retrouve le détective Milo Sturgis qui demande l'aide du celebre psychiatre Alex Delaware ...
Moi qui adore J.Kellermann,je suis extrêmement déçue par ce nouvel opus...Pas de renouvellement,c'est long,très long....Je suis pratiquement à la fin mais je n'en vois pas le bout.....C'est tellement décrit avec minutie que toute l'intrigue devient lassante...Il y a un foisonnement de personnages qui pourrait être intéressant s'il n'en devenait pas pesant...Pour moi, à éviter!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 17 août 2012
Un polar très agréable à lire, quoique un brin "classique". Mais l'ensemble fonctionne bien, les intrigues parallèlent foisonnent, pour toutes converger en une fin aussi cohérente que convaincante. Le duo de héros, sans être forcément attachants, sont bien brossés. Un roman sobre, peut être un peu trop ?
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
L'Inconnue du bar
L'Inconnue du bar de Jonathan Kellerman
EUR 7,99

Un maniaque dans la ville
Un maniaque dans la ville de Jonathan Kellerman
EUR 13,99

La Sourde
La Sourde de Jonathan Kellerman
EUR 8,99