La cuisinière d'Himmler et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La cuisinière d'Hi... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La cuisinière d'Himmler Poche – 30 octobre 2014


Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,00
EUR 7,50 EUR 3,24

Notre boutique Folio

Boutique Folio
Découvrez notre boutique Folio.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

La cuisinière d'Himmler + Un paradis trompeur
Prix pour les deux : EUR 15,90

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Ceci est l’épopée drolatique d’une cuisinière qui n’a jamais eu peur de rien. Personnage loufoque et truculent, Rose a survécu aux abjections de cet affreux XX

Présentation de l'éditeur

Ceci est l'épopée drolatique d'une cuisinière qui n'a jamais eu peur de rien. Personnage loufoque et truculent, Rose a survécu aux abjections de cet affreux XXe siècle qu'elle a traversé sans rien perdre de sa sensualité ni de sa joie de vivre. Entre deux amours, elle a tout subi : le génocide arménien, les horreurs du nazisme, les délires du maoïsme. Mais, chaque fois, elle a ressuscité pour repartir de l'avant. Grinçant et picaresque, ce livre raconte les aventures extraordinaires d'une centenaire scandaleuse qui a un credo : "Si l'Enfer, c'est l'Histoire, le Paradis, c'est la vie".


Détails sur le produit

  • Poche: 416 pages
  • Editeur : Folio (30 octobre 2014)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070459705
  • ISBN-13: 978-2070459704
  • Dimensions du produit: 10,8 x 2,7 x 17,7 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (45 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 10.937 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

20 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile  Par Eric T le 20 mai 2013
Format: Broché
Une centenaire raconte son siècle d'existence et ses rencontres parfois hors du commun.
FOG a lu "Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" et a repris la trame à son compte, avec plus de talent. Il a d'ailleurs l'honnêteté de citer ce roman, qui apparaît de façon un peu incongrue au milieu des autres citations des grands classiques du XXème siècle.
L'histoire est rondement menée. Le titre est un peu trompeur, Himmler n'apparaissant que tardivement dans le récit qui d'ailleurs s'enlise un peu en sa présence. Mais l'auteur est un bon romancier, à l'écriture alerte et pleine de gouaille, y compris pour décrire l'horreur et la tragédie que vit Rose, l'héroïne. Au passage, le journaliste qui dort en l'écrivain ne peut s'empêcher de nous rappeler les travers de certaines de nos icônes nationales, comme le comportement trouble de Sartre et de De Beauvoir pendant l'occupation.
FOG n'a pas écrit que des merveilles, mais ce roman est réussi. Facile à lire, intéressant, c'est un bon moment de lecture.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Ripley le 17 décembre 2014
Format: Poche
Cela commençait bien : le courage de Cosette, euh non Rose, face aux drames de son enfance forçait l'admiration. Mais une fois Rose adulte, rien de va plus. Dans le but de dénoncer les horreurs du XXe siècle, l'auteur fait traverser les continents à son héroïne et l'amène à côtoyer (de très très près parfois) les grands de ce monde. Sauf qu'on peine à y croire. Rose aime la vie et le fait savoir en couchant avec tous les personnages. Ses réactions devant le malheur consternent : malgré le dégoût que lui inspire l'antisémitisme, Rose court se maquiller quand elle apprend que Himmler lui-même dîne dans son restaurant ; lorsqu'elle apprend la mort des siens, elle « sanglote », se met aux fourneaux car - je cite - « quand tout va mal autour de vous, rien de vaut la cuisine, toutes les femmes savent cela » (p. 257), continue à fricoter avec les Nazis. Si Rose se sent un peu déprimée, elle se venge en tuant ceux qui lui ont fait du mal et hop, ça va nettement mieux. Rose (alias FOG) a enfin la sale manie d'être très péremptoire quand elle cause : le lecteur est donc accablé de citations, de jugements à l'emporte-pièce, de proverbes moralisateurs avant d'être achevé par des... recettes de cuisine.
Deux étoiles pour nous avoir fait miroiter, sur une centaine de pages, une lecture autrement plus intéressante.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cetalir TOP 50 COMMENTATEURS le 15 février 2014
Format: Broché
FOG possède l’indéniable talent de tenir ses lecteurs en haleine. Et d’haleine, il est bien ici question d’ailleurs car Rose ne supporte pas les bouches pestilentielles dont l’origine est à trouver dans une alimentation inappropriée aux organismes qui les absorbent. Alors, Rose les soigne avec ce qu’elle sait faire de mieux, une cuisine saine et équilibrée, faite d’aliments naturels et de concoctions de ses œuvres. Parfois, ce sera, par la force des choses, le concours des circonstances et les grands bouleversements des guerres qui rythment les siècles des personnages anodins. Mais le plus souvent, c’est aux puissants qu’elle servira ses secrets qu’elle entreprend de confier et de révéler par le truchement du journal de ses mémoires.

Car Rose est centenaire. Encore vaillante, elle ne se déplace jamais sans son Glock, prête à farcir de plomb celui qui aurait la malencontreuse idée de venir la titiller ou l’agresser. Car Rose aura tout connu, jouet de l’Histoire, poupée symbolique qui aura parcouru le monde tout au long du siècle le plus fou, le plus meurtrier de toute l’humanité.

Arménienne, Rose aura vécu le génocide, le massacre quasiment sous ses yeux de toute sa famille. Unique survivante, elle ne devra de rester vivante qu’à sa beauté qui fera d’elle une esclave sexuelle bien qu’encore impubère. Ayant trouvé le courage et la possibilité de s’enfuir, elle connaîtra une existence extraordinaire qui la fera côtoyer les pires salauds du siècle dernier, les anonymes pervers comme ceux qui peuplent les livres d’Histoire : les Mao, Hitler, Himmler et autres tyrans sanguinaires et despotiques.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
15 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par D. bruno le 11 juin 2013
Format: Broché
J'ai beaucoup accroché et aimé toute la première moitié, en me demandant toujours si ce personnage haut en couleur avait une source de réalité ou s'il était uniquement fictif; puis malheureusement la suite s'est éparpillé dans notre siècle passé et où l'on a l'impression que l'auteur se fait grand plaisir à exposer toutes ses connaissances politiques ou littéraires sur le monde du 20éme siècle. Cela en devient un peu un étalage un peu fat, souligné par la bibliographie ou les recettes de cuisine. Le titre me parait aussi un peu trompeur (ou raccoleur ?).
Cela n'enlève pas les mérites de FOG sur sa curiosité et sa large culture, même si l'on peut en regretter la subjectivité induite par l'égo.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?