La démondialisation et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
Acheter d'occasion
EUR 13,60
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La démondialisation Broché – 7 avril 2011


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 13,70 EUR 9,68

Offres spéciales et liens associés



Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Face à la crise globale du capitalisme, on voit désormais le FMI, des gouvernements ou des économistes célèbres brûler ce qu'ils ont adoré - le marché - et réhabiliter l'Etat qu'ils honnissaient. Nous vivons en fait l'amorce d'une "démondialisation". L'histoire, la politique et les nations reprennent leurs droits avec le retour des Etats, que l'on disait naguère impuissants, et le recul des marchés, que l'on prétendait omniscients. Ce mouvement réveille de vieilles peurs. Et si cette démondialisation annonçait le retour au temps des guerres ? Ces peurs ne sont que l'autre face d'un mensonge qui fut propagé par ignorance et par intérêt. Non, la mondialisation ne fut pas, ne fut jamais "heureuse". Le mythe du "doux commerce" venant se substituer aux conflits guerriers a été trop propagé pour ne pas laisser quelques traces... Mais, à la vérité, ce n'est qu'un mythe. Les puissances dominantes ont en permanence usé de leur force pour s'ouvrir des marchés et modifier comme il leur convenait les termes de l'échange. Dans ce fétichisme de la mondialisation, il y eut beaucoup de calculs et de mensonges. Il faut donc établir le vrai bilan de cette mondialisation - de ses apports et de ses méfaits - pour penser rigoureusement la phase suivante qui s'ouvre. Ce livre propose précisément les voies d'une démondialisation pensée et ordonnée par une nouvelle organisation du commerce et des relations financières internationales.

Biographie de l'auteur

Jacques Sapir, économiste, directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales, et à l'université de Moscou, a notamment publié : Les Economistes contre la démocratie (Albin Michel, 2002), Les Trous noirs de la science économique (Seuil, "Points Economie", 2003), Quelle économie pour le XXIe siècle ? (O. Jacob, 2005), La Fin de l'eurolibéralisme (Seuil, 2006) et Le Nouveau XXIe siècle (Seuil, 2008).


Détails sur le produit

  • Broché: 258 pages
  • Editeur : Seuil (7 avril 2011)
  • Collection : Économie humaine
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2021034984
  • ISBN-13: 978-2021034981
  • Dimensions du produit: 20,5 x 2,1 x 14 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 144.748 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

33 internautes sur 35 ont trouvé ce commentaire utile  Par Latour07 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 28 mai 2011
Format: Broché
Jacques Sapir étonne ses lecteurs ouvrage après ouvrage. Ce grand économiste, libre, engagé, est un chercheur scrupuleux, enseignant, docte, intelligent. L'homme en outre est courageux, vertu qui se fait rare chez les économistes attitrés des media, ayant perdu le sens de l'indépendance, privilégiant les intérêts bien compris de leurs employeurs (souvent des banques) au détriment d'un exposé libre. Jacques Sapir est directeur à l'Ecole des hautes études en sciences sociales et à l'université de Moscou.

Le mythe qu'il entreprend avec succès de démolir est celui de la "mondialisation heureuse" chère aux imposteurs de tous poils et trafiquants d'influence. Jacques Sapir n'est pas le premier économiste à démontrer qu'il s'agit d'un mensonge (étymologie du mythe). Paul Bairoch l'avait brillamment démontré dans un ouvrage Mythes et paradoxes de l'histoire économique naturellement pris en grippe par tous les libre-échangistes. L'auteur sait donc qu'il va heurter des tabous d'autant plus puissants que distillés depuis 30 ans (par la grâce de l'infâme Jacques Delors dès 1983) et intéressant la frange de la population qui accélère son enrichissement de manière flagrante, soit le 1% des pays occidentaux (qui aux Etats-Unis contrôlent 20% du PIB par exemple).
Lire la suite ›
24 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Yacob sur 10 février 2012
Format: Broché
pour faire très court, ce livre m'a étonné car, par le titre, on dirait un livre d'alter mondialiste ! mais il n'en est rien. un livre très passionnant qui explique une fois de plus les problèmes de la mondialisation financière et marchande, de la déréglementation et de la privatisation... un très bon point pour ce livre qui traite du problème d'un point de vue européen et français. Car les livres de ce genre sont parfois d'étranger (américain comme J. Stiglitz) . sans oter de la prestige des ouvrages de Stigliz, les multiples références americaines et du systeme des USA peut nous paraitre lointain. celui ci est très claire.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
15 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par Emerek TOP 500 COMMENTATEURS sur 6 juin 2011
Format: Broché Achat vérifié
Il paraît bien loin le temps où Alain Minc célébrait La mondialisation heureuse. La crise de 2007-2008 est passée par là, révélant crûment les dysfonctionnements liés à la globalisation financière. Mais même avant cet épisode sombre, a-t-elle jamais existé cette mondialisation heureuse ? Dans son dernier ouvrage, Jacques Sapir s'attaque à cette idée reçue qu'il n'hésite pas à qualifier de « mythe » et prolongeant son analyse, propose alors une véritable « démondialisation ».
Le livre témoigne de la grande compétence de cet économiste hétérodoxe, foisonne de références, se révèle plutôt ardu par endroits (notamment dans la partie sur la globalisation financière), mais stimule constamment la réflexion.
« Non, nous dit Sapir dès la première page, la globalisation ou la mondialisation ne fut pas, ne fut jamais `heureuse'. Le mythe du `doux commerce' venant se substituer aux conflits guerriers a été trop propagé pour ne pas laisser quelques traces... Mais, à la vérité, ce n'est qu'un mythe. Toujours le navire de guerre a précédé le navire marchand » (p. 9-10). Et l'auteur, de développer ensuite une analyse mettant en exergue les effets négatifs de la mondialisation : désindustrialisation, chômage, accentuation des inégalités...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jules Alexandre Théophraste de Corvée de Ch...., dit "Dupond" TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 17 juin 2011
Format: Broché
Les livres de J. Sapir ne sont généralement pas faciles d'accès car il écrit dans le style d'un chercheur de haut niveau, souvent en compilant des communications scientifiques, qui n'est pas limpide pour le profane. Mais ses analyses sont toujours utiles et ses références très riches.
Ici, on a un livre véritablement écrit qui fait oeuvre de pédagogie à la portée du plus grand nombre.
Le récit de la progression organisée vers la mondialisation est clair et l'absurdité des chiffres qui prétendent en faire un progrès bien démontée.
Je ne vais pas le résumer et je me contenterai de conseiller à chacun d'investir dans cet ouvrage de grande qualité, que devra désormais avoir sous le coude à chaque fois que l'on va parler, dans la campagne qui s'annonce, du libre-échange et de ses effets destructeurs.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?