EUR 25,50
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La cité de la joie - NE Broché – 17 septembre 1992


Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 25,50
EUR 25,50 EUR 1,97

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant consulté cet article ont également regardé


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

"Un jour que je me trouve à Calcutta, un tireur de pousse-pousse me conduit dans l'un des quartiers les plus pauvres et surpeuplés de cette ville hallucinante où 300 000 sans-abri vivent dans la rue. Le quartier s'appelle "Anand Nagar' - la Cité de la Joie. C'est le choc de ma vie. Car, au cœur de cet enfer, je trouve plus d'héroïsme, plus d'amour, plus de partage, plus de joie et, finalement, plus de bonheur que dans bien des villes de notre riche Occident. Je rencontre des gens qui n'ont rien et qui, pourtant, possède tout. Dans tant de laideur, de grisaille, de boue et de merde, je découvre plus de beauté et d'espoir que dans bien des paradis de chez nous. Surtout, je découvre que cette ville inhumaine a le pouvoir magique de fabriquer des saints. Des saints comme Mère Teresa, mais aussi des saints complètement inconnus, comme ce Paul Lambert, une prêtre catholique français qui s'est installé dans la Cité de la Joie pour partager, secourir et guérir les plus déshérités. Comme ce jeune médecin américain venu de Floride pour soigner des hommes sans aucune ressource médicale. Comme cet ancien marchand de chemises de Londres qui sauve des enfants de lépreux. Comme Bandona, cette jolie infirmière assamaise devenue l'Ange de la miséricorde de tous les flagellés de la Cité de la Joie. Comme ces milliers d'hommes, de femmes et d'enfants, condamnés à survivre avec moins de cinquante centimes par jour, à surmonter les malédictions d'un destin implacable. A vaincre avec le sourire.Pour raconter leur épopée, je me suis immergé pendant des mois dans la terrible réalité de leur quartier. J'ai dormi dans le taudis de Lambert, un réduit de deux mètres sur un mètre, sans aération ni lumière, infesté de rats, de scolopendres, de cloportes, envahi par l'eau et le débordement des latrines à chaque orage. Avec pour voisins une famille de tuberculeux et une communauté d'eunuques. J'ai vécu des journées avec Lambert, Max et Bandona dans la petite colonie de lépreux au bout du bidonville et découvert leur extraordinaire culture, leur goût pour la fête. J'ai passé de longues heures avec le parrain de la mafia locale, un personnage digne des empereurs monghols. Près des étables à buffles, j'ai assisté aux prodigieuses représentations de la légende de Râmâyana. Avec les enfants, j'ai joué au jeu roi du bidonville, le cerf-volant, fait de pauvres morceaux de carton et de tissus qui emportent par-dessus la grisaille des toits tous les rêves de ce peuple d'emmurés. J'ai participé aux naissances, aux mariages, aux crémations, aux fêtes des hindous, des musulmans, des sikhs, des chrétiens et de toutes les communautés de cette mosaïque de peuples et de religions. J'ai tiré des rickshaws et roulé des "bidi' dans les ateliers-bagnes où des enfants de six et sept ans confectionnent plus de douze cents cigarettes par jour. J'ai fait la queue entre minuit et trois heures du matin pour aller aux latrines (il y a une latrines pour 2500 habitants) et j'ai appris à me laver de la tête aux pieds avec moins d'un demi-litre d'eau. Surtout, surtout, j'ai appris à garder toujours le sourire, à remercier Dieu pour le moindre bienfait, à écouter les autres, à ne pas avoir peur de la mort, à ne jamais désespérer."Dominique Lapierre

Quatrième de couverture

40 millions de lecteurs.
31 éditions internationales.
170 000 lettres de lecteurs enthousiastes.
Une superproduction cinématographique.
Une presse mondiale unanime.

LA CITÉ DE LA JOIE est un chant de fraternité et d'amour adressé au peuple le plus déshérité de la planète, en même temps qu'un reportage déchirant, un document unique sur la capacité des hommes à triompher de la souffrance, de la misère et du malheur. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.



Détails sur le produit

  • Broché: 518 pages
  • Editeur : ROBERT LAFFONT; Édition : édition revue et augmentée (17 septembre 1992)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2221073398
  • ISBN-13: 978-2221073391
  • Dimensions du produit: 24 x 3,5 x 15,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (18 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 27.135 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par chii sur 3 juin 2007
Format: Poche
Désireux de partager la souffrance des plus démunis, un prêtre français part pour Calcutta. Les premiers jours sont difficiles... La vie dans un bidonville n'a rien de commun avec celle que connaît l'occidental au grand caeur. Il lui faudra du temps pour comprendre et apprécier les coutumes de ce pays. Mais la gentillesse et le dévouement des habitants de la cité de la joie l'aideront à s'adapter à sa nouvelle vie.

Ce roman est tout simplement prodigieux ! L'écriture, le style de Les descriptions entraînent le lecteur dans cet univers si exotique qu'est l'Inde... sans jamais l'ennuyer. Les personnages sont incarnés de façon admirable. L'émotion qui se dégage de l'aeuvre est incomparable...et surprenante. En effet, l'auteur réussit à nous émouvoir plus souvent par les joies que par les douleurs endurées par ces héros peu ordinaires.

Dominique Lapierre met tout son talent au service des merveilles et des souffrances indiennes. Ce chef d'aeuvre m'a énormément plu et beaucoup marqué. On ne ressort pas indemne de cette lecture.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Latour07 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 22 août 2008
Format: Poche
Dominique Lapierre nous a offert voici 27 ans déjà un chef d'oeuvre d'humanité. La joie on seulement peut exister dans l'extrême dénuement, ce que découvre le jeune américain venu se joindre au prêtre français du bidonville de Calcutta, mais existe pleinement, dans toutes les dimensions de l'homme. Le lépreux est joyeux et même jouisseur de la vie alors que son corps part en lambeaux ! Quels témoignages !

Voici quelques extraits marquants de cet ouvrage, cités sur le site de l'association de Dominique Lapierre

"Malgré la malédiction qui semblait l'accabler, ce bidonville était en effet une cathédrale de joie, de vitalité, d'espérance."

" Les véritables nécessités pressantes des habitants de la Cité de la joie n'étaient pas celles qu'imaginait Paul Lambert.

Ce n'étaient pas les conditions matérielles de leur vie qu'ils voulaient d'abord changer.

La nourriture qu'ils attendaient avidement n'était pas destinée aux corps rachitiques de leurs enfants, mais à leur esprit. "

"Ces gens étaient la vie. La VIE en majuscules. La vie qui palpite, qui tourbillonne, qui vibre comme elle vibrait partout ailleurs à Calcutta."

Exceptionnel ouvrage, merci M. Lapierre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par Client d'Amazon sur 13 août 2002
Format: Broché
J'en avais entendu parlé en bien mais a la lecture c'etait bien plus que ca!
Ce livre n'est qu'amour, fraternité et joie!
Je le conseille à tout le monde on en ressort différent et grandi.On a un regard changé sur le monde qui nous entoure.
Juste un gd merci à Mr Lapierre pour c'est 600 pages simplement exceptionnelle.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bookaddict sur 4 mars 2008
Format: Poche
J'ai lu ce livre à 19 ans et j'en ai 40...Il me semble bien que malgré les centaines que j'ai lu ensuite c'est LE livre ou tout au moins l'un des livres qui m'a le plus marqué. Il est resté gravé en moi pour l'immense joie que l'on ressent en le refermant, le foisonnement d'informations que l'on receuille sur l'inde, ses modes de vie, sa mentalité, les intouchables etc... Un livre dont on ressort grandi et que je conseille à tous les amoureux de l'Inde et de l'humanité en général. 20 ans que je porte ce livre dans mon coeur, je ne me souviens plus du style mais je garde des émotions, des images, des informations.
J'ai adoré l'adaptation de film (j'adore P Swayze aussi!! )mais pour des raisons très différentes. Le livre est beaucoup plus riche, on apprend plein de choses. Ne pas passer à côté !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par "lahsinia" sur 10 décembre 2005
Format: Poche
ce livre je le conseille à tous les internautes qui essaient de trouver des livres exellents à lire !! mes amis si vous ne lisez pas ce livre vous passez à coté de quelque chose ce livre m'a marqué j en garde encore des traces ce livre lisez le car les mots ne suffiront pas à descrire ce livre qui ma fait pleurer ,rire un beau livre bien fait un vrai documentaire a vous de jouer lisez le
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par A. Godisiabois sur 1 septembre 2009
Format: Poche
A lire absolument, une vraie leçon de vie et un hommage à l'Inde et aux plus pauvres.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jemima83 sur 26 juillet 2011
Format: Poche
Chef d'œuvre de Dominique Lapierre ! à lire et à relire ! Livre touchant, rempli d'humanité et de solidarité que l'on devrait essayer de suivre dans la vie de tous les jours ! Assez dûr parfois surtout certains passages mais magnifique description de l'Inde et de ses moeurs !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Broché Achat vérifié
Si vous avez la possibilité (malgré l'âge du livre et du film), choisissez d'abord de regarder le film au rique d'être déçu par le fiml qui ne peut pas retranscrire toute les souffrance de ce peuple. Néanmoins, on retouve certaines scènes dans le film (particulièrement les conversations entre Patrick Swayze et l'infirmière qui sont particulièrement touchantes. Attention, il faut avoir une âme compatisante pour apprécier
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?