La Blonde en béton (Cal-Lévy- R. Pépin) et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
Acheter d'occasion
EUR 0,26
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par BetterWorldBooksFr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Expedié du Royaume-Uni. Ancien livre de bibliothèque. Condition très bonne pour un livre d'occasion. Usure minime. Sous garantie de remboursement complet. Votre achat aide a lutter contre l'analphabetisme dans le monde.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La blonde en béton Poche – 29 avril 1998


Voir les 6 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche, 29 avril 1998
EUR 45,56 EUR 0,26
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 3,50

Il y a une édition plus récente de cet article:


livres de l'été livres de l'été

--Ce texte fait référence à l'édition Broché.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Amazon.fr

L'inspecteur Harry Bosch en est persuadé : Church, l'homme qu'il a abattu quatre ans plus tôt était bien le Dollmaker, le tueur en série de blondes qu'il maquillait après les avoir assassinées. Le procès intenté par la veuve de Church échoue et l'inspecteur est réhabilité. Tout semble être terminé lorsqu'Harry reçoit une lettre qui semble une parfaite imitation des messages du Dollmaker. Et on retrouve une blonde sous la plaque de béton d'un immeuble de Los Angeles. Le tueur aurait-il fait un disciple ou Harry Bosch a-t-il abattu un innocent ? L'inspecteur doit résoudre cette énigme le plus vite possible et pas seulement pour prouver qu'il a raison !

Dans ce troisième roman mettant en scène Harry Bosch, l'auteur décrit admirablement les rouages de la police et de la justice américaines, ainsi que les débordements médiatiques qui s'ensuivent. L'inspecteur Harry, qui doit faire face à un assassin subtile et diabolique, devient de plus en plus attachant. Du grand Connelly ! --Claude Mesplède --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Présentation de l'éditeur

"Avec ce roman, Michael Connelly rejoint les meilleurs auteurs de romans policiers de la nouvelle génération."
Los Angeles Times Book Review


L’inspecteur des Vols et Homicides Harry Bosch vient de tuer Norman Church. Un horrible tueur en série qui maquillait ses victimes, toutes blondes, avant de les assassiner. La veuve de Church a beau intenter un procès, rien n’y fait. La police des polices est formelle: Bosch n’a commis aucune faute en l’abattant. À ceci près que, quelques mois plus tard, une autre blonde, elle aussi maquillée, est retrouvée morte sous le plancher en béton d’un immeuble. Et l’autopsie l’affirme: elle a été étranglée de la même façon que les autres. Dans une Los Angeles où la police est déjà fortement soupçonnée de corruption, Bosch n’a pas besoin qu’on la traite en plus d’incompétente. Il va devoir très rapidement retrouver le vrai coupable s’il ne veut pas y perdre et sa réputation et son travail.

--Ce texte fait référence à l'édition Broché .



Détails sur le produit

  • Poche: 463 pages
  • Editeur : Le Seuil (29 avril 1998)
  • Collection : Points roman
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2020321025
  • ISBN-13: 978-2020321020
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,7 x 2,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (21 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 175.371 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Né en 1956, Michael Connelly, maître incontesté du polar américain, a reçu les plus hautes distinctions littéraires dont l'Edgar du premier roman policier pour « Les Égouts de Los Angeles ». Il est notamment l'auteur du « Poète » et de « Créance de sang », porté à l'écran par Clint Eastwood. Tous ses ouvrages sont disponibles en Points.
Il l'auteur de : « La Glace noire », « La Blonde en béton », « Le Poète », « Le Cadavre dans la rolls » , « La Lune était noire », « Lumière morte », « Deuil interdit », « La Défense Lincoln », « Echo Park », « A genoux », « L'Épouvantail » et « Neufs dragons » . Il s'est vu décerner le Prix Pulitzer pour ses reportages sur les émeutes de Los Angeles en 1992.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Phlois le 12 novembre 2010
Format: Poche
Un policier au rythme très particulier, entre pause et accélération, au ton parfois sarcastique, fait de joies et de douleurs. Ce que j'aime chez Connelly, c'est la qualité de l'histoire et le recours très rare au "coups du sort", très courant chez certains auteurs qui n'arrivent pas à maintenir le suspense par la qualité de leur histoire.
Bien sur, il faut apprécier la psychologie complexe et tourmentée, voire trouble, du héros, son côté à la fois cynique et sentimental, mais cela participe bien sur à la qualité de l'oeuvre de Connelly, et cela ressort particulièrement dans ce roman. Pas de héros lumineux, juste un homme, parfois trahi, avec sa propre morale, qui se retrouve confronté au système judiciaire et à une enquête compliquée. Pas facile de mener correctement les 2 de fronts, tout en protégeant plus ou moins sa vie privée. Du bon, du grand policier
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bernard L. le 13 décembre 2009
Format: Poche
Le bouquin est peu "vivant" durant toute la première moitié du récit (le procès de Bosch) , puis bien entendu final haletant, le nouveau lecteur qui ne connait pas Michael Connolly doit commencer par des bouquins plus "accessibles" du type " les égouts de Los Angeles" ou Bosch est présenté, mis en place. Attaquer par la "Blonde en Béton est l'assurance de ne plus jamais lire cet auteur, et ce serait dommage.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par "flipdel" le 30 août 2004
Format: Poche
Un trés bon Connelly. Le suspens est complet. Plusieurs solutions sont possible pendant trés longtemps. Pour ceux, comme moi, qui ont lu les avantures d'Harry dans le désordre on découvre une partie de sa psychologie.En toile de fond l'auteur décrit la justice américaine peu reluisante.A lire sans interuption, je cherche le suivant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jerome le 10 février 2009
Format: Broché
lire un Connelly c'est comme manger une glace, on déguste et on devient dépendant.
La blonde en béton ne déroge pas à la règle.L'histoire qui débute dans un tribunal ou Harry Bosh va se défendre bec et ongle contre une avocate teigneuse qui l'accuse d'avoir tué un innocent qui n'est autre que le "Dollmaker" va etre trépignante ! Surtout qu'en meme temps le Dollmaker va faire parler de lui!
Ce roman est impressionnant, le meilleur dans l'ordre chronologique.L'enquete ne laisse aucun temps mort, les rebondissements sont nombreux jusqu'aux dernières pages! On apprend beaucoup sur le caractère et le passé de Harry Bosh , ce qui permet de s'attacher à ce personnage fragile mais tellement humain .
J'adore la relation qu'il entretient avec Sylvia (la veuve de Cal Moore, voir la glace noire), on peut dire que c'est un peu le coté poétique du roman.
Seul petit bémol, Michael Connelly aurait pu terminer le roman sur cette phrase de Bremmer, le journaliste:
- On vit dans une putain de ville, hein, Harry ?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Adanson COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 12 juin 2008
Format: Broché
L'inspecteur Harry Bosch que l'on ne présente plus et qui est le grand héros de Connelly, est persuadé que le "tueurs de poupées" (un sérial killer) qu'il a abattu un soir continue à sévir.
A moins qu'il ne se soit trompé et que "le Dollmaker" soit un autre homme.
Bosch se met à douter au moment ou l'on retrouve une nouvelle victime sous le béton d'un immeuble et qui est tout à fait semblable à une victime du "Dollmaker".
La veuve de Church décide de poursuivre Harry Bosh devant le tribunal pour méthodes brutales, peu orthodoxes et assez "cow boy".
Ensuite, l'histoire devient absolument palpitante ( Le conflit avec l'avocate de la veuve de Norman Church, Honey Chandler - l'enquête de Bosch pour arrêter le meurtrier qui lance des menaces etc...).
Pour moi Michael Connelly est l'un des grands du polars contemporain avec Ellroy, Lehane, Hillerman, Robinson, c-j Box (un petit nouveau en France que j'adore) ainsi que quelques grandes dames comme P-D James, Ruth Rendell ou encore Mo Hayder.
J'ai choisit de commenter "La blonde en béton", mais vous pouvez également lire " Le cadavre dans la rolls", "Echo Park" ou encore son premier roman "Les égouts de Los Angeles".
Je mets la note maximum, 5 étoiles.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cratos2004 VOIX VINE le 17 mai 2007
Format: Poche Achat vérifié
vraiment j'ai beaucoup aimé ce livre car l'intrigue fonctionne de façon différente des autres intrigues de connely / inspecteur bosch : en fait on se trouve dans le procès du héros de l'histoire, accusé d'avoir tué un assassin alors que les crimes continuent de manière inexpliquée... et le bon harry bosch mène en parallèle l'enquête des nouveaux meurtres !

bref beaucoup de suspens, on rentre vraiment dans une enquête très judiciaire, et ca vaut vraiment le coup !

le petit bemol quelques longueurs au début avant que l'action ne commence et alors là j'ai dévoré le livre :-)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Melle Boutrouille le 19 janvier 2006
Format: Poche
Fan de romans policiers, je n'avais jamais lu Mickael Connelly auparavant.
Mon verdict?
J'ai passé de grands moments grace à ce roman dont l'intrigue est très bien menée. Le suspens est omniprésent, les personnages plus vrais que nature et l'inspecteur Bosch franchement attachant.
Ma prochaine lecture?
Un Connelly, forcément!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?