undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Baby Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Cloud Drive Photos Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles17
4,1 sur 5 étoiles
Format: CDModifier
Prix:20,98 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 13 septembre 2007
je suis trés trés loin d'être emballé .... Malgré tout le respect que j'ai pour Manu Chao, je trouve ce dernier album assez "banal" et "plat" comparé au reste de sa discographie ... Il s'agit pour moi plus d'un recyclage que d'une véritable création. Presque la moitié des chansons sont des "reprises".
En effet, quand il ne s'agit pas des paroles ce sont les instrumentaux qui sont recyclés ("panik,panik" - "Politik kiLLS" (chanson présente sur l'album d'Amadou et Mariam - "Besoin de la Lune" (présent sur "Sibérie m'était comptée" etc etc ....). Bref ce qui commencé a être agacant sur "Proxima estacion" fini içi par horripiler ... Quant aux autres morceaux "nouveaux", soit les paroles sont quasi inexistantes, soit la chanson dure à tout casser 2 minutes, soit il s'agit d'un mauvais morceaux de vieux rock des années 80 ....
Franchement trés déçu !
22 commentaires14 sur 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mai 2013
Biensûr cet album ressemble au précédent. Beaucoup.
Mais à chaque fois c'est pareil : on passe le cd et même un mardi gris froid et pluvieux d'un mois de février :il fait soleil. Beaucoup
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 octobre 2007
Fan de ses prédécents albums, je me suis naturellement empressé d'acheter celui ci.
Malheureusement, il n'est pas à la hauteur... Trop répétitif et surtout l'absence de ce je ne sais quoi rythmique qui rendait Clandestino par exemple si attractif.
Espérons que Many Chao saura retrouver le chemin des mélodies qui ont fait son succès.
0Commentaire4 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 juillet 2015
Disque du célébre chanteur Manu Chao, bonne qualité, très bon album !
L'album est frais, bien rythmé et fait danser !!!
Livraison très rapide et très soignée !
À recommander.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 janvier 2014
Enfin Manu chao en vinyle.Du gros bon son. Bel objet de collection. Vivement des album tels que Richard Bona en vinyles.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juillet 2009
Ce nouvel Album de Manu Chao est évidemment excellent, comme d'habitude je dirais. Certaines chansons sont bien plus Rock (A Cosa), ce qui me déplait pas personnellement.
Si vous êtes fan de Manu Chao c'est à acheter les yeux fermés.

La GRANDE NOUVEAUTÉ côté production est que Manu Chao a quitté la major "Virgin" pour passer vers un Label indépendant français "Because Music" et devinez quoi ? Le Prix par rapport aux anciens album est 2 à 3 fois plus bas (vous n'avez qu'à comparer vous même). Enfin un artiste qui s'adapte au monde d'aujourd'hui !

TRÈS IMPORTANT !!! : Plusieurs "fausses" versions trainent sur internet, ces versions d'albums ne sont pas des chansons complètes mais un extrait de 30 secondes qui se répète pendant environ 2/3 minutes. Bref si vous tombez sur un de ces "faux" albums vous risquez de penser que vous écoutez le vrai album (et oui on s'en rend pas compte) et vous faire ainsi une fausse idée de la qualité de l'Album.

Enfin pourquoi télécharger illégalement un Album qui ne coute que 5 à 9 euros, sans compter qu'avec Amazon les frais de livraisons sont de très bas à gratuit (si vous avez une commande de 20 euros).

Au moment où j'écris cet article, cet Album ne coute que 5 euros.
Même si on écoute plus souvent sur son ordinateur (comme moi) que sur un lecteur CD il est plus pratique d'acheter le CD puis de l'extraire sur son ordinateur en excellente qualité (320kbps) pour une écoute de meilleure qualité que les MP3 que vous trouvez sur Itunes ou autre.

Alors à acheter les YEUX FERMÉS !

Vive Manu Chao et vive les Labels Indépendants.
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 septembre 2008
Passager clandestin d'un monde qui ne sait plus sur quel pied danser, Manu Chao s'autorise une nouvelle pause en nous offrant la dernière synthèse de ses carnets de route. Engagé, altermondialiste de la première heure, comme profondément humain, El Clandestino est un homme fidèle. A ses idées, tout d'abord, mais aussi à une certaine manière de vivre qui, tout en le transportant aux quatre coins du monde, en a fait un musicien imperméable à toutes les modes. Indépendant par nature, colorant comme à l'habitude le témoignage, comme le billet d'humeur de sonorités latino, reggae ou flamencas, le voyageur vient cette fois-ci nous parler du monde sur des accents souvent sombres, mais jamais désespérés.

Ce qu'il y a de formidable avec cet album polyglotte, c'est l'énergie positive qui s'en dégage et ce, malgré ces sirènes de police qui nous rappellent constamment l'urgence de la situation internationale. Disque de guitares, baigné par un soleil qui ne se dément que très rarement, La Radiolina nous livre son lot de chroniques sur une époque qui n'en finit plus de nous préoccuper. Chansons de bar devenues matures, colorées de trompettes mariachi et autres sauces pimentées, si la plupart des textes en disent long sur l'état d'esprit de notre globe-trotter, Manu n'en oublie pas pour autant quelques déclamations plus intimistes, à l'image d'Otro Mondo. Mélange des genres dédiés à la cause du juste, cet album illumine l'urgence d'un hâle de poésie.

Raconteur d'histoire au long court de la vie, Manu Chao n'en est pas moins musicien. Maître de son destin, mais toujours aussi bien entouré, ce nouveau disque sonne plus rock que toutes ses autres productions : un peu comme s'il fallait que le message soit injecté plus radicalement. Amers constats, tel Politik Kills, ou télégramme d'amour sur fond de rumba, si rien n'est laissé en pâture à l'adversité, c'est parce que l'espoir est la vrai respiration de ce pur moment d'intimité. Réussissant, comme à son habitude, le difficile exercice du mariage des langues, Manu nous embarque, encore une fois, bien au-delà des idées pré conçues que l'on aurait à son sujet. Atypique, faisant suite à six années de bourlingue à travers le monde, ce nouveau rendez-vous métissé est un surprenant réservoir de sentiments.

Comme il est dit au détour d'une des très jolies chansons de cet album : on a tous besoin du soleil pour voir se lever le jour.
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mars 2009
Merci Manu pour ces musiques encore toutes colorées de timbres Gipsy, Jazzy, Rock, Cuivrées ou around the beat ...
Merci Manu de répéter encore et encore les mêmes vérités polyglotes que nous les hommes nous ne voulons pas comprendre. Je ne parle pas là de syntaxe mais de sens !
Merci Manu pour la bonne humeur que transporte chacun de tes albums, des rayons de soleil dans nos grises vies que nous avons "auto-construites".

... et enfin, Merci de me faire vibrer et pleurer de joie et de tristesse mélangées sur ce morceau hors du commun qu'est Me Llaman Calle.
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 septembre 2007
Troisième album studio (sans compter l'expérience livre-musical de "Sibérie m'était contée") pour Manu chao... et troisième merveille!

On accroche tout de suite à ce dernier opus : Manu est de retour et assaisonne tous ses morceaux aux sauces qui ont fait le succès de ses précédents albums.

On retrouve en effet les "marques de fabrique" de cet immense artiste : chansons multilingues (avec une préférence marquée pour l'espagnol ; mais l'on y entend également du français, de l'anglais ou même du portugais...), rythmes festifs ou ballades lancinantes, savante alchimie de guitarre sèche, cuivres et percussions et enfin les éternelles refrains entêtant dont Manu signe ses chansons.

Les nostalgiques de la Mano découvriront avec joie le retour de riffs plus rock sur cet album.

"Morceaux trop répétitifs" diront certains... et pourtant, si des paroles reviennent, des accords sont repris, on ressent toujours une nouveauté, une voyage plus profond au coeur la musique,une expérience culturelle.

Fermez les yeux et laissez-vous portez au gré des pérégrinations de cet infatigable voyageur musical.

Hasta Siempre Manu
0Commentaire3 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 septembre 2007
Manu revient, avec son style bien à lui , ses rythmes et ses couleurs locales. C'est plaisant, ça se met facilement en fond sonore dans la maison ou dans la voiture, mais on a perdu le côté nouveauté de "clandestino". Parce qu'avec sa manie de faire du neuf avec du vieux, comme dans "proxima estacion:esperanza", Manu s'est bien lâché sur celui-ci : non seulement il pioche dans ses anciens albums, mais aussi dans ceux qu'il a produit (Amadou et Mariam).
Le plus étonnant c'est qu'en live il nous réorchestre ses chansons et parvient à nous sortir du tout nouveau tout beau !!

Sacré Manu ! On t'aime bien quand même !
0Commentaire5 sur 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles