• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 11 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Ajouter au panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Ajouter au panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus

La brocante Nakano Poche – 16 septembre 2009


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,10
EUR 8,10 EUR 1,58

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

La brocante Nakano + Manazuru + Les Années douces
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Manazuru EUR 8,00
  • Les Années douces EUR 7,60

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


NO_CONTENT_IN_FEATURE

Détails sur le produit

  • Poche: 342 pages
  • Editeur : Philippe Picquier (16 septembre 2009)
  • Collection : Picquier poche
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2809700907
  • ISBN-13: 978-2809700909
  • Dimensions du produit: 16,8 x 11 x 2,4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 57.275 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Hiromi KAWAKAMI est née à Tokyo en 1958 et diplômée de biologie de la faculté des sciences de l'Université féminine d'Ochanomizu.
Sa nouvelle "Hebi o fumu" ("Marcher sur un serpent") est couronnée en 1996 par le prix Akutagawa (l'équivalent de notre Goncourt).
En 1999, "Kamisama" obtient le prix des Deux Magots et le premier prix Pascal des jeunes auteurs de nouvelles ; en 2000, "Oboreru" reçoit le prix de littérature féminine et c'est en 2001 que "Sensei no kaban" (« Les Années douces »)est couronné par le grand prix Tanizaki.
Hiromi a su s'imposer dans le monde littéraire japonais par la tonalité très particulière de son style, à la fois simple et subtil dont les thèmes privilégiés sont le charme de la métamorphose, l'amour et la sexualité.


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne 

3.9 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lalelene on 5 octobre 2010
Format: Poche
Cette jolie chronique de la brocante Nakano m'a ravie.Tout y est délicat, simple et léger :le ton, le style, la galerie de portraits des personnages, les gestes de la vie quotidienne etc... Après la lecture, je ressentais comme le bien-être d'un bain japonais.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Van Den Berghe on 1 décembre 2011
Format: Poche Achat vérifié
La brocante Nakano est un florilège de petites anecdotes... avec quelques émotions rentrées... Somme toute des fragments de vies banales au quotidien, mais dans la douceur japonaise. M. Nakano est quant à lui un personnage en arrière plan au coeur d'un microcosme qui laisse une saveur étrange tout comme un fast food acheté au coin de la rue avec quelques grignotis et avalé parce qu'il faut bien manger.
On imagine aisément cette brocante, à l'instar des petits stands que l'on trouve aux Puces de Montreuil ou de St Ouen...
L'écriture est plaisante, l'auteur(e) comme toujours, que l'on croit retrouver dans l'héroïne, très attachante...
A peine le rideau de fer du magasin baissé, on pense au lendemain, qu'il fasse beau ou qu'il pleuve, faut bien aller au boulot...comme ça, pour se retrouver... pour vivre...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par cicéron on 2 mai 2011
Format: Poche
L'auteur excelle dans la description de l'intimité japonaise, de ces petits riens qui construisent une vie;
souvent touchant, toujours intéressant et délicat.
un bon crû de kawakami.
vraiment un bon livre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Eminian TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE on 28 juillet 2013
Format: Poche
Hiromi Kawakami née en 1958 est une romancière japonaise née à Tokyo. Elle est diplômée de l'université pour femmes d'Ochanomizu. Depuis ses débuts en 1994, elle est définitivement devenue l'un des écrivains les plus populaires au Japon, et l'un de ceux qui parviennent à offrir leurs histoires en Occident. En 2000, elle reçut le Prix Tanizaki pour son roman Les Années douces. C’est en 2007 qu’est paru en France, La Brocante Nakamo.
Dans un quartier excentré de Tokyo, monsieur Nakano tient une brocante sans prétentions, où travaillent à ses côtés deux jeunes gens, Hitomi et Takeo. Takeo est surtout chargé des récupérations d’objets chez les particuliers qui déménagent ou vident leur logement de leurs encombrants, tandis qu’Hitomi la narratrice du roman, s’occupe de la boutique. A ces trois-là, ils convient d’ajouter Masayo, la sœur artiste de Nakano, qui passe souvent à la brocante et Sakiko, la maîtresse du propriétaire.
Le roman est découpé en douze chapitres qui chacun raconte une petite histoire, une scénette liée à un objet mais le fil conducteur du roman ce sont nos cinq personnages et plus particulièrement les relations entre Hitomi et Takeo. Leurs amours sont complexes car non dites. Les mots ne leur viennent pas car l’idée même qu’ils soient amoureux l’un de l’autre n’est pas claire dans leur tête. Lui est complètement immature quant à elle, si elle est plus entreprenante, elle n’est pas vraiment fixée sur ses sentiments.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?